Dissolution d’Academia Christiana : la grande diversion ?

académia-christiana

Et de 17 ! C'est, aujourd'hui, le nombre d'associations « d'ultra-droite » dissoutes ou en cours de dissolution, sur un total de 34, depuis la prise de fonction de Gérald Darmanin. Un chiffre à comparer avec ces 15 mouvements radiés liés à l'islamisme radical et quelques autres, à l'exclusion, bien sûr, des Soulèvements de la Terre, pourtant coupables de violences mais qui ont, comme on le sait, sauvé leur peau au Conseil d'État (au moins 47 gendarmes blessés, des appels à l'insurrection, un gardien séquestré et des dégradations sur le site Lafarge, ce 10 décembre encore...).

Rien, en tout cas, de comparable avec la cible du jour du ministère de l'Intérieur, Academia Christiana. Cet institut de formation à la philosophie, l'histoire, la littérature et le catéchisme organise depuis 2013, lors de ses universités d'été et sessions de formation, diverses rencontres culturelles, bals folkloriques, conférences, et constitue un « laboratoire d'idées » à destination d'un public jeune. Et c'est dans cet antre-là que le gouvernement a trouvé matière à dissolution pour cause de « provocations explicites au combat, apologie du régime de Vichy, hommage à Robert Brasillach et références culturelles à l'Allemagne nazie »...

Des accusations « lunaires et absurdes », selon Victor Aubert, président d'Academia Christiana, joint par BV, qui tranchent avec ces visages radieux, ces jolies filles, ces tenues bon chic bon genre, ces mines concentrées qui s'affichent sur les vidéos mises en ligne sur le site. Une jeunesse qui n'a, jusqu'à preuve du contraire - faut-il le rappeler -, encore jamais tué personne. « Le gouvernement racle les fonds de tiroir pour faire passer les membres d'Academia Christiana pour des antisémites. Or, jamais nous n'avons organisé de conférences liées à la Seconde Guerre mondiale et au judaïsme. D'ailleurs, si les interventions au cours de nos formations étaient si répréhensibles, pourquoi n'avons-nous pas été poursuivis et condamnés par les tribunaux ? Si nous organisons des cours de boxe, ce n'est pas pour autant un "appel à la violence", c'est pour faire du sport au milieu d'autres activités sportives variées comme le volley. Et lorsque nous appelons à constituer une armée, c'est au sens métaphorique du terme, une armée de bâtisseurs. »

Des allégations réfutées point par point

Academia Christiana ne compte pas en rester là. Elle a confié à Me Pierre Gentillet le soin de contester la procédure devant les tribunaux. Sur le réseau X, l'avocat réfute point par point les allégations et accuse Gérald Darmanin de violer le principe du contradictoire en annonçant la dissolution du mouvement sur BRUT, dimanche, et ce lundi matin, sur CNews, « avant que la personne intéressée a été mise à même de présenter des observations écrites et, le cas échéant, sur sa demande, des observations orales ».

Une affaire plutôt mal enclenchée côté gouvernement. Car dès ce lundi matin, sur le plateau de Cnews /Europe1, c'est un Gérald Darmanin sans doute mal réveillé qui se serait pris les pieds dans le tapis en mélangeant apparemment deux dossiers : celui d'Academia Christiana avec celui, déjà bouclé de l'association Civitas. Une bourde - inquiétante pour le premier flic de France - abondamment commentée sur les réseaux sociaux par des internautes de tout bord...

Victor Aubert ne cache pas son inquiétude, car au-delà de la survie d'Academia Christiana, « l'État sanctionne un délit d'opinion ; on nous prépare un avenir bien sombre qui ressemble à l'URSS dans sa période communiste. À partir du moment où l'État s'assied ainsi sur le droit, après notre mouvement, quelles seront les prochaines cibles ? Les mouvements scouts, puis les écoles hors contrat ? Les congrégations religieuses et les partis politiques, tout ceux qui refusent les dogmes progressistes ? »

Un choix politiquement pesé ?

Au fil des jours, force est de reconnaître que la main s'alourdit toujours un peu plus, côté droite. C'est un simple camembert, bien instructif, publié sur France Inter qui en parle le mieux ; résumant les « principales cibles de dissolutions depuis 2017 », l'infographie affiche les points : écologie 1, extrême gauche 2, islamisme radical 15, extrême droite 17. Curieux bilan, pour un pays qui assiste, impuissant, à l'assassinat de ses profs, à des attaques aux couteau innombrables et qui enregistre des chiffres record d'entrées illégales sur son sol et d'OQTF jamais exécutées.

Comment expliquer ce fourvoiement extrême ? Par une incompétence crasse de Gérald Darmanin, révélée ce lundi matin lors de sa prestation télévisuelle ? Une fiche mal ficelée par un collaborateur de son cabinet ? La volonté de racheter un encombrant passé décidément trop proche des sphères de cette même droite ? Ou le choix politique extrêmement pesé, histoire de fabriquer de fausses symétries ? Un peu de tout ça, sans doute, pour celui qui, pour parer au Grand Remplacement, n'a rien trouvé de mieux que d'agiter la Grande Diversion.

 

Mise à jour du 12 décembre à 15h20 :

Victor Aubert, Président d'Academia Christiana, annonce avoir porté plainte ce mardi matin contre Gérald Darmanin devant la Cour de Justice de la République.

Sabine de Villeroché
Sabine de Villeroché
Journaliste à BV, ancienne avocate au barreau de Paris

Vos commentaires

31 commentaires

  1. Cette Gouvernance est « cuite » , ils en deviennent ridicules ! Même une dissolution de l’ A.N n’y changera rien , c’est à l’énergumène à qui vous pensez de partir , le plus tôt sera le mieux .

  2. L’évocation du nom de Charles Martel leur fait « froid dans le dos », comme, apparemment, tout ce qui constitue l’histoire des Français, voire des Chrétiens…en conséquence, ils « dissolvent », même si la légitimité de la place qu’ils occupent reste à prouver ! Ainsi certain « glacis » que l’on croyait trépassé depuis la chute d’un certain mur semble-t-il renaître de ses cendres… A quand le « changement de peuple » qu’évoquait Berthold Brecht quand celui-ci votait mal ?

  3. Quel courage ! S’attaquer à des associations de droite ne représentant aucun danger véritable pour la société, tous cela pour donner des gages à la gauche et aux bouffeurs de curés. Au lieu de détruire l’identité de la France, nos politiques seraient bien inspirées de réfléchir à la société qu’ils vont laisser à nos enfants.

  4. Je suis allé voir ce qu’est Academia Christiana. C’est une association culturelle et catholique. Aucune violence, bien au contraire, plutôt une volonté que chacun s’améliore, bref une association très humaniste. – – – – – C’est bien ça le problème : L’objectif final du Pouvoir en place (les macronistes) : détruire, ou du moins lobotomiser la culture française, pour que le peuple n’ait plus de repère, plus de cohérence. Ils sera ainsi un agrégat de producteurs/consommateurs sans lien entre eux (la culture commune étant ce lien), donc un peuple sans capacité de réaction collective, donc un peuple soumis à l’élite dominante. – – – – – – – Ainsi, l’extrême droite au Pouvoir aujourd’hui (= E. Macron et les mondialistes, ils en sont exactement l’incarnation : privilégier une élite au détriment du peuple) aura réalisé son rêve ultime.

  5. J’hallucine quand je vois qu’une seule association écologiste à été dissoute . Quand on pense à tous les dommages qu’elles causent , à l’image des Soulèvements de la terre qui veut interdire le béton. Mais comment faire des fondations sans béton ?! Ces gens sont des idiots fanatiques et nuisibles

  6. On aimerait autant d’efficacité à expulser les indésirables et moins à censurer la liberté d’opinion et d’expression

  7. Ils ont tué qui ?? Ils ont cassé quoi ?? Et si on s’attaquait aux mosquées radicalisées ,je pense que cela serait plus urgent !! Mais pas de vague car ils sont nombreux et puissants depuis 30 ans qu’on les laisse se développer !!

  8. Le prochain arrêt du train fou ce sera dans 2 ou 3 mois avec fermeture administrative de Saint Nicolas du Chardonnet. Seules les paroisses sous l’égide du pape rouge pourront continuer de vivre. Macron destructeur de la France , pourrisseur de notre identité et de nos âmes.

  9. il est temps que Darmanin s’en aille et s’il a un peu de fierté, il part comme l’a fait Gérard Collomb, même si Jupiter n’est pas d’accord ! oust, il n’est pas à la hauteur ce traitre ex LR !

  10. A ce train-là c’est à la dissolution du peuple Français qu’il a l’air de vouloir s’attaquer mais pourquoi pas puisqu’il y en a qui restent la tête dans le sable

    • Mais oui, c’est bien ça l’objectif final : détruire, ou du moins lobotomiser la culture française, pour que le peuple n’ait plus de repère, plus de cohérence. Ils sera ainsi un agrégat de producteurs/consommateurs sans lien entre eux (la culture commune étant ce lien), donc un peuple sans capacité de réaction collective, donc un peuple soumis à l’élite dominante. Ainsi, l’extrême droite au Pouvoir aujourd’hui (= E. Macron et les mondialistes) aura réalisé son rêve ultime.

  11. Ces associations de droite que la Nupes aidé par le gouvernement appellent d’ultra, une réflexion en cours de chercher un cran supérieur à Ultra peut être hyper (çà aurait de la classe) ces assos que tout le monde à l’unanimité semblent être assez calmes par rapport à celle de gauche mais que le conseil d’état les protègent de toutes leur vigueurs. Ils peuvent dissoudre a tour de bras ceux qui ne pensent pas eux, crimes d’opinions, ils ne pourront dissoudre les idées ils renaitrons comme le phénix.

  12. C’est curieux comme ces associations d’ultra droite sont vite éradiquées par le sinistre de l’intérieur. On n’entend pas parler d’éviction des associations d’ultra gauche ou autres ultra religieuses. Comme la justice il y a deux poids et deux mesures dans ce pays d’hypocrites et de lâches. La couardise serait elle devenue une qualité ?

  13. Plus ils attaquent la droite plus la droite trouve des adhérents . Tout ce qui est mauvais pour ce gouvernement est bon pour le peuple français . Jamais ce gouvernement n’attaque ce qui prêche la haine anti France , ceux qui saccagent l’outil de travail , ceux qui volent , violent , décapitent , ceux qui fraudent etc….

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois