Difficultés d’adaptation : circonstance atténuante pour les migrants délinquants

affiches Tours

Ce week-end, à Tours, on pouvait voir des affiches placardées dans la rue, traduites en langage inclusif irréprochable contre la loi Immigration : « Celleux qui ont tout et détruisent nos vies s’en prennent à celleux qui n’ont rien mais nous enrichissent. » Autrement dit : l’immigration est une chance, poncif bien connu.

Une chance et, s'il le faut, à l'occasion, une excuse. Exemple de Abdu C., jeune Sénégalais arrivé fraîchement en France, reconnu coupable d’une agression sexuelle à la piscine Jean Bouin, à Évreux (Eure), le 8 août 2022. Il a été condamné, le 22 janvier, en première instance à 6 mois de prison avec sursis et à verser à la victime 600 euros pour préjudice moral. Il ne sera donc pas enfermé derrière les barreaux et sa victime le recroisera dans les rues, libre. En effet, l’avocat de la défense Me Farah Hatem assure que le prévenu « s’y est mal pris » et qu’il a « terriblement honte ». De quoi alléger la peine du coupable en dépit de l’« état de choc » de la victime. L’expert chargé de cette enquête a détecté chez le prévenu « une immaturité émotionnelle et intellectuelle, des difficultés d’adaptation à son nouvel environnement et à ses lois ».

Enrichissement culturel...

Ce n’est pas la première fois que la carte de la différence culturelle est jouée lors d’un procès impliquant un étranger. Un argument invoqué par la défense (mais non retenu) lors du procès le 21 novembre 2018 devant la cour d’assises de la Manche d'un jeune réfugié d’origine bangladaise coupable du viol d’une jeune fille de 15 ans, commis à Saint-Lô en 2015, finalement acquitté. Dans sa plaidoirie, la défense avait en effet évoqué la notion de « codes culturels » pour tenter de convaincre les jurés que l'individu ne maîtrisait pas complètement la notion de consentement qui a cours dans notre pays.

Rappelons que, selon les données de l’Intérieur, comme le rapportait un article de TF1 de 2022, 63 % des violences sexuelles étaient le fait d'une autre nationalité que la française. En tout, un tiers des personnes mises en cause pour violences sexuelles venaient du Maghreb ou d'un pays africain. Une nouvelle illustration de ce que les immigrationnistes qualifient de « chance pour la France ». Dans une étude menée par Sébastian Roché, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des questions de sécurité, un constat est posé : « Les enfants d’immigrés sont plus délinquants pour des raisons sociales, culturelles, scolaires. » L’enrichissement se transmet de génération en génération.

Des pratiques importées qui peuvent être mortelles

Outre les différences culturelles engendrant des « difficultés d’adaptation », les traditions étrangères importées sur le sol français par le biais de l’immigration donnent lieu à des situations macabres. Le 15 janvier, à Mantes-la-Ville, un bébé âgé de onze mois a été retrouvé mort nu dans un seau. Il aurait succombé à un trop-plein de nourriture, forcé par sa mère. Il s’agirait d’une pratique de l’Ouest africain consistant à gaver les bébés de nourriture. La mère, d’origine ivoirienne, mise en examen pour homicide involontaire, nie les faits. Cette fois-ci, l’immigration pourrait bien être un enrichissement mortel. Et on ne parle pas de l'excision.

Raphaelle Claisse
Raphaelle Claisse
Journaliste stagiaire à BV. Etudiante école de journalisme.

Vos commentaires

20 commentaires

  1. Solution c’est de fermer nos frontières nous avons une armée il suffit de déployer nos militaires pour les empêcher
    de rentrer sur notre France .
    Les OQTF il faut les renvoyer dans leurs pays ça coutera moins cher que de les garder sur notre sol nous avons des avions pour les expédier dans leurs pays

  2. Du temps de nos aïeux, on partait à la chasse au ´ négre ´ c’était aussi une coutume…! Et on nous la reproche… marre des juges de gôôche !

  3. Il faudra bien s’accommoder puisque même avec dix OQTF ils ne sont pas expulsables. Merci l’UE. F R E X I T.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois