La municipalité de Poitiers persiste et signe. Après un vif débat, le conseil municipal, réuni ce 3 octobre, décide – avec 33 voix pour et 11 contre – du maintien de la subvention allouée à Alternatiba, association écologiste à l’origine d’un atelier de formation sur la désobéissance civile. Contre l’avis du préfet de la Vienne, Léonore Moncond’huy, édile de Poitiers, se félicite de soutenir de telles initiatives. Comme elle, de nombreux maires écologistes s’illustrent dans leur choix d’attribution des subventions.

Dimanche 18 septembre à 15 heures, au cœur du village des alternatives installé à Poitiers, Alternatiba, collectif contre le dérèglement climatique adepte des blocages d’aéroports, proposait aux visiteurs un atelier de « formation aux actions de désobéissance civile ». Le tout aux frais des pouvoirs publics. L’occasion, pour les militants, de s’interroger : « Et si désobéir était reconnu d’intérêt général […] en ces temps de crise sanitaire et écologique ? » Averti, le préfet de la Vienne demande à la municipalité de retirer à l’association ses subventions publiques. Dans un courrier adressé au maire, il explique qu’un tel atelier est « manifestement incompatible avec le contrat d’engagement républicain souscrit par l’association ». Ce contrat - rendu obligatoire pour les associations souhaitant bénéficier de fonds publics depuis la loi contre le séparatisme - oblige au respect des principes républicains et prohibe « toutes atteintes à l’ordre public ». Pour l’opposition, cet événement allait visiblement à l’encontre des lois en encourageant à défier l’autorité publique. Mais après un second vote, la majorité écologiste, qui s’était déjà illustrée en demandant aux enfants de ne plus rêver d’avions, décide du maintien de la subvention d’un montant de 15.000 euros.

Wokisme et islamo-gauchisme

À Strasbourg, ville également dirigée par une majorité EELV, la municipalité a récemment annoncé une réduction des subventions pour le milieu culturel et une fermeture des musées deux jours par semaine. À croire que l’excellence culturelle déplaît aux écologistes… Au même moment, ces mêmes édiles verts n’hésitent pas à distribuer l’argent public à des associations woke. Au cours du conseil municipal de du 7 juillet dernier, ce sont ainsi plus de 20.000 euros qui sont versés à des collectifs LGBT. Plus récemment dans l’année, alors que la métropole lyonnaise décide de venir en aide à des associations étudiantes, la majorité décide de subventionner le collectif Lié.é.s, un mouvement intersectionnel qui dénonce « l’islamophobie », accuse la de racisme et défend la cause LGBT. À Grenoble, Éric Piolle soutient financièrement le « mois décolonial », événement au cours duquel les partisans de thèses racialistes et décoloniales, à l’instar de Taha Bouhafs ou Assa Traoré, s’expriment en toute liberté. Non loin de là, à Annecy, la demande de subvention est corrélée au respect du projet politique de majorité écologiste. Dans leur dossier de subvention, il est ainsi demandé aux associations de décrire « leurs pratiques en matière d’inclusion, d’écologie, de vitalité démocratique et de promotion de l’économie locale ».

Au wokisme s’ajoute le soutien des Verts à des projets ou associations islamo-gauchistes. Pendant deux ans, la majorité grenobloise a ainsi soutenu l’Alliance citoyenne, collectif militant notamment pour le port du burkini dans les piscines municipales. À Strasbourg, la mairie a, pendant un temps, hésité à soutenir à hauteur de 2,5 millions d’euros la construction d’une mosquée turque Millî Görüş.

Grâce aux subventions, les municipalités écologistes ont trouvé une arme efficace pour poursuivre leur œuvre de déconstruction.

6053 vues

5 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

28 commentaires

  1. Comment un parti qui plafonne à 5 % de l’électorat dans les scrutin nationaux a-t-il pu prendre tant de villes? Pourquoi a-t-il fallu leur céder sur le nucléaire -imbécilité qu’on va payer cher cet hiver- forts de ces 5%…..? Vous avez un début d’explication si vous vos fichez qu’on vous soupçonne de complot oligarchique ….Ces barjots sont poussés pour nous détruire

  2. Les « écolos » n’ont toujours pas compris que les humains ne sont pas responsables du climat de notre planète, mais que nous subissons des cycles de réchauffement et glaciation et que tous les volcans en éruption quotidienne sur notre planète sont les premiers responsables des gaz à effet de serre, l’homme n’en étant responsable que d’une micro partie.

  3. Si on ajoute aux subventions publiques , les sommes versés par les lobbies trans genre ,cela fait un sacré pactole . Dans l’article de BV concernant la journaliste anglaise Helen Joyce , elle explique bien le mode de fonctionnement des lobbies qui fait que tous ces intervenants payés pour faire passer le message y compris dans les écoles sont dans la surenchère pour justifier leur statut et leur paye !! Ce qui explique l’agressivité dont fait preuve certains membres actifs du racialisme et du mouvement LGBT dont l’engagement n’est pas tout à fait désintéressé pécuniairement !

  4. C’est très simple, ça s’appelle des milices politiques.
    Il y en a d’autres (antifas par exemple).
    Maintenant, il serait bon de se demander en quoi de telles formations nécessitent des fonds importants. Achètent ils des armes?

  5. L’écologie, c’était jusqu’ici le mariage homosexuel, la légalisation des drogues douces et la libre entrée des étrangers. Il y a eu aussi l’anti-nucléaire avec le succès que l’on va expérimenter. Maintenant, on ajoute la désobéissance civile, le soutien aux transgenre, au burkini et aux LGBT en attendant l’indigénisme, l’excision et l’infibulation. C’est aussi la police qui tue pour de minables refus d’obtempérer ou de vendre de la drogue. Tous les excès sont permis pour sauver la planète ! Cela au nom, naturellement, du changement climatique et de la guerre en Ukraine. C’est beau l’écologie !

  6. Il faudrait que l’association « Contribuables associés » (qui fait du bon travail en dénonçant les la gabegie gouvernementale)créent des filiales dans toutes les grandes villes de France. Leur mission, après enquête sur un scandale financier qui lèse les citoyens contribuables de tracter pour le médiatiser dans toute la population en rappelant les faits 3mois avant les élections municipales. Pour être efficace, il faut les « marquer à la culotte » constamment.

  7. « formation aux actions de désobéissance civile »

    Super, finalement.
    En effet, on peut peut-être y appendre comment désobéir aux foutaises escrologiques, climatologiques et autres macroneries allant droit dans le mur.

    Il me semble que l’on doit ainsi pouvoir détourner le « truc » à notre avantage.

    Sachant que la plupart obéit pour que « ça » s’arête, mais que c’est parce qu’ils obéissent que « ça » continue!

  8. Vous oubliez une chose importante, même si je suis à l opposé de ces pensées, ces gens ont été élus… Par des citoyens qui pensent comme eux, une minorité, mais surtout par l immense masse des abstentionnistes… Sans doute ceux la même qui râlent aujourd’hui. Ceux là, je leur dénie le droit de se plaindre, ils n avaient qu’à aller voter… Quand à ceux qui comme moi y sont allés, une fois de plus nous sommes les dindons de la farce.. mais nous pouvons toujours râler… Comme on dit, la dictature c est ferme ta bouche, la démocratie c est cause toujours…

    1. A une différence près, c’est que quand DE GAULLE ( dont tous les venimeux se revendiquent d’une façon ou d’une autre ) rentrait dans son foyer privé SA femme lui disait « y a des factures à payer » ..; Tous les coucous qui ont été en place au pouvoir se croient « tout permis » parce que le peuple est « endormis » …
      Qu’ils aillent bien étudier l’Histoire de FRANCE et ils comprendront peut-être que « ça n’a jamais été bon que les français aient faim !  »
      On nous bassine que le PIB est stable, que le le déficit est maîtrisé et que le budjet est à l’euro prêt ! C’est une récession qui va déferler dans l’Europe particulièrement …
      Stop ou encore ?

  9. De voir l’argent du contribuable si « utilement » employé fait vraiment plaisir à voir. Enfin presque …

  10. Les gestionnaires de l’argent public dans leur propos sont très ferme sur leur principes d’une gestion rigoureuse, ils doivent en rendre des comptes. Ces villes gérées par les EELV semblent donner des subventions à de curieuses associations d’autant que sur leur sujet préférés, les sondages montrent que la majorité des Français ne partagent pas trop leurs idées. Au points où la France est rendu, en cause la gestion catastrophique de nos dirigeants, ne serait il pas le temps venu de revoir toutes ses gestions catastrophique particulièrement des EELV ou NUPES dans un temps ou certains impôts fonciers explosent, A l’élection présidentiel, le plus représentatif, les verts on fait un score de 4,63%.

    1. Les Maires sont élus par les administrés, c’est la seule réalité et la question est : POURQUOI ONT ILS ELU OU LAISSER ELIRE CES INDIVIDUS ? Je n’ai pas de réponses à cette forme de masochisme.

  11. « déconstruction » : mot inventé pour masquer son véritable sens : destruction, ce que font ceux qui sont incapables de construire pour se donner l’impression d’exister et de faire quelque chose.

  12. Les préfets faut il le rappeler ont le pouvoir de mettre sous tutelle de telles municipalités, encore faut il en avoir le courage politique et le soutient du pouvoir central de l’état, ce qui n’est pas gagné avec Macron.

    1. Tutelle ? N’est ce pas changer un cheval borgne pour un aveugle ? Cette expérience sur ma commune, suite à la démission du Maire, me laisse à penser que oui.

  13. Juste un petit pois bien vert dans la tête.. EELV, sous-marin du grand capital qui veut installer l’islam partout.. EELV en bon trotskistes, ne supportent pas la religion catholique, donc, tout déconstruire et installer autre chose, qu’importe pour eux que ce soit une pensée contraire à leurs idées.. LGBT, féminisme etc… Juste un petit pois…

  14. et c’est là que terminent nos impôts, fruit du travail des hommes et des femmes de bonne volonté.

    1. Bien d’accord avec vous. Ces subventions ne peuvent étonner que les personnes naïves …

  15. La désobéissance civile ? Tres interessant comme idée. Je suggére aux gens de droite habitant a Poitiers de prendre leur maire au mot et de pratiquer la désobeissance civile contre la municipalité. Ils pourraient participer a ces stages de désobéissance et retourner ce qu´on leur y enseigne contre leur mairie ecolo.

    1. Oh, je viens de commenter dans votre sens.
      Excusez moi, je n’avais pas lu les commentaires avant de poster.

      DCeci dit, je suis heureuse: nous sommes au moins deux à penser la même chose.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter