Ce mardi soir 2 novembre, quelques jours après l'autorisation de l'Agence américaine des médicaments, les États-Unis ont commencé une campagne de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans, rapportent BFM TV et l'AFP. 

salue un « tournant »

L'Agence américaine des médicaments a autorisé, en fin de semaine dernière, la vaccination pour les enfants à partir de 5 ans. Dès ce mardi, les centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) ont officiellement recommandé les injections du vaccin de et la campagne de vaccination a immédiatement commencé. Ce sont 28 millions d'enfants de 5 à 11 ans qui sont désormais éligibles à la vaccination et qui recevront donc deux injections, à trois semaines d'écart. France Info précise que les doses seront quelque peu diminuées : le dosage sera de 10 microgrammes par piqûre, contre 30 microgrammes pour les personnes plus âgées.

s'est félicité de cette nouvelle étape dans la campagne d'immunisation, la saluant comme un « important pas en avant ». « Aujourd'hui, nous avons franchi un tournant dans notre bataille contre le Covid-19 », a-t-il ajouté.

Une campagne qui ravit de nombreux parents

Mardi soir, à l'hôpital de Hartford, dans le Connecticut, un petit groupe de six enfants a déjà reçu une première dose. Kareem Omar, 6 ans, a confié vouloir faire cela « pour aider l'Amérique ». Quant à Liz Cronin, elle a fait vacciner ses deux enfants de 6 et 8 ans, témoignant par la suite : « Je pourrais pleurer juste en pensant à ce moment, nous avons tous attendu depuis si longtemps que nos enfants retrouvent un certain sens de la normalité. »

Selon un sondage effectué auprès de 1.000 parents, 57 % ont déclaré qu'ils feraient vacciner « sans aucun doute » ou « probablement » leur enfant, toujours selon BFM TV.

1447 vues

3 novembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.