La Coupe du monde, lancée le 22 novembre dernier au , défraye la chronique depuis de longs mois en raison des polémiques variées qu’elle suscite : bafouement des droits de l’homme avec des milliers de morts sur ses chantiers, « valeurs » françaises piétinées avec un rapport aux femmes et une vision des communautés LGBT tout à fait contraires à ce que promeut la République, environnement mis à mal avec des stades surclimatisés… Bref, les médias ont du boulot et beaucoup n’ont pas trouvé le temps de dénoncer un volet pourtant essentiel de ce Mondial, qui n’est autre que l’aspect religieux de cet événement.

Il y a pourtant des choses à dire, comme en témoigne ce fil publié sur Twitter par Fabrice d’Andréa, chroniqueur chez Franc-Tireur. Le militant laïc dénonce « l’idéologie islamiste véhiculée par le Qatar », et les exemples de cette propagande religieuse sont légion.


Le cherche, depuis de nombreuses années, à peser toujours davantage à l’international, utilisant pour cela des moyens variés qui s’apparentent à un soft power habilement maîtrisé.

Le premier volet de cette stratégie est économique : Doha achète, subventionne, salarie à travers l’Europe entière, élargissant par là même sa sphère d’influence. Le PSG, devenu propriété qatarie, en est une bonne illustration. Mais ce sont surtout des achats plus « connotés » qui interrogent. Ainsi est-il intéressant de se pencher sur l’ONG «  Charity », qui permet au Qatar de financer des établissements religieux en France : l’ONG a ainsi octroyé une trentaine de millions d’euros à la France entre 2008 et 2019, versés à 22 associations ou centres islamiques. Un aperçu qui corrobore l’affirmation du journaliste Georges Malbrunot, selon laquelle « le volet religieux est un des aspects essentiels de cette sphère d’influence ». Et pour cause : le pays est « marqué par son adhésion à l’idéologie des Frères musulmans, soit l’islam politique », selon les mots du journaliste Christian Chesnot : le ne saurait, en conséquence, dissocier le politique et le religieux dans ce soft power qu'il cherche à établir.

En plus de ces subventions gracieusement versées, le remercie grassement ceux qui servent ses idéologies, comme Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères musulmans. Ce dernier a en effet été rémunéré par le Qatar à hauteur de 35.000 euros par mois pour son rôle de consultant dans une autre ONG qatarie. De quoi se faire un bon petit pactole.

Car, outre ses financements divers et variés, le sait mettre en avant les personnalités intéressantes, de même qu'il sait saisir les occasions du calendrier. Ainsi du prédicateur indien Zakir Naik, que Caroline Fourest désigne comme la mascotte de la Coupe du monde 2022 et qui donnera quelques conférences au cours des semaines où se déroule l’événement. Précision qui peut s’avérer utile : l’homme est aujourd’hui recherché par New Delhi, visé par une enquête pour financement terroriste. Il soutient ouvertement Oussama ben Laden, fondateur d’Al-Qaïda, et a créé la chaîne télé Peace TV qui diffuse des incitations au terrorisme et à la haine. Un pedigree haut en couleur que le ne semble absolument pas gêné d’imposer à ses invités pourtant férus de laïcité. Le Qatar, d’ailleurs, ne paraît pas complexé de grand-chose et le prosélytisme dont il compte faire profiter ses hôtes dans les semaines à venir est tout à fait officiel. La journaliste Caroline Fourest évoquait également, sur le plateau de LCI l’installation de tentes aux abords du stade, avec 2.000 prédicateurs mobilisés pour rencontrer les supporters.

La logistique de la est donc loin d’être anodine et l’événement intervient comme un point d’orgue fortement symbolique, destiné à soumettre joueurs et supporters à un mode de pensée qatari l’espace de quelques semaines. Les actions menées dans le monde entier trouvent aujourd’hui leur accomplissement à Doha, avec l’accueil à domicile de ce public préparé depuis de nombreuses années à une idéologie politico-religieuse plus que différente de la civilisation millénaire des nations européennes. Macron défendait, il y a quelques jours, le cloisonnement entre le sport et la politique. On ne saurait trop conseiller au chef de l’État de se pencher sur l’angle religieux, qui prend tranquillement ses quartiers sans qu’il ne prenne la peine d’en faire mention. L’islam est politique, au Qatar, et cette considération cruciale mérite plus qu’un silence démissionnaire : ce sont les peuples européens qui font aujourd'hui les frais de cet entrisme à peine voilé.

7928 vues

29 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

23 commentaires

  1. Bien vu le côté prosélytisme religieux, largement zappé par les médias au profit de nos soit disant valeurs des droits de l’homme qui voudraient s’imposer à l’ensemble de la terre .Cela se ferait il sous forme d’échanges de bons procédés ? Je t’envoie mes messages humanitaires et tu t’occupes de l’endoctrinement de mes banlieues ! C’est tout de même au nom des droits de l’homme que la cour européenne du même nom, veut nous imposer le port du voile dans notre espace publique et administratif ! Tout ce petit monde se tient la main pour nous imposer quelque chose ! Mondialisme et Islamisme font bons ménage pour rayer de la carte les identités des pays concernés par leurs ciblages respectifs!

  2. 4 semaines de lavage de cerveau devrait faire progresser l’endoctrinement des foules débiles .. Du pain (pas là-bas sans doute) mais des jeux et voilà, tout passe c’est scandaleux. L’abrutissement par Apple et autres fournisseurs d’écrans, la soumission des corrompus. Bien joué !

  3. Le qatar n’a t’il pas favorisé les ébats des talibans avec les américains ?
    Tous les rateliers sont bons pour ce confetti terrestre !

  4. Vous vous attendiez à quoi d’autre ? C’était couru d’avance et cette attitude n’est pas récente, la Qatar est une nation musulmane qui fait de prosélytisme c’est tout et pour eux c’est normal c’est leur vie, leur idéologie.

  5. Pour ma part j’ai complètement « boycotté » cette ridicule coupe du monde . La prochaine se fera au Groenland dans des stades chauffés ; ou en Corée du Nord avec tout ce que ça comporte . On défonce la planète pour faire du fric ; Et on dépense du fric pour sauver la planète ! Bref , on est très en forme . Et en plus , dans un pays qui bafoue les droits de l’homme . Une dictature quoi ! Il y a du en avoir des transferts de valises de fric !

    1. Certes vous avez raison, ce pays bafoue les « droits ! » de l’homme, mais le droit des citoyens Français à être maîtres chez eux , n’est-il pas bafoué par un président élu avec 30% des suffrages ?

    2. Je suis entièrement d’accord. Pour le fric, les dirigeants de tous bords sont prêt à tout, même à détruire les peuples et la terre

  6. Les LGBT représenteraient ils la majorité de la population mondiale pour que l’on s’inquiète à ce point de leur sort et de leur publicité, ça commence à être pénible de devoir se soumettre en parmanence au drapeau arc en ciel.

    1. Comme à l’habitude, entièrement de votre avis.

      J’ajoute : qu’ils fassent ce qu’ils veulent avec leirs organes génitaux chez eux, mais qu’ils ne nous obligent pas à faire comme eux si cela ne nous plait pas.
      Nous n’avons pas à nous soumettre aux dérives des autres, qui ne regardent que la sphère intime et donc privée et non pas les journaux, les activités sportives et la vie civile.

    2. Bien d’ accord avec vous. On en a assez de cet affichage. Qu’ils restent à leur place, c’est à dire discrets, comme tant d’autres personnes qui ne se mettent pas en avant à cause de leurs particularités. Nous en avons tous. Loin de condamner, si nous nous mettions tous à mettre en avant nos défauts, ou qualités, nous ne nous en sortirerions pas. D’ailleurs, nous ne nous en sortons pas. Pour ma part, je trouve cela triste, tout simplement, que certains vivent avec ce genre de caractéristiques (tout comme n’importe quel « handicapé » que l’on plaint, naturellement). Mais de là à prétendre que ce devrait être la norme !

      1. OK avec votre commentaire. Il suffit de regarder le mode de vie d’une partie de nos « élites » et on comprend pourquoi tant de publicité pour leur mode de vie sexuellement différent dont on a que faire !

    3. OK avec votre commentaire. Il suffit de regarder le mode de vie d’une partie de nos « élites » et on comprend pourquoi tant de publicité pour leur mode de vie sexuellement dégénéré dont on a que faire !

  7. L’islam est politique, mais affirmer cette vérité vous taxe immédiatement de complotiste ou tout autre nom en « iste ».

  8. Les journaux ne sont pas payés pour critiquer et froisser certains .Pas de vagues , pas de problèmes , tout va bien .

  9. Attention à la crédibilité. On peut reprocher beaucoup de choses au Qatar, mais les « milliers de morts », sortis des 6 500 morts cités pour la première fois par le Guardian est faux. L’OIT, qu’on ne peut pas taxer de complaisance, donne des nombres très différents, une cinquantaine par an sur l’ensemble des chantiers, sportifs et autres.

    1. Pour info, zéro mort en deux ans sur le chantier de la Tour Eiffel, à une époque où aucun équipement de sécurité n’avait été inventé.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter