Derrière les multiples quasi quotidiens qui saturent les citoyens et leurrent le champ démocratique, il est une nouvelle réconfortante qui nous parvient du parti Les Républicains. Enfin !

En effet, les adhésions nouvelles, sollicitées pour participer au vote du congrès du 4 décembre, se multiplient. Le parti en anémie, avec 65.300 inscrits fin 2020, alors qu’il en comptait 215.000 en 2014, annonce 100.000 en cette fin d’octobre, soit un gain de 34.700 ! Dont une progression de 25 % pour le seul mois en cours.

En extrapolant jusqu’au 16 novembre, date limite des inscriptions, ce sont sans doute plus de 110.000 adhérents qui désigneront le candidat unique du parti pour la présidentielle.

L’option d’un congrès plutôt qu’une primaire ouverte à tous, partisans mais aussi opposants qui peuvent falsifier le résultat, apparaît judicieuse à tous ces citoyens qui veulent participer à un choix solide face aux deux « favoris » – non déclarés – du moment. Alternative calamiteuse poussant, comme lors de la dernière élection, à l’abstention ou au vote blanc !

C’est sans doute aussi cette focalisation médiatique sur un certain qui les a motivés en nombre pour soutenir une troisième voie solide et séduisante. Réflexe qui redonne de la vigueur et du sens à notre par trop chahutée.

Côté comptable, avec une cotisation de 30 euros pour une personne et 40 euros pour un couple, ces 34.700 nouveaux adhérents ont donc probablement permis que tombent entre 700.000 euros et un million d’euros dans une escarcelle devenue famélique…

Gain opportun en la circonstance, auquel ont participé les revenants Pécresse et Bertrand…

30 octobre 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 3 votes
Votre avis ?
18 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires