Editoriaux - Fake News - Videos - 23 janvier 2018

“Fake News” : un pouvoir censeur ne gagnera jamais la guerre des allusions

Menacer de représailles ceux qui propagent de fausses nouvelles, c’est s’exposer à réveiller l’esprit français de l’allusion, de la périphrase, c’est exciter le goût du chahut en France. Du coup, les nouvelles indésirables vont se répandre de plus en plus vite.

À lire aussi

Quand un curé renonce à la liturgie bisous-bisous, ça fait un bien fou !

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLe « Donnez-vous la paix » ? Responsable dR…