C’est en images que Jean-François Vivier, auteur connu et reconnu pour les succès de ses bandes dessinées historiques, nous invite à découvrir la prodigieuse aventure de la construction du Sacré-Cœur de Montmartre.

Multipliant les records, se dressant sur comme le Christ sur Rio, le Sacré-Cœur est né en décembre 1870, au plus froid de la guerre. Il ne sera achevé, contre vents et marées, que des années plus tard pour devenir, aujourd’hui, le monument le plus visité en .

Dans cette superbement illustrée par Cerisier, une nouvelle fois parfaitement contée, riche en messages et pleine d’anecdotes, on découvre que c’est l’œuvre extraordinaire et collective de catholiques fidèles et engagés, donateurs innombrables d’un chantier titanesque, désireux d’offrir à la France un sanctuaire public et perpétuel pour le pardon des péchés, l’adoration eucharistique, la dévotion au Christ miséricordieux.

Une formidable de ferveur et de fidélité, qui résonne pour notre époque comme un appel personnel et national à se souvenir des promesses de notre baptême.

Le Sacré-Cœur de Montmartre, Jean-François Vivier (Scénario) et Emmanuel Cerisier (Illustrations), Artège, 52 pages, à commander ici.

14 décembre 2020

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

18 tombes saccagées et des croix de fonte volées dans le cimetière de Genêts (Manche)

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme…