Ce 28 juillet, la Caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) du Finistère a annoncé, dans un communiqué de presse, la fermeture temporaire durant quatre jours de son antenne située dans le quartier de Bellevue à Brest, relate le quotidien Le Télégramme. L'organisme invite ses assurés à se rendre sur un autre site « uniquement sur rendez-vous ». Le communiqué de la CPAM du Finistère ne donne pas davantage d’informations sur la cause de cette fermeture du 26 au 29 juillet.

Explosion des agressions et incivilités

Mais d’après les syndicats FO et CFDT, outre les congés d’été, des arrêts maladie « liés à des agressions physiques et/ou verbales que subissent des agents d’accueil » font diminuer les effectifs, en particulier dans les trois plus grosses agences du Finistère : le site de Quimper et les sites Bellevue et Marc-Sangnier de Brest.

À Bellevue, le 1er juillet dernier, « un assuré s’est présenté pour se plaindre de retards de paiement de ses indemnités journalières. Il s’est montré très menaçant auprès d’un agent et il est revenu deux fois », expliquent les syndicats. Ils dénoncent « l’augmentation importante » des agressions et des incivilités dans les agences du département depuis l’été 2021.

D’autres services publics touchés par l’insécurité 

D’autres services publics du Finistère sont touchés. En novembre 2021, la Poste et la CPAM avaient dénoncé des agressions de leurs agents d’accueil. En avril 2022, Brest Métropole avait lancé une campagne de sensibilisation face à l’explosion des agressions physiques ou morales (+36 % en un an).

5449 vues

29 juillet 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.