L'Office des étrangers en Belgique a commencé à envoyer au mois d'août, et de manière accélérée à partir d'octobre, des courriers à certaines communes, leur demandant de retirer la nationalité belge d’enfants nés en Belgique de parents palestiniens, rapporte Le Soir.

La plupart de ces courriers ont été envoyés par l'Office des étrangers dans des communes anversoises, mais aussi à Liège, en région bruxelloise et en Flandre-Orientale, et plusieurs communes ont suivi ces préconisations. Si l’avocat Julien Wolsey, président de l’Association pour le droit des étrangers, déplore vivement ce mouvement, la secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, Nicole de Moor (CD&V), elle, l'assume pleinement. « L’Office des étrangers constate régulièrement que des Palestiniens dans l’Union européenne se rendent en Belgique pour y avoir des enfants en vue d’acquérir la nationalité belge et, par conséquent, bénéficier du regroupement familial », explique son cabinet, niant tout lien avec la résurgence du conflit Israël-Hamas.

Julien Wolsey, de son côté, juge ce procédé inacceptable : « Au-delà du timing qui est tout à fait détestable et rajoute de l’huile sur le feu, il s’agit d’une pratique juridiquement scandaleuse, car l’Office des étrangers n’a aucune compétence en matière de nationalité et ne peut donner d’ordre aux communes. »

6887 vues

07 décembre 2023 à 17:16

Pas encore abonné à La Quotidienne de BV ?

Abonnez-vous en quelques secondes ! Vous recevrez chaque matin par email les articles d'actualité de Boulevard Voltaire.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. C'est parti !

Je m'inscris gratuitement

Les commentaires sont fermés sur cette publication.