Suite à la décision du Président, la s’engage et participe à la sécurisation des pays de l’Europe de l’Est contre toute éventuelle pénétration de forces aériennes russes. Des attaques soudaines et violentes peuvent, en effet, être perpétrées par des avions d’attaque au sol, qui ont la capacité de procéder en profondeur.

La mission, en coopération avec d’autres forces aériennes alliées, est donc de s’opposer à toute intrusion d’avions russes dans le ciel de l’OTAN. Mais si, d’aventure, une telle opération offensive était conduite par ce « nouvel ennemi », la riposte armée serait engagée, et sauf intimidation, imprévisible actuellement de Poutine, le conflit marqué d’une escalade dramatique.

À cette fin, et pour le moment, ce sont d’une part quatre Mirage 2000 qui sont déployés en Estonie et une patrouille de deux Rafale qui couvrent une large zone couvrant l’Estonie, la Pologne, la Slovaquie et la Roumanie. Étonnamment, c’est à partir de leur base française de Mont-de-Marsan – la plus lointaine du d’opération ! - que ces Rafale interviennent pour de très longues missions. À cet effet, ils sont ravitaillés en vol par un ravitailleur A330 MRTT, production d’Airbus, en dotation récente dans nos forces aériennes.

Ce n’est pas sans rappeler des missions aériennes qui étaient exécutées durant la froide, face à celles du pacte de Varsovie. Sorte de provocations qui avaient un effet miroir, avec les MiG qui patrouillaient en parallèle de l’autre coté d’une zone appelée buffer zone – « zone tampon » – scrupuleusement observée par les potentiels belligérants.

La avait la charge de la zone sud du pacte. Nos chasseurs de l’époque pilotaient les Mirage III, qui n’avaient pas la capacité de ravitaillement en vol. Décollant de terrains situés dans l’est de l’Hexagone – en particulier Colmar-Meyenheim -, ils consommaient très rapidement le carburant, la postcombustion étant utilisée pour faire montre des capacités manœuvrières en interception.

Et souvent, le retour à la base de départ n’était pas possible. Ils se posaient alors en de l’Ouest – par exemple Neubourg - où ils bénéficiaient de l’aimable coopération de leur amis germaniques pour refaire le plein et rentrer à la maison...

5791 vues

2 mars 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

77 commentaires

  1. C’est drôle plus personne parle d’écologie actuellement,avec tout ce qui se passe dans l’est.Que fait Gretta elle devrait demander de stopper toute agression et là elle serait utile.

  2. grave, dangereux, inquiétant , il nous fait peur ! il faut arrêter cette gesticulation !

  3. Au lieu d’attiser et de vouloir étrangler le peuple Russe , macron ferait bien de mettre toute son énergie à la diplomatie , nous n’avons rien à gagner mais tout à perdre à faire la guerre à la Russie .
    Mais quand un président n’est pas capable d’assurer la paix à ses concitoyens , est il en capacité d’obtenir la paix en Europe …???

  4. La Russie est no1 mondial dans les missiles hypersoniques (volant à mach 7). Nos pauvres 2 rafales ne les verront même pas arriver !

  5. Une bonne nouvelle : on est capables de ravitailler nos avions en vol avec nos propres appareils. On a probablement aussi des moyens radars embarqués, mais c’est évidemment toujours un risque accru de survol d’un territoire aérien fermé. Prudence extrême, les Russes ne nous feront pas de cadeaux et ils ont d’ailleurs violé déjà l’espace aérien neutre de la Suède.

    1. Les russes me font moins peur que ceux qui nous « dirigent ». Rien de pire que l’incompétence et la bêtise

  6.  » une patrouille de deux Rafale qui couvrent une large zone couvrant l’Estonie, la Pologne, la Slovaquie et la Roumanie. »
    c’est sûr que Poutine doit crever de trouille!

  7. Ce sont sans doute les quelques chasseurs qui ne sont pas en panne que notre va-t-en-guerre exhibe.

  8. Le monde est amnésique : souvenons nous des missiles installés par l’URSS à Cuba. 1961, réaction des américains par un débarquement militaire dans la baie des Cochons, qui devait se solder par un échec.
    Aujourd’hui nous assistons à l’inverse et tout le monde est surpris et choqué.
    Curieux….

    1. Les français ont la mémoire courte et sont anesthésiés par les fausses nouvelles transmises par les médias aux ordres.

  9. Allez, encore un peu d’huile sur le feu !! Encore un effort, on va arriver à une guerre ouverte ! Au lieu de se mettre en veilleuse, ce qui ne veut pas dire relacher son attention, on se met à rouler des mécaniques et à multiplier les gestes de ceux qui veulent en découdre. La connerie humaine est bien la seule matière première inépuisable et le minerai est particulièrement riche dans le 8e arrdt et à Bruxelles …

  10. Envoyer des avions français là-bas serait du suicide pour les pilotes et pour la France , les russes possédent des missiles sol-air anti aérien avec efficacité 99,99 % et les ukrainiens possèdent ce meme type de missiles et sont capables de tirer sur les avions français pour envenimer les évènements ,on appelle cela attentats sous fausse banière .L’Ukraine a bombardé le Dombass pendant 7 ans et a tout fait pour le cacher au monde entier .

  11. Le petit acteur ukrainien (qui n’hésitait pas dans ses séries tv à mitrailler les députés dans l’assemblée) doit jubiler, il a le plus grand rôle de sa vie, le monde entier découvre sa capacité à hytériser les occidentaux, le point de non retour est proche.
    Macron, dans doute séduit par celui qui est responsable de tous ces bruits de bottes (non respect des accords de Minsk, etc), nous rapproche un peu plus chaque jour de la guerre… lui, il a son bunker !

  12. Provoquer un Ours dans sa grotte, il fallait oser !. Avec nos pauvres avions de combat, oui Poutine doit trembler !!! A force de jouer avec l’Ours, il pourrait bien nous en cuire…. Les différentes leçons du passé n’auront donc servit à rien !…..

    1. Sacrifier nos militaires est un scandale. Nos rafales rapiécés je m’en moque. Surtout quand le chef est « planqué » certainement dans un bunker

  13. Nos dirigeants devraient savoir que lorsque l’on met le doigt dans l’engrenage cela est très dangereux, surtout dans un contexte guerrier. La plus stricte neutralité aurait dû prévaloir dans cette affaire, au lieu de cet emballement belliciste européen… Triste de constater que les nations européennes sont unies par la guerre et non pour la paix, contrairement à ce qu’elles croient… OK pour l’aide humanitaire aux civils ukrainiens, NON aux armes !

    1. notre très cher président est nullissime en histoire ; que voulez vous c’est un génie, mais avec quelques lacunes… comme nous. Voilà qui rassure, non ?

  14. La France devrait économiser ses avions militaires pour au moins pouvoir survoler le défilé du 14 juillet !!! Ce serait bêta de se les faire tirer comme des lapins , ils ne pourraient même plus servir de réservoir de pièces détachées !! Il ne faut pas jouer dans la cour des grands quand on en a plus les moyens !!!

  15. L’hystérie collective continue orchestrée par une presse au cachet de la mondialisation et des américains qui comme à chaque occasion porte la guerre chez leurs alliés.
    Mais quand comprendra.t on que nous avons tout à perdre dans cette aventure.
    Condamner l’agression OUI mais chercher le contact par la provocation NON.
    Il suffit d’une erreur d’un militaire d’un coté comme de l’autre et nous seront tous rayés de ce monde. Comme le chantait Sardou « Lénine réveille toi ils sont devenus fous »

  16. L’histoire est un éternel recommencement ! à ne pas oublier ! n’en déplaise à ceux qui ont peur de la guerre … elle reviendra , c’est une certitude . C’est comme la mort , il faut savoir accepter philosophiquement et avoir le courage de se battre ! Malheureusement le peuple français, comme beaucoup en europe , est plus enclin à faire l’autruche …

    1. Eh oui, ceux de 14 et de 40 sont morts . Qui veut se sacrifier pour la France, la belle, la mienne, la vôtre alors que ceux qui l’ont « dirigée » depuis des décennies l’ont laissé se décomposer, lentement.

  17. Je doute que ces simagrées fassent peur à V. Poutine, tout comme je doute fort qu’elles rassurent les Ukrainiens. Par contre cette situation démontre que depuis De Gaulle aucun des présidents successifs n’a considéré utile de mettre un terme à l’extrême faiblesse du budget militaire de la France.

  18. A ce jeu la, la mèche pour faire exploser la dynamite est allumée reste à savoir qui peut encore l’éteindre avant qu’elle explose

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter