Plusieurs villes en France (et notamment Strasbourg) ont, une nouvelle fois, connu des actes de délinquance et de violence : voitures brûlées, plus de 400 interpellations, durant la nuit du réveillon du Nouvel An.
Explications d’Alexandre Langlois, qui dénonce « un laisser-faire ambiant » de la part des autorités qui rend difficile le travail des forces de l’ordre.

À lire aussi

Alexandre Langlois : « Remaniement : le message n’est pas terrible »

Même s’il salue la bonne nouvelle du départ de Christophe Castaner, Alexandre Langlo…