2024 commence par des viols de personnes vulnérables

POLICE

Dans la nuit du 30 au 31 décembre, à Paris, dans les jardins du Trocadéro, un Afghan ivre a embrassé de force sur la bouche une petite fille de 7 ans. C’est le père de la fillette qui a maîtrisé cet incorrigible romantique avant d’appeler la police. Le 1er janvier au matin, c’est à Ozoir-la-Ferrière (Seine-et-Marne) qu’un homme (toujours en fuite à l’heure actuelle) s’est introduit chez un couple de personnes âgées. Le mari est handicapé ; il n’a donc pas pu intervenir, tandis que l'homme violait sa femme, âgée de 75 ans, avant de repartir… avec 50 euros.

Des histoires atroces comme celles-ci, il s’en passe presque tous les jours, en France. C’est un peu comme les attaques au couteau, les rackets de petits Blancs, les jeunes filles sifflées dans les rues ou même violées entre deux portes cochères. On pourra nous objecter que les pervers ont toujours existé et qu’il n’y a donc pas de nouveauté dans le fait que, malheureusement, c’est comme ça et que ça se produira encore. C’est le discours que Mathieu Kassovitz avait tenu, à la télévision, à la courageuse Véronique Monguillot, après que son mari, chauffeur de bus, avait été battu à mort par des racailles à qui il avait demandé de porter le masque dit anti-Covid. Les faits, pourtant, sont têtus, comme disait l’autre.

Le site Fdesouche a compilé l’historique des viols commis sur les personnes âgées. On se doutait vaguement du résultat, mais le panorama est tout de même terrifiant. Les auteurs de ces actes de barbarie sont le plus souvent des étrangers issus de l’immigration extra-européenne. Parfois connus pour des faits similaires, souvent sous OQTF, ils sont sanctionnés symboliquement. L’homme (s’il mérite ce qualificatif) qui a violé deux nonagénaires dans un EHPAD, il y a quelques semaines, est libre à l’heure où ces lignes sont publiées. Ses deux victimes sont pourtant mortes peu de temps après le traumatisme subi. La justice n’en a cure : ce qu’il faut, c’est lutter contre l’ultra-droite.

Corrélation entre ces agressions et une forte immigration africaine musulmane

Il faudra tout de même un jour se pencher sur les raisons pour lesquelles certains faits de viol commis sur des personnes vulnérables (le plus souvent âgées ou très âgées, mais à l’occasion mineures de moins de dix ans) sont corrélés à la présence d’une forte immigration africaine de religion musulmane. Quelles sont les explications ? Pourquoi tant de barbarie, tant de cruauté, pourquoi si peu de respect pour le corps des femmes ? Il est évidemment interdit, sous peine de mort, de faire la moindre remarque sur l’enseignement prodigué par l’islam, ni sur les versets du Coran ou des hadiths qui concernent la place des femmes (parmi mille autres : Coran, 2 ; 223 et Bukhari, Riyad as-Salihin 1749). On en tirera les conclusions que l’on voudra. On n’a pas le droit, non plus, d’avancer trop d'explications. Thaïs d’Escufon est aujourd’hui sous le coup d’une plainte de la DILCRAH (Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme), pour avoir dit sur BFM TV  que « la principale menace pour les femmes, ce sont les hommes immigrés, noirs et arabes ».

Tant que l’on n’avancera pas sur les causes profondes (et il va falloir dire un certain nombre de choses pour cela), on ne trouvera pas de réponse adaptée. Notre civilisation, jadis si grande, est aujourd’hui désarmée et n’est pas capable de protéger les plus fragiles. Alors, préparons-nous, puisque rien ne bouge, à ce que nos grands-mères et nos petites filles fassent les frais du vivre ensemble. L’achat de la paix sociale est-elle à ce prix ?

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

31 commentaires

  1. Pour s’emprendre a des fillettes et des personnes âgées ces individus ont complètement perdu les codes d’humanité et devraient être durement sanctionnés avec un un suivi psychiatrique sur du long terme. Tout cela est prémédité pour terroriser la population .

  2. « Notre civilisation, jadis si grande, est aujourd’hui désarmée et n’est pas capable de protéger les plus fragiles. » Avec la complicité active de ceux qui ont été élus pour la protéger. Comment appelle-t-on cela? Haute trahison?

  3. intéressant « micro trottoir » , « paroles de violeurs » sur le site LA LETTRE PATRIOTE
    ceci dit, que 2024 nous apporte au moins la sérénité si ce n’est plus

  4. Bienvenue dans la France éternelle…. Pendant ce temps, la macronie confisque les vieux flingues de l’arrière grand-père qui dorment dans les greniers…. On ne sait jamais, des fois que les Francais s’en serviraient pour se défendre….

  5. Puisqu’ils sont Musulmans pour la plupart, appliquons la « Charia », qu’on lui coupe le « service trois pièces » !!! On en fera des eunuques, dociles et sans danger de recommencer !

  6. Quand certains membres de cette insupportable macronie tentent de prospérer dans leurs affabulations qui consistent à évoquer « un sentiment d’insécurité »…, sentiment d’ailleurs consacré par la mobilisation des fdo à hauteur de près de 100 000 « têtes » pour tenter d’assurer un ordre précaire lors de cette fameuse nuit du 31 décembre.
    Depuis belle lurette, les dirigeants actuels sont hors sol tout en se complaisant dans une incurie dont tôt ou tard ils devront répondre.

  7. Vu qu’il ne dit ni ne fait rien pour régler le problème, en dehors de mobiliser policier et gendarmes à toutes les sauces, ne pourrait-on dire que le gouvernement est, dès lors, complice sonscient de ces crimes ? Peut-être devrait-il se poser cette question s’il ne veut pas un jour être condamné pour non assistance à personnes en danger… Et complicité dans ces crimes. Qu’il y en ait un, ça arrive malheureusement, mais la récurrence pose vraiment problème.

  8. Ce n’est pas en mobilisant des milliers de gendarmes ou de policiers que le gouvernement va résoudre la gangrène qui ronge la FRANCE, c’est « quoi qu’il en coûte, » l’EXPULSION de toute cette faune qu’il faut organiser. Comme déjà dit, c’est notre Gouvernement qui est responsable des horreurs que nous subissons depuis trop longtemps. à cause de ces hordes de sauvages qu’il accueille dans notre pays. Pas un jour ne se passe sans qu’il y aie des actes innommables commis par ces espèces. Puisque ce gouvernement n’a pas la capacité de nous protéger, nous allons nous organiser pour nous défendre nous-mêmes.

  9. Et il faut continuer à accueillir ces « chances pour la France » . Ce matin sur France Inter ( il faut toujours écouter les radios de nos ennemis ) une pétasse se désolait de ce que notre pays n’était pas gentil avec tous ces pauvres jeunes venus d’Afrique pour gouter aux bonheurs de notre civilisation. Il serait intéressant de mettre cette donzelle en situation en la lachant légère et court vêtue comme Perette dans un quartier dit sensible au milieu de ces jeunes garçons si sympas.

  10. « Ils  » annoncent la couleur de 2024 . Ca promet pour les improbables J.O.: les sauvages associés à nos ( presque) inamovibles pervers vont nous faire un festival ! Armez-vous pour défendre la veuve et l’orphelin !

  11. Il est de plus en plus évident que cette immigration de barbares est organisée par nos élites qui trouvent roujours quelque chose de nouveau pour ne pas y mettre fin. Pour ces violeurs, il faut leur confisquer leurs armes en leur coupant ce avec quoi ils commettent leurs crimes. je suis convaincu que ce risque guérirait beaucoup de malades psychiatriques.

    • Il y a un pays où ce type de sanction s’applique et c’est moins chère que la castration, ainsi, la récidive est impossible.

  12. C’est la France de Darmanin et Macron… Quel est ce pays où il faut mobiliser 90 000 gendarmes et policiers pour n’avoir « que 700 voitures de brûlées, des viols tout aussi ignobles les uns que les autres, des agressions, des chiffres bidouillés pour annoncer que tout va bien et que la nuit du 31 a « été plutôt calme »… Heureusement que les « supporters anglais » ne sont pas venus… Quand à l’Afghan qui s’est jeté sur une petite fille de 7 ans, on va peut être nous dire qu’il fait partie d’un groupuscule d’extrême droite… mais non, mais non… c’est « dérangé » qui a arrêté son traitement… Et pour montrer qu’il agit, notre ministre de l’intérieur va bien trouver un patronage catholique à dissoudre…

  13. « Notre civilisation, jadis si grande, est aujourd’hui désarmée… » Elle ne l’est que parce qu’une partie majoritaire du peuple Français s’évertue à porter au pouvoir des individus dont l’action ne fait que nuire à notre pays. Se trouver désarmé signifie que l’on a été armé et qu’on ne l’est plus. Posons nous la question de savoir pourquoi et mettons des noms sur les responsables de ce « désarmement ». On ne traduit pas une civilisation devant un tribunal mais on y fait comparaître les hommes et les femmes qui portent la responsabilité de l’effacement progressif de ce qui nous a construit pendant des siècles.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois