Robert Ménard : « Macron incarne tout ce qu’on ne veut plus ! »

Robert Ménard réagit aux résultats du premier tour. Il est atterré par la première place de M. Macron, dont l’élection marquerait le début d’un « Hollande saison 2 ». Et la droite, en appelant à voter Macron, forme un « syndicat des perdants » qui ne cherche qu’à conserver ses postes. Il faut, en votant Marine Le Pen, même si on a des désaccords avec elle, « donner un grand coup de pied dans la fourmilière ».

Pour défendre la liberté d'expression,
je soutiens Boulevard Voltaire en faisant un don.

À LIRE SUR BOULEVARD VOLTAIRE