L'ancien candidat à la présidentielle a été condamnée à 4.000 euros d'amende, ce jeudi 12 janvier, ses propos ayant été qualifiés d'attaque personnelle à caractère discriminant, rapporte Le Figaro.

En 2018, Éric Zemmour avait qualifié le prénom de l'ex-chroniqueuse du groupe Canal+ d'« insulte à la France ». Lors d'un échange corsé, avait rappelé son prénom au président de Reconquête, qui lui avait rétorqué : « Votre mère a eu tort. » « Et vous voudriez que je m'appelle comment ? », avait demandé la chroniqueuse, ce à quoi Zemmour lui avait répondu : « Corinne ». « Ce que vous venez de dire est une insulte à la France », s'était-elle agacée, et l'invité de rebondir : « Mademoiselle, c'est votre prénom qui est une insulte à la France. »

L'ex-candidat a donc été condamné pour injure à caractère raciste et devra verser, en plus de son amende, 3.000 euros de dommages et intérêts et 2.000 euros de frais d'avocat. Son avocat, Me Prado, a immédiatement annoncé faire appel « face à cette décision qui n'a pas de sens juridique ».

4748 vues

12 janvier 2023

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter