Vu sur les réseaux sociaux : « Les Français travaillent pour moi ! »

argent

Les utilisateurs des réseaux sociaux partagent en masse ce témoignage d'un homme d'origine africaine, qui dit habiter Paris et qui explique d'une manière très claire comment fonctionnent les aides sociales. Barbu et vêtu d'un bonnet blanc traditionnel (chez lui), cet homme plein de bon sens, avec une sincérité admirable, commence même par les conclusions : « Les Français travaillent pour moi. »

De fait, le détail de son train de vie est explicite : il perçoit 600 euros de RSA sans rien faire, les factures sont payées par les assistantes sociales, les APL font descendre le montant de son loyer à 150 euros, son passe Navigo est gratuit... Bref, notre ami économe arrive à mettre 600 € de côté chaque mois. Cela, alors même qu'il a fermement « décidé de ne rien faire ».

Tout cela, mesdames et messieurs, c'est avec vos impôts et les miens. On voudrait nous faire croire que ces clandestins, qu'on appelait hier des migrants et que l'on semble appeler aujourd'hui « des exilés », viennent nous aider à faire tourner le pays. On nous dit même (Benoît Hamon, pas plus tard qu'aujourd'hui) que l'immigration est en moyenne plus diplômée que les Français de souche... qui sont des beaufs incultes et paresseux, comme chacun sait. Le problème, c'est que les témoignages comme celui-ci se multiplient. Nos hôtes nous haïssent et nous méprisent, mais en plus, ils nous expliquent, face caméra, que nous nous levons tous les matins à six heures pour payer leurs allocations.

C'est un bon plan, ça, les aides de l'État. Ce n'est pas près de s'arrêter. Une sorte de justice décoloniale, en quelque sorte. Quel monde merveilleux.

Mais que font les départements?

Le magistrat Charles Prats, qui dénonce depuis longtemps la gabegie financière de notre État nounou, met l'affaire en perspective sur X : « Étonnant que les présidents de département qui veulent violer la loi Immigration ne se révoltent pas plutôt contre ce genre d’individus qui se vantent d’enfler les Français qui travaillent en se levant à six heures… » Oui, dans un monde normal, ce genre de situation choquerait. Dans un monde où les élus du peuple ont le souci de leurs concitoyens, ce serait même une levée de boucliers. Mais là, pas du tout. 32 départements d'élus « Jean Moulin » en carton préfèrent se dresser contre la bête immonde en refusant d'appliquer une loi pourtant bien timide.

Au risque de passer pour un oiseau de mauvais augure, la victoire idéologique du RN, proclamée par une Marine Le Pen décidément en pleine forme, peut encore attendre. Le système « républicain » aime la démocratie quand elle va dans son sens. Et même des millions de tweets ne suffiront pas à dessiller les yeux de ces idiots utiles qui ne veulent pas voir.

Mais au fait, n'y a-t-il pas une réciprocité entre consentement à la loi (de la part des élus) et consentement à l'impôt (de la part des contribuables) ? Comment un pouvoir qui refuse la loi du peuple peut-il espérer que le peuple obéisse à la loi du fisc ? Les gens sont vraiment trop gentils. Cons de Français, comme disent ceux qui ne le sont pas.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

54 commentaires

  1. Eh oui, il y a l’évasion fiscale, grâce aux paradis fiscaux comme les Fidji ou Panama … et il y l’évasion sociale, grâce aux paradis sociaux comme la France. Dans le premier cas, c’est donnant-donnant, dans le deuxième cas c’est donnant-prenant. Les Français sont des pigeons !

  2. Et il y aussi ceux qui ont plusieurs femmes et de nombreux enfants et qui cumulent ainsi des milliers d’euros d’aides diverses . Une femme légitime au regard de la loi française et plusieurs autres femmes considérées comme des mères isolées. Mais pour leur loi suprême ce sont des épouses légitimes .
    Et pendant ce temps , il va falloir trouver 50 milliards d’euros supplémentaires pour financer l’éternel trou de la Sécu .
    Pas de problème on va dé-rembourser des médicaments à tous les Français qui travaillent .
    Ah ! j’oubliais , il faut bien financer l’AME .

  3. En effet, 32 départements sont hors la loi et nous font la morale. Je pense qu’en retour, il conviendrait de transférer, les irréguliers, les racailles, les profiteurs vers ces territoires tellement généreux (5000 par mois pendant une année) et de faire ensuite les bilans, délinquance etc… et un sondage sur l’opinion des habitants concernant les initiatives de leurs élus.

  4. Et à la base de ce scandale, ne pas oublier que les impôts des français financent les ONG qui font venir ces individus parasites en France !

  5. C’est bien sûr inadmissible, mais combien de Français de souche font la même chose que lui ? Dans ma propre famille un couple rmisite depuis 15 ans qui ne cherche pas de travail, propriétaire d’un terrain de loisirs (non constructible) roule en camping car donc pas de domicile fixe, bénéficie de toutes les aides y compris prime de chauffage, et de carburant, n’ont aucune obligation de satisfaire à un quelconque entretien concernant une éventuelle recherche d’emploi « vive la Sarthe », et sont actuellement en Espagne et profite avec leur Rapido du soleil de la Costa Dorada , tout va bien bon Noël à vous .

    • Mon conseil: surtout ne lâchez rien, si vous êtes encore en activité professionnelle, travaillez dur, faites des heures supplémentaires, ne partez pas trop en vacances, pensez à économiser, l’Etat compte sur vous pour ces aides sociales, et vous aurez la conscience tranquille: votre argent sera bien utilisé. Ou alors, c’est que vous appartenez au RN, cette force obscure!

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois