Vu sur les réseaux sociaux : « Les Français travaillent pour moi ! »

argent

Les utilisateurs des réseaux sociaux partagent en masse ce témoignage d'un homme d'origine africaine, qui dit habiter Paris et qui explique d'une manière très claire comment fonctionnent les aides sociales. Barbu et vêtu d'un bonnet blanc traditionnel (chez lui), cet homme plein de bon sens, avec une sincérité admirable, commence même par les conclusions : « Les Français travaillent pour moi. »

De fait, le détail de son train de vie est explicite : il perçoit 600 euros de RSA sans rien faire, les factures sont payées par les assistantes sociales, les APL font descendre le montant de son loyer à 150 euros, son passe Navigo est gratuit... Bref, notre ami économe arrive à mettre 600 € de côté chaque mois. Cela, alors même qu'il a fermement « décidé de ne rien faire ».

Tout cela, mesdames et messieurs, c'est avec vos impôts et les miens. On voudrait nous faire croire que ces clandestins, qu'on appelait hier des migrants et que l'on semble appeler aujourd'hui « des exilés », viennent nous aider à faire tourner le pays. On nous dit même (Benoît Hamon, pas plus tard qu'aujourd'hui) que l'immigration est en moyenne plus diplômée que les Français de souche... qui sont des beaufs incultes et paresseux, comme chacun sait. Le problème, c'est que les témoignages comme celui-ci se multiplient. Nos hôtes nous haïssent et nous méprisent, mais en plus, ils nous expliquent, face caméra, que nous nous levons tous les matins à six heures pour payer leurs allocations.

C'est un bon plan, ça, les aides de l'État. Ce n'est pas près de s'arrêter. Une sorte de justice décoloniale, en quelque sorte. Quel monde merveilleux.

Mais que font les départements?

Le magistrat Charles Prats, qui dénonce depuis longtemps la gabegie financière de notre État nounou, met l'affaire en perspective sur X : « Étonnant que les présidents de département qui veulent violer la loi Immigration ne se révoltent pas plutôt contre ce genre d’individus qui se vantent d’enfler les Français qui travaillent en se levant à six heures… » Oui, dans un monde normal, ce genre de situation choquerait. Dans un monde où les élus du peuple ont le souci de leurs concitoyens, ce serait même une levée de boucliers. Mais là, pas du tout. 32 départements d'élus « Jean Moulin » en carton préfèrent se dresser contre la bête immonde en refusant d'appliquer une loi pourtant bien timide.

Au risque de passer pour un oiseau de mauvais augure, la victoire idéologique du RN, proclamée par une Marine Le Pen décidément en pleine forme, peut encore attendre. Le système « républicain » aime la démocratie quand elle va dans son sens. Et même des millions de tweets ne suffiront pas à dessiller les yeux de ces idiots utiles qui ne veulent pas voir.

Mais au fait, n'y a-t-il pas une réciprocité entre consentement à la loi (de la part des élus) et consentement à l'impôt (de la part des contribuables) ? Comment un pouvoir qui refuse la loi du peuple peut-il espérer que le peuple obéisse à la loi du fisc ? Les gens sont vraiment trop gentils. Cons de Français, comme disent ceux qui ne le sont pas.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

54 commentaires

  1. Pour preuve que la majorité des Français ne comprennent rien, ils ont ré-élus les gauchistes au gouvernement en 2022. Après, faut pas pleurer quand on est comptable de ce qui arrive. Et je vais même enfoncer le clou, je suis prêt à parier qu’en 2027 ils voteront encore dans la même direction.

  2. Ce n’est pas possible , les français vont encore supporter cela pendant combien de temps , nous sommes en insécurité et plumés en permanence par une faune venue d’ailleurs avec la complicité objective de ceux qui dirigent ce pays en total décalage avec ce que veulent les Français et ça nous bassine de « valeurs de la république  » , justement , ces valeurs sont le respect de la volonté du peuple , leurs valeurs ne sont pas les nôtres .

  3. Gouvernement de gauchistes qui cultivent les mentalités de dhimmis, de paresseux, de profiteurs, de parasites. Vivement la droite (la vraie, hein !) au pouvoir pour procéder à un nettoyage exhaustif de la société.

  4. Le nombre de vidéos allant dans ce sens est incroyable !
    Que font les autorités françaises pour arrêter ces gens-là et les jeter dans le premier avion ?
    C’est révoltant !
    Si moi privilégié je les ai vues, d’autres français qui sont moins privilégiés que moi, les ont vues également, et ils sont comme moi, écœurés !
    Il est beau le généreux « vivre-ensembles » à la sauce gauchiste, où un mec se vente de dormir la plupart du temps, de recevoir toutes les aides possibles, et toucher environ €800+ mensuels…
    Alors que de nombreux retraités français qui ont cotisé toute leur vie professionnelle, ne touchent même pas ça, font les poubelles ou les fins de marchés, n’ont pas les moyens de se soigner correctement ou pas du tout, quand certains n’en sont pas réduits à dormir dans leur vieille voiture.
    Je suis dégoûté !

    • Vous n’avez pas compris. Les autorités françaises ont écrit le droit, signé des traités et donné le pouvoir à des juges pour que tout cela soit possible et qu’on n’y puisse rien changer. Quand une loi est votée pour tenter d’apporter un début de solution elle est retoquée par le Conseil d’État et le Conseil Constitutionnel. La CEDH et quelques autres traités sont supérieurs au droit français qui ne peut plus être appliqué. Ensuite, vous avez bien sûr les juges qui « interprètent » la loi, c’est à dire qu’ils ne l’appliquent pas. Tout est verrouillé, aucun changement n’est possible en passant par le droit. Quant aux Français, il est tout à fait normal qu’ils paient toute leur vie et ne touchent rien ensuite, c’est à ce prix que le système peut-être financé, avec de la dette que les futures générations de Français devront rembourser au prix fort. Cette même dette sert l’UE et la BCE à soumettre la France à son bon vouloir, à la priver de sa souveraineté et à prendre le contrôle de sa politique intérieure.

      • C’est vous qui n’avez rien compris.
        Au moins à ce que j’ai écrit.
        Quand j’écris « les autorités », il est évident que je ne parle pas des juges.
        Pour que les juges entrent en action, il faut d’abord que d’autres « autorités » aient eu l’invasion d’intervenir, telle la police sous les ordres du ministre de l’intérieur par exemple.
        Vous gagneriez à être un peu plus correct dans la façon de vous adresser à un autre lecteur de BV.

  5. 80% des français veulent une réduction de l’immigration ce que ne veulent pas les « gérants » de 32 départements de gauche, leurs électeurs en sont très contents puisqu’ils sont réélus à chaque fois, tout comme Emmaüs qui constitue une filière d’immigration en prenant les immigrés comme compagnon pour les faire régulariser ensuite, et cerise sur le gâteau, ils subventionnent SOS Méditerranée, taxi des immigrés en mer Méditerranée, voilà où passent vos dons. maintenant il y a le système « pétitionnaire » des zartistes, des sportifs, des écrivains qui pourraient adopter chacun des immigrés si chers à leurs images, sans aucune aide et en leur prodiguant une bonne éducation adéquate avec les valeurs de notre pays la France, tous ces pétitionnaires profitent des aides, et de la préférence nationale pour pouvoir se présenter à certaines remises de prix, Goncourt, cinéma etc.

  6. Le consentement à l’impôt n’a plus aucune importance depuis l’adoption du prélèvement à la source. Quoi que vous puissiez dire, l’impôt sera prélevé. Donc ils s’en foutent maintenant.

  7. Et il y aussi ceux qui ont plusieurs femmes et de nombreux enfants et qui cumulent ainsi des milliers d’euros d’aides diverses . Une femme légitime au regard de la loi française et plusieurs autres femmes considérées comme des mères isolées. Mais pour leur loi suprême ce sont des épouses légitimes .

  8. Et pendant ce temps , il va falloir trouver 50 milliards d’euros supplémentaires pour financer l’éternel le trou de la Sécu .
    Pas de problème on va dé-rembourser des médicaments à tous les Français qui travaillent .

  9. Et il y aussi ceux qui ont plusieurs femmes et de nombreux enfants et qui cumulent ainsi des milliers d’euros d’aides diverses . Une femme légitime au regard de la loi française et plusieurs maitresses considérées comme des mères isolés.

  10. Et il en rentre quelques centaines de milliers chaque année. De plus en plus d’allocataires, de moins en moins de cotisants, un système qui ne peut tenir que grâce à l’endettement que rembourserons nos enfants et nos petits enfants … s’ils sont encore en France. Le système ne peut que s’effondrer, l’état économique de la France c’est comme l’insécurité, on nous va finir par nous parler d’un « sentiment d’endettement » et bien sûr de Kevin et Mattéo, les grands profiteurs du « système ». Quand tout cela va s’effondrer dans un grand fracas, il ne faudra pas compter sur les barbus à bonnet blanc pour réparer la casse, ce sera bien à Séverine (celle du métro avec ses lasagnes) de payer les violons du bal. Il ne restera qu’une solution, sabrer une partie du « social », mais on tapera sur les Français en priorité (pas sur les « intouchables ») et on ponctionnera l’épargne des Français (avec la bénédiction de l’UE qui conditionnera son aide à ce prélèvement), mais on se gardera bien de toucher aux transferts de fonds vers l’étranger. Et toute la gauche jubilera …!

  11. C’est vraiment nous prendre pour des demeurés, ce type il faut vite le trouver et le mettre dans un avion pour son pays .

    • Surtout pas ! La CEDH condamnera la France à le rapatrier aux frais du contribuable français avec quelques milliers d’euros de dédommagement en sus. Nous sommes condamnés à le supporter et à l’engraisser jusqu’à la fin de ses jours sans rien lui demander en échange et en nous autoflagellant par dessus le marché. Cela s’appelle « l’état de droit », il parait.

  12. C est pas un scoop, ça fait longtemps que tous les nuisibles profitent largement du système,il y a que les politiques qui découvrent ce phénomène ils vivent dans une autre sphère

    • Les politiques ne découvrent rien, ce sont eux qui ont permis et organisé tout ce cirque aux dépens des Français, ils sont donc parfaitement au fait de la situation. D’ailleurs ils en sont ravis et en rajoutent une couche dès que cela est possible.

  13. En 2027, ne nous y trompons pas cela arrivera, la révolution dans la rue fomentée par cette chienlit comme le disait de Gaulle en 1968 sera je le crains un passage obligé a un renouveau démocratique. Le gouvernement en place à cette époque ne devra pas avoir la main qui tremble comme semble le vouloir Javier Milei et faire feu de tout bois envers cette contre société gauchiste et antidémocratique qui avec la complicité de la droite ont mis notre pays dans un état catastrophique. Je ne voit pas d’autres alternatives que la répression démocratique. Mais voter le renouveau, le bon sens, ou l’espoir ne suffira pas. Avons-nous le choix? Je crains que non pour nous mais surtout pour nos enfants. Le résultat des urnes ne suffira pas, le travail à accomplir sera immense, la capacité indéfectible et sur le long terme des Français a soutenir une politique rébarbative indispensable a la survie de notre pays devra être au rendez-vous . Y sommes nous prêt ? nôtre président ou présidente pourrait elle prononcer comme en Argentine ou le nouvel homme fort aurait dit « la prison ou une balle » pour contraindre la rue devenue ultra violente et ingérable je ne le sais pas, mais de Gaulle encore lui n’avait il pas envisagé d’envoyer les chars sur Paris en 68. Ne dit ont pas que l’histoire ce répète !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois