Les faits se sont déroulés dans la nuit du 10 au 11 mai, dans la métropole lyonnaise, à Villeurbanne. Aucun dégât n’est à déplorer selon le commissariat de Villeurbanne, relate Le Progrès. Les auteurs auraient agi pour faire la « promo » sur les de lots de mortiers d’artifice qu’ils veulent écouler.

 

Publicité sur les réseaux sociaux : « Passe récupérer mortier », « lot possible »

Dans la nuit du 10 au 11 mai, en plein couvre-feu, plusieurs « jeunes » se sont positionnés dans le quartier des Gratte-ciel, à Villeurbanne. Durant quelques minutes, ils ont tiré des mortiers d’artifice en direction du poste de municipale et de la mairie « sous le balcon du maire », puis ont pris la fuite sur leurs scooters.

Les délinquants ont pris le temps de poster des images sur Snapchat, indiquant qu’ils proposaient des lots de mortiers à la vente. Sur les vidéos, on peut lire « Passe récupérer mortier », « lot possible ». Cette « publicité » a été tourné aux alentours de 23 heures, place Lazare-Goujon.

 

Des explosions chaque soir depuis plusieurs jours 

Aucun dégât n’est à déplorer, selon le commissariat de Villeurbanne, mais la mairie a porté plainte pour tentative de dégradations de bien public. Elle pourra, le cas échéant, fournir les images des caméras de vidéoprotection à la nationale dans le cadre des investigations.

Selon plusieurs témoignages d’habitants sur les réseaux sociaux, cela fait plusieurs soirs que des bruits d’explosions se multiplient à Villeurbanne.

12 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.