Louis Aliot, maire de Perpignan, avait depuis longtemps le projet de donner le nom de Pierre Sergent à l'une des rues de sa ville. C'est un personnage célèbre, ancien élu FN, qui, de plus, est mort dans cette ville. Évidemment, SOS Racisme ne l'entend pas de cette oreille.

Un article ne suffirait pas à énumérer les raisons pour lesquelles Pierre Sergent peut être donné en modèle aux générations actuelles et futures. Alors, tentons quand même un bref résumé.

Résistant à seize ans, dégoûté par la débâcle, la collaboration et les lois antijuives, il est traqué au lance-flammes par les Allemands dans les forêts de Sologne puis participe à la libération de Paris. Pierre Sergent réussit ensuite puis, inspiré par l'exemple de son contemporain Hélie de Saint Marc, choisit la Légion étrangère. Il est para en Indochine puis, après un détour dans les compagnies sahariennes, commande une compagnie du 1er REP en Algérie.

Sergent est un homme entier et sensible, qui croit à l'honneur et à la parole donnée. Les raisons qui lui ont fait porter l'étoile jaune à quinze ans par solidarité avec un ami juif seront celles qui le feront basculer dans la clandestinité après le parjure de De Gaulle vis-à-vis de l' française. Alors, le capitaine d'unité d'élite se fait soldat perdu, participe au putsch, entre dans la clandestinité et dirige l'OAS Métropole. Il est amnistié en 1968 avec les autres soldats perdus, puis devient député FN des Pyrénées-Orientales. Il mourra à 66 ans dans cette même ville.

Que lui reproche SOS Racisme ? L'OAS, bien sûr ! Le reste ne compte pas. Ce qui est amusant, parce qu'il vaut mieux en rire, c'est qu'on n'a pas beaucoup entendu Dominique Sopo sur les statues de Mao ou Lénine à Montpellier (comme le rappelle malicieusement Gilbert Collard) ni sur quoi que ce soit d'autre, à part la condamnation de la droite, pardon, de l'ultra-droite. Louis Aliot aura-t-il bientôt l'honneur d'être qualifié de post-fasciste ? Qui vivra verra.

Ces gens sont évidemment sectaires, mais ce qui est pire, c'est leur médiocrité. Avoir face à soi un adversaire respectable serait mieux, évidemment, mais on fait avec ce qu'on a. Il ne reste plus qu'à espérer que les électeurs ne soient pas dupes d'autant de bêtise et de mauvaise foi.

12787 vues

28 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

29 commentaires

  1. Vivement une Meloni au pouvoir en France pour clore le bec une bonne fois pour toutes a toutes ces organisations anti France anti Chrétienneté anti Famille traditionnelle et les envoyer dans des camps de ré éducation !

  2. Les « pieds noirs » – les vrais !- dont je suis, et les patriotes – les vrais !- dont je suis également, ne peuvent qu’avoir une reconnaissance éternelle, une admiration totale et infinie pour le Capitaine Pierre Sergent qui fut une seigneur parmi les seigneurs – rares !- qui marquèrent son époque ! J’ai eu l’honneur et l’immense plaisir, tout gamin, de le rencontrer… j’en garde le souvenir à jamais gravé dans ma peau et mes idées !
    MERCI à vous Mr Aliot.

  3. Merci à Louis Aliot de rendre hommage à un homme de valeur, un patriote qui a défendu la France et les français.

  4. Bonjour a tous
    oui mon ami, notre ami Pierre SERGENT mérite de donner on nom a une rue de Perpignan et d’ailleurs meme, un hoe de qualité un homme courageux et honnête un homme qui a fait son devoir de Militaire et a combattu contre les lâches, les traites et tous les animateurs de haine, ce n’était un militaire mais un soldat tels qu’on les considérait dans les legions Romaine et a dans notre Légion Etrangère dont il fut Officier a la Première Compagnie saharienne portée de Legion Etrangère, a Fort Flatters et au 1° REP- Pierre je te salue et je te respecte

  5. SOS racisme, cette association anti français ! Il faut bien qu’elle fasse parler d’elle car elle n’existe plus que par les subventions qu’elle reçoit au dépend de nos impôts .

  6. Un homme avec qui j’ai combattu en Algérie (sans épouser son engagement à l’OAS. Peut-être une occasion de réconciliation avec certains patriotes plus engagés.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter