Seize généraux ont adressé, mercredi 14 avril, un document aux groupes parlementaires, dans lequel ils réclament « une stratégie globale contre l’ et l’éclatement de la ». Selon l’un de ses rédacteurs, ce document est sans rapport avec la récente tribune de généraux controversée, relate le JDD.

 

Pour une stratégie globale contre l’islamisme et l’éclatement de la France : ce document adressé le 14 avril à l’ensemble des groupes parlementaires est présenté par l’un des rédacteurs comme un « travail responsable et impartial ». Il est, selon lui, sans lien avec la récente lettre ouverte controversée des généraux dénonçant le « délitement » de la France, mais il dresse le même constat : « Une guerre hybride nous a été déclarée, elle est multiforme et s’achèvera au mieux sur une guerre civile, ou au pire sur une cruelle défaite sans lendemain. »

Les seize signataires appartiennent au Cercle de réflexion interarmées (CRI), issu d’un précédent groupe baptisé les Sentinelles de l’Agora, publiant régulièrement des études sur les questions de . Ils sont généraux pour la plupart et l’on y trouve également Henri Roure, ancien premier adjoint du maire de Prades .

 

« Une guerre hybride a commencé contre l’Europe et la France »

Seuls deux des contributeurs, des cadres de réserve de l’armée, figurent également parmi les signataires de la tribune publiée par . Ce document de 21 pages du CRI réclame une « stratégie multidimensionnelle » contre l’islamisme, l’, la binationalité et la perte de repères dans la .

 

« Une guerre hybride a commencé contre l’Europe et la France, il faut forger les armes psychologiques, sociologiques, morales, éducatives, juridiques et pénales pour la conduire et la gagner », alerte le texte.

2 mai 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

4.9 7 votes
Votre avis ?
97 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

À lire aussi

Manifestations pro-Palestine interdites : le député LFI Éric Coquerel y voit une « provocation » de Darmanin

Le ministre de l'Intérieur a refusé l'organisation d'une manifestation au motif qu'un rass…