Marie-Hélène Thoraval, maire divers droite de Romans-sur-Isère (Drôme) depuis 2014, était l’invitée d’Apolline de Malherbe, le mardi 28 novembre, sur BFM TVRMC.

L’élue est revenue sur la situation du quartier de la Monnaie dans sa ville, dont sont issus des suspects du drame de Crépol lors duquel le jeune Thomas est mort, poignardé.

Sur « environ 4.500 habitants, il y a à peu près une centaine de jeunes qui mettent un bazar pas possible, avec un groupe extrêmement dur », a-t-elle expliqué. Elle a dénoncé des délinquants qui ont « décidé de faire de ce quartier une zone de non-droit ».

Elle a, par ailleurs, confirmé que « la famille de Thomas demande que le caractère raciste des agresseurs soit pris en compte ». Pour l'instant, comme le rappelait notre consœur dans ces colonnes, le procureur de Valence a expliqué dans un communiqué que la Justice considère que les témoignages « ne sont ni suffisants ni déterminants juridiquement » pour retenir le mobile raciste de l'attaque.

8952 vues

28 novembre 2023 à 11:39

Les commentaires sont fermés sur cette publication.