L’auteur allemand social-démocrate (SPD), exclu de son parti, Thilo Sarrazin publie un nouveau livre qui porte le titre Wir schaffen das! (« Nous pouvons le faire ! »), en référence à la célèbre déclaration de la chancelière fédérale démocrate-chrétienne (CDU) Angela Merkel tenue suite à l’ouverture des frontières allemandes, en 2015, à une immigration de masse.

Sarrazin dénonce le fait que la chancelière Angela Merkel a, au cours de ses seize années de présence à la tête du gouvernement allemand, fait exactement le contraire de ce que son parti avait décidé dans le programme de Leipzig de 2003, visant à réduire la bureaucratie, les impôts et la dette. Selon lui, elle a, systématiquement, pris le mauvais tournant, ses pires décisions conduisant à la transformation de l’Union européenne en une communauté de dette, à l’ouverture en 2015 des frontières à l’immigration de masse et à la sortie du nucléaire.

Dix ans après la publication de son best-seller Deutschland schafft sich ab (« L’Allemagne se suicide »), au sein duquel il dénonce la politique migratoire, tout particulièrement en provenance des pays musulmans, Sarrazin s’intéresse au fonctionnement du système politique.

Dès son entrée au SPD, en 1973, en tant que haut fonctionnaire, il accumule de l’expérience à l’intérieur des cercles du pouvoir.

Fin des années 1970, il écrit les discours du ministre du Travail SPD Herbert Ehrenberg et lui fait prendre conscience d’un possible futur effondrement du système des retraites dû à l’évolution démographique. Celui-ci lui répond que l’horizon temporel de la politique est limité à une ou deux législatures.

Sarrazin met en avant le fait que la capacité de compromis est la qualité la plus importante en politique, une compréhension plus profonde des choses étant préjudiciable à l’avancement professionnel.

Ces mécanismes peuvent, selon lui, être cependant arrêtés, exceptionnellement, lorsqu’un événement survient qui rend des décisions, impensables durant des décennies, subitement possibles, comme lors de la période allant de la chute du mur de Berlin à la réunification allemande en 1989-1990 au cours de laquelle il a pu, grâce à ses hautes fonctions, contribuer à la préparation de l’union économique et monétaire entre les deux Allemagnes.

L’ouvrage permet de comprendre pourquoi, souvent, la politique ne tient pas ses promesses.

Thilo Sarrazin a été membre, durant 47 ans, du Parti social-démocrate allemand SPD et a exercé de hautes fonctions telles que celles de ministre des Finances de l’État de Berlin, de janvier 2002 à avril 2009, et membre du comité de direction de la Bundesbank, la banque centrale allemande, de 2009 à 2010.

Il a été, finalement, exclu, en 2020, du SPD, après avoir conduit un long et dur combat contre les tentatives d’expulsion à son encontre de cette formation politique pour avoir publié, en 2010, le best-seller Deutschland schafft sich ab (« L’Allemagne se suicide »), commercialisé à 1,5 million d’exemplaires, ce qui est en fait, en Allemagne, l’ouvrage de non-fiction le plus vendu depuis la Seconde Guerre mondiale. La chancelière Angela Merkel avait attaqué l’ouvrage, tout en ne l’ayant pas lu, en le qualifiant de « diffamatoire » et « inutile ».

22 août 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 4 votes
Votre avis ?
19 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires