Ne pas pouvoir accompagner sa mère aux urgences d’un hôpital, la laisser seule dans une pièce de vingt mètres carrés exposée au risque de contamination d’autres patients, attendre pendant quatre heures sur un parking en se voyant refuser l’accès à un café, c’est ce qui est arrivé à cet Anglais en en France qui témoigne de sa mésaventure au micro de Boulevard Voltaire.

Bienvenue dans une France sous passe sanitaire !

 

 

 

 

 

Vous êtes anglais et actuellement en en France. Pourquoi n’avez-vous pas pu accompagner votre mère à l’hôpital ?

 

J’ai accompagné ma mère chez le médecin, puis nous sommes allés à l’hôpital pour une infection rénale. À l’entrée, un personnel administratif très efficace m’a refusé d’accompagner ma mère. Par la suite, elle a dû attendre quatre heures en salle d’attente avant d’être vue par une première personne. Je trouve que c’est plutôt choquant. J’ai moi-même attendu sur le parking par une chaleur caniculaire.

 

Avez-vous été refusé en raison des règles sanitaires en vigueur ?

 

Oui, les règles sanitaires empêchent d’accompagner quelqu’un dans les urgences. De plus, on a mis quatre heures à venir voir ma mère, c’est assez inquiétant. Si l’infection avait été plus grave, que serait-il arrivé ?

 

Vous avez donc voulu attendre dans un bar, cela a été impossible…

 

Au bar également, j’ai été refusé, car je n’ai pas le passe sanitaire, après avoir été refusé aux urgences en raison du protocole Covid. On se pose la question de l’accueil français…

Le comble, dans tout cela : malgré ces mesures, une personne dans la salle d’attente avait le Covid. Ils étaient une quinzaine de personnes à attendre dans une salle de 20 m². La personne malade n’était pas à l’écart ! Le risque de transmission du Covid était très élevé.

10 août 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

4.6 8 votes
Votre avis ?
58 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires