Taha Bouhafs se retire de la course aux législatives !

TAHA

Le militant Insoumis et désormais ex-candidat aux élections législatives dans la 14e circonscription du Rhône Taha Bouhafs a fait savoir, dans un communiqué diffusé sur le réseau social Twitter, ce mardi 10 mai 2022, qu’il retirait sa candidature du fait des pressions et des insultes qui se seraient déversées par milliers à son endroit.

L’affaire avait débuté avec une passe d’armes entre le candidat Reconquête Bruno Attal et Taha Bouhafs sur les réseaux sociaux. Le parachuté Taha Bouhafs a en effet vu arriver sur sa circonscription le flic médiatique qui l’a attaqué sans préambule, l’accusant de racisme et d’antisémitisme notamment. Les choses se sont corsées pour le candidat NUPES (Nouvelle union populaire écologique et sociale) lorsque, au mépris des accords passés entre LFI, le PS, EELV et le PCF, le maire communiste de Vénissieux a refusé de laisser sa place au protégé de Jean-Luc Mélenchon.

Confronté à une concurrente implantée, il fut difficile pour Bouhafs de maintenir sa candidature, d’autant qu’il a fait face à son propre passé et ses anciennes déclarations qui sont opportunément remontées à la surface. « Erreur de jeunesse » plaident ses soutiens, une indulgence qu’ils s’étaient bien gardés de démontrer envers la jeune Mila qui a, elle, fait l’objet de sérieuses et avérées menaces de mort. En bref, après avoir pratiqué lui-même le harcèlement d’opposants, Bouhafs se brûle avec le feu qu’il entretenait lui-même.

Jean-Luc Mélenchon a, de son côté, déploré la fin de course de son poulain : « Je m'en veux de ne pas avoir su le réconforter autant que nécessaire », a tweeté le leader de LFI. Sans doute aurait-il fallu le protéger contre ses propres turpitudes et ne pas envoyer sans couverture un jeune franc-tireur inexpérimenté. Sans doute aurait-il fallu voir en Taha Bouhafs autre chose qu’un commode appât à électorat de « quartier populaire » mais davantage comme un Icare volant trop près des spots de la notoriété.

Marc Eynaud
Marc Eynaud
Journaliste à BV

Vos commentaires

37 commentaires

  1. électorat de « quartier populaire »
    Je déteste le terme de « quartier populaire » ….Autrefois cela désignait un quartier ouvrier et c’était honorable. Maintenant cela désigne un quartier pourri où ne subsistent que des immigrés, des chômeurs professionnels et des dealers …

  2. Il paraît que « la décision a été dure à prendre… »
    Heureusement qu’elle est dure à prendre !
    Apparemment il faut un VRAI courage, pas juste le goût de profiter de tout !

  3. Enfin un islamo-gauchiste racisé (et raciste) qui a compris que les Francais ne voulaient pas de lui pour les représenter.

  4. Bonjour, a la lumière des dernières info le harcèlement n’est pas orienté vers lui mais de lui vers les autres Ha ha ha !!!!!!
    Cordialement

  5. Que dire, pour une fois j’apprécie la prépondérance de ceux qui sont en place face au parachuté qu’une fausse opportunité aurai aimé mettre là

  6. A ce jeu là, je constate que les candidats dits d’extrême droite supportent mieux cette pression mediatique que les amateurs de l’extrême gauche. Question d’habitude peut-être…

  7. On ne peut pas dire que son visage, sur cette photo précise, rayonne de tolérance et de bienveillance. Brrrrrrr !!

  8. c’est apparemment plus facile d’harceler que de se faire harceler ! En tout état de cause bon débarras car je me demande ce que cet individu aurait pu apporter à la France !!

  9. je comprends mal les propos de bouhafs « linda kebab est l arabe de service » sont innaceptables et provoque le retrait de celui ci:

    ceux de jadot « zemmour est le juif de service » ne semble pas gèner la position politique de celui ci ni provoquer l indignation des démocrates républicains progressistes .

    qui peut m expliquer ?

    • ya pas d’explications il est dans le camp du « bien » Zemmour dans celui des Affreux du moins dans l’esprit de cet imbécile

  10. Inutile de sortir nos mouchoirs « mélenchonnais » et préférons trinquer à une table en compagnie Bruno Attal.
    Croyait-il vraiment qu’il en serait autrement cet ancien délinquant ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois