Taha Bouhafs candidat aux législatives dans le Rhône, en juin prochain

Le journaliste franco-algérien Taha Bouhafs devrait être candidat aux élections législatives sous la bannière de l'Union populaire de Jean-Luc Mélenchon, en juin prochain.

C'est Le Figaro qui l'a annoncé, ce week-end : Taha Bouhafs, proche de La France insoumise, devrait se présenter aux élections législatives dans la XIVe circonscription du Rhône, située au sud de Lyon et comptant comme principales localités Vénissieux, Saint-Priest, Saint-Fons et Feyzin. Cette circonscription est détenue depuis 2017 par le député LREM Yves Blein, ancien maire socialiste de Feyzin. Ce dernier, candidat aux élections municipales de 2020 à Vénissieux, avait fusionné pour le second tour avec la liste de Yalcin Ayvali qui, en 2017, s'était présenté aux législatives sous les couleurs du Parti égalité et justice, pro-Erdoğan, comme l'avait révélé Le Progrès. Toujours selon Le Progrès, Yves Blein fera connaître sa décision après le second tour de la présidentielle quant à son éventuelle candidature à sa succession.

Au premier tour de l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon a obtenu 48,78 % des voix à Vénissieux, 32,97 % à Saint-Priest, 53,65 % à Saint-Fons, 31,01 % à Feyzin, quand Emmanuel Macron, lui, n'a obtenu, dans ces mêmes villes, que 17,97 %, 24,07 %, 16,56 % et 22,89 %.

Rappelons que Taha Bouhafs a été condamné « pour injure publique à raison de l’origine », en septembre dernier, à l’encontre de Linda Kebbab, déléguée nationale du syndicat de police Unité SGP-FO. Il l'avait qualifiée, sur Twitter, d'« Arabe de service ». L'avocat de Taha Bouhafs avait immédiatement annoncé que son client ferait appel.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois