Sondage IFOP : Des musulmans français en rupture avec la communauté nationale

©DALL-E - Boulevard Voltaire
©DALL-E - Boulevard Voltaire

La parution récente du sondage IFOP pour le JDD fait ressortir la fracture qui s’opère entre une partie de la communauté musulmane et le reste des Français. Portant sur « le regard des Français musulmans sur le conflit Israël/Hamas et les questions religieuses et républicaines », ce sondage rend compte du fossé qui se creuse, chaque jour un peu plus, entre deux France.

En ne prenant en compte que la question du rapport des musulmans aux autres religions, la situation est préoccupante. En effet, pour 26 % des interrogés, le mot « catholicisme » évoque quelque chose de négatif et 8 % d’entre eux ont de l’antipathie envers les catholiques. Pire : 17 % des sondés expriment de l’antipathie envers les Juifs (40 % parmi les artisans et commerçants) et 39 % estiment que le mot « judaïsme » a une connotation négative. Probable conséquence du conflit israélo-palestinien, un net rejet de la religion juive se fait sentir. En outre, 45 % des musulmans souhaitent une destruction à moyen/long terme de l’État hébreu et estiment que les attaques du 7 octobre constituent un acte de résistance du Hamas, pour qui 19 % des participants ont de la sympathie. Des résultats encore plus alarmants lorsqu’il s’agit de la jeunesse.

Une jeunesse musulmane en péril ?

Karl Liebknecht a raison : « La jeunesse est la flamme de la révolution. » Une révolution islamique, cette fois-ci. À regarder les chiffres de près, la jeunesse française de confession musulmane semble bien plus radicale et tranchée que ses aînés. Toujours pour le JDD, l’IFOP révèle que 35 % des jeunes de 18 à 25 sont favorables à une application stricte ou partielle de la charia (23 % chez leurs aînés) et que 57 % d’entre eux ont de la sympathie pour les Frères musulmans. Une défiance envers la France et son mode de vie à laquelle sont déjà confrontés de nombreux professeurs.

Les résultats de ce sondage confirment ceux qui avait déjà été présentés par l’IFOP dans son enquête auprès des Français musulmans sur les questions de religion et de laïcité. Ainsi, on constate que le phénomène de l’abaya concerne en grande partie des jeunes femmes de moins de 25 ans, avec 64 % qui déclarent en avoir déjà porté une (contre 27 % des plus de 50 ans). Parmi ces jeunes femmes, 80 % affirment avoir porté une abaya pour se protéger des regards extérieurs. Une injonction à bas bruit qui fait mentir ceux qui évoquent la liberté de choix de ces femmes musulmanes. Enfin, le rapport de la jeunesse aux attentats est plus qu’édifiant. Quand 16 % des lycéens ne condamnent pas totalement l’assassinat de Samuel Paty, 37 % de collégiens et lycéens adoptent la même attitude à l’égard du meurtre de Dominique Bernard.

Un tournant identitaire incontestable

De plus en plus, la pratique de l’islam devient une affirmation identitaire. Et, n'en déplaise aux détracteurs du fameux Choc des civilisations de Huntington, cette affirmation identitaire repose sur un principe de lutte. Ainsi, toujours selon le premier sondage évoqué plus haut, 36 % des musulmans de nationalité française émettent le souhait de voir l’islam devenir première religion de France (chez les jeunes, le chiffre est de 46 %). Parallèlement, 49 % des musulmans souhaitent la conversion des catholiques et 36 % de ceux-ci estiment qu’il faut transformer les églises désaffectées en lieux de prière musulmans. Mécanisme de défense ou rejet assumé d’un modèle « kouffar » ? Une chose est sûre : 78 % de l’ensemble des sondés jugent que la laïcité à la française est discriminatoire envers les musulmans. Nous sommes donc loin d’une forme d’identité heureuse capable de cohabiter pacifiquement dans un pays à la culture catholique millénaire.

Julien Tellier
Julien Tellier
Etudiant en Master 2 d'Histoire politique contemporaine, journaliste stagiaire à la rédaction de BV

Vos commentaires

82 commentaires

  1. L’immigration est un cheval de Troie musulman , l’islam est un système religieux globalisant , une spiritualité plus une loi suprême la charia , plus un sytème politique totalitaire la théocratie. Depuis l’origine ils veulent conquérir la planète , jadis ils ont échoué avec les armes et maintenant ils réussissent avec l’immigration .

  2. Plus de 2 millions d’étrangers sont entrés sur le territoire français sous la macronie.
    Selon l’Observatoire de l’immigration et de la démographie entre 700 000 et 900 000 clandestins vivent sur notre sol .
    95 % des OQTF ne sont pas exécutées.
    425 000 clandestins bénéficient de l’AME , cout 1 milliard 200 millions d’euros par an.
    Selon l’Assemblée des départements de France il y aurait 40 000 prétendus mineurs non accompagnés pour un cout de 50 000 euros par mineur et par an soit 2 millards d’euros par an.
    Selon l’INSEE sur les 2 600 000 algériens vivant sur notre sol 42% sont chômeurs ou inactifs et bénéficient de la panoplie d’aides sociales dont ils ne sont pas contributeurs .
    L’immigration coute selon l’OCDE 35 milliards d’euros aux finances publiques française chaque année.
    Cout sécuritaire de l’immigration , les étrangers représentent 10 % de la population de la France mais 25 % de la population carcérale et sont responsables de 50 % des crimes et des délits .

  3. Les musulmans en rupture avec la communauté nationale. Il n’y a rien de surprenant à cela. Cela fait des années que ceux qui osent le prédire sont ostracisés. Oui, la religion Islamique n’est pas compatible avec la laïcité. Oui, les racines Françaises sont chrétiennes. Mais la France est un pays libre où celui qui ne s’y plait pas n’est pas obligé d’y rester. Du moins pour l’instant et tant qu’elle ne deviendra pas une République Islamique.

  4. Je me suis toujours méfié de ce type de déferlente de chiffres, de pourcentages, surtout lorsqu’elle est balancée par un organe idéologiquement orienté … Et l’on connaît la profonde aversion affichée par votre journal vis-à-vis de la communauté musulmane … Extrême méfiance donc, voire davantage ! Le dernier chiffre est sans doute à retenir : 78 % des Musulmans sondés estiment que la laïcité contitue un outil de discrimination … Comment pourrait-il en être autrement au regard de la chasse aux sorcières menée depuis plus de trente ans, au nom d’une laïcité exclusive obsène et injuste, vis-à-vis des jeunes filltes et des femmes ayant choisi, sur la base de leurs convictions, de porter le voile ? … L’application d’une laïcité plus inclusive pourrait utilement, changer la donne … Mais les Français en sont-ils capables ? …

  5. Voila le résultat d’une politique du laisser faire et d’un Education Nationale vérolée par un gauchisme assassin. J’habite près d’une salle de prière ( pour ne pas dire mosquée car ENCORE trop petite ) et depuis une dizaine d’années sa fréquentation a été démesurément augmentée . ( surtout le vendredi ou à l(heure de la sortie on a peine à marcher sur les trottors ou à rouler en voiture.

    • raison plus pour les renvoyer de l’autre côté de la Méditerranée, à la maison-mère, au terminus des prétentieux comme le disait si bien Bernard Blier dans les Tontons-Flingueurs !

  6. Les républicains athées, qui nous gouvernent, ont depuis longtemps compris qu’il a fallu près de 200 années de propagande intense pour convaincre les chrétiens de France du bienfondé de la Laïcité.
    Ils ont réussi ! Cela est évident puisque nos lieux de prières se sont vidés !
    les idéologues athées qui nous gouvernent pensent que la chose sera aussi aisée pour en finir avec les musulmans de France.
    Mais visiblement ceux-ci sont moins tièdes que les chrétiens et ils n’ont pas l’intention de laisser leur Foi être mise au placard, comme l’a été celle des autres croyants sur le sol français.
    Réveillez-vous chrétiens : La Laïcité est depuis longtemps le cheval de Troie de l’antichristianisme républicain.
    Elle est le cheval de Troie de la nouvelle idéologie, celle qui est au pouvoir chez nous!
    Celle qui veut diluer notre pays dans le magma d’une Europe autrefois unie dans les racines d’un christianisme indivisé.

    • Mais nous aurons une europe qui saura se trouver de nouvelles racines après avoir définitivement extirpé celles du christianisme: les racines musulmanes issues des mêmes terres orientales sept siècles plus tard, avec toutefois une philosophie beaucoup moins pacifique et accueillante.

    • Les athées et agnostiques sont majoritaires en France (entre 59 et 63% selon les études) tandis que les catholiques pratiquants ne sont plus que 3%. Les autres sont soit des musulmans, protestants ou israélites, soit, surtout, des catholiques « zombies » comme dit É. Todd, c’est à dire des gens qui se disent catholiques mais qui ne pratiquent pas, ou très peu, et qui ne respectent pas les interdits propres à leur religion. Que les décisions politiques aillent dans le sens des idées des athées et agnostiques est donc inévitable et parfaitement justifié.

      • 1/ « Que les décisions politiques aillent dans le sens des idées des athées et agnostiques est donc inévitable et parfaitement justifié ». Avec les merveilleux résultats que tous s’accordent à reconnaître 2/Il y a la pratique religieuse ; et il y a la culture, la civilisation. Eh bien notre civilisation est fondamentalement judéo-chrétienne. 3/ »qui ne respectent pas les interdits propres à leur religion » … là vous faites rire. Et surtout vous oubliez que le catholicisme et peut être plus encore le protestantisme sont des orthodoxies, l’orthopraxie y étant négligeable …. Le poisson du vendredi ça intéresse qui ?

  7. s’ils se sentent discriminés il faut changer de territoire, ah mais le problème c’est la carte vitale non ? comme le disait une de leurs consoeurs , ils partiraient bien mais ils n’auraient plus la carte vitale

    • pas seulement ! plus de carte vitale, plus de caf, plus d’APL , plus de logement moderne à loyer modéré, plus le confort d’une société moderne, plus d’accès à des loisirs gratuits, plus de boulevard sur lequel ils seront autorisé à geindre et gémir, plus d’opportunité de deal sans danger, plus de cette liberté qui leur permet de voler des voitures ou les brûler à chaque petite  » contrariété », bref plus rien de ce qui fait qu’ils restent –

  8. Quand les autorités comprendront-elles que les jeunes musulmans ne sont pas formés à l’école mais endoctrinés par d’autres organismes?

  9. Etre musulman n’est pas appartenir à une race. Quand je dis que « je vire anti-musulman », après les actes terroristes commis le 07 octobre 2023, par des musulmans palestiniens du Hamas, contre les juifs d’Israël, le ne peux pas être accusé de racisme. Que dire alors des musulmans de France qui sont en rupture avec la communauté nationale française ? Ne font-ils pas preuve de racisme francophobe vis à vis des français non-musulmans ?

  10. La laïcité est « discriminatoire envers les musulmans », comme la loi est discriminatoire envers les délinquants, le ministère des contributions discriminatoire envers les salariés, etc… La vie est dure, ma pauv’dame!

    • La laïcité est surtout « discriminatoire » envers les chrétiens…Elle n’est destinée qu’à permettre le libre exercice d’une religion sans perturber la vie des non adeptes ce que certaines pratiques musulmanes ne permet pas en raison d’exigences de nature purement religieuse intervenant dans la vie publique, commerciale, vestimentaire. etc.

  11. Et cela va étonner qui ? Ceux qui vivent entourés de ces « gens » savent très bien de quoi il en retourne !

  12. …  » le mot « catholicisme » évoque quelque chose de négatif… »
    En revanche, les mots « aides », « CAF », « Prime de Noël », même « Secours Catholique », ça ne les gêne pas, bien au contraire !
    La France est accueillante, ses portes (malheureusement) sont grandes ouvertes pour y entrer…
    Pour en sortir aussi !
    Pourquoi ces gens-là sont-ils aussi masochistes ?
    Il y a des paradis musulmans, Dubai, les Émirats, le Pakistan, etc., qui leur tendent les bras (là normalement j’aurais ajouté un smiley avec un clin d’œil).

  13. Comment peut-on être surpris à la lecture de cet article et de nombreux des commentaires qu’ils l’accompagnent????
    Une seule et même raison est à l’origine de ce constat ou plutôt deux:
    L’invasion migratoire majoritairement arabo musulmane et musulmane tout court et au sommet de cet ensemble qui domine sans partage, « LE CORAN  » et rien d’autre !
    Le reste à leurs yeux n’est que littérature. Il n’y a rien à ajouter malgré les nombreux lanceurs d’alertes qui sont vilipendés par notre bien pensance de service, dangereuse, inconséquence
    bordée de perversité. L’ EUROPE est aux portes de l’ agonie.

  14. Mais qui a donc encore besoin de sondage pour voir ça ? Ces gens là n’aiment la France que pour les allocations et la carte vitale ….Ils en profitent même lorsqu’ils ne vivent plus en France et qu’ils ont atteint l’âge canonique de 130 ans. Mais il est vrai qu’on l’a exploités, traités comme des esclaves : apparemment ça leur a réussi lorsque l’on voit le nombre de retraité largement plus que centenaires qui sont retournés vivre en Algérie !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois