En déplacement à , suite au nouveau drame atroce qui meurtrit cette ville, le Président Macron a indiqué une mesure pour renforcer la sécurité de la population. Le déploiement militaire, dans le cadre de l’, va être augmenté de 3.000 à 7.000 hommes, selon ses dires.

Outre que j’avais – sans doute comme beaucoup de citoyens – oublié cette arme dissuasive, en particulier dans mon propos précédent, il semble que le chef d’État se soit mal exprimé en annonçant l’augmentation de 4.000 militaires sur le terrain.

En effet, et je me réfère au site du ministère des Armées, qui communique officiellement comme suit à ce propos :

« L’opération SENTINELLE est une opération militaire de lutte contre le terrorisme visant à renforcer la protection des Français, avec des moyens militaires (humains et matériels) mettant en œuvre des savoir-faire militaires, aux côtés des forces de sécurité intérieure.
Dans le cadre de l’opération Sentinelle lancée en janvier 2015, 10.000 soldats (dont 3.000 en réserve) sont engagés sur le territoire national pour défendre et protéger les Français. »

Il est sans doute possible, ou probable, que le dispositif n’ait pas été aussi élevé en permanence, mais le sujet me semble tout autre.

Je relève « mettant en œuvre des savoir-faire militaires », dont l’application à cette étrange guerre urbaine pose toujours des questions.

« Sentinelle » a des synonymes, tels « guetteur » ou « factionnaire », ce qui suggère plutôt une attitude passive. Est-ce le nombre ou l’armement de guerre, très mal adapté, qui peut dissuader un individu déterminé ? Le doute persiste, car on a connu plusieurs cas d’attaque de ces patrouilles qui ne pouvaient répondre à leur agression par le feu !

Pour que la peur change de camp, comme l’a proclamé récemment le chef des armées, il faudrait sans doute que nos défenseurs soient moins ostensiblement visibles et plus anonymement dissuasifs ?

Espérons que les nombreux Conseils de défense qui se succèdent – pas seulement contre l’autre ennemi Covid-19 – mettent en œuvre des moyens et armes qui échappent à la publicité mais, enfin, pas à l’efficacité requise…

30 octobre 2020

À lire aussi

Couple franco-allemand en instance de divorce ? Mais il n’a jamais été marié !

Le concept d’autonomie stratégique défendu par Macron subit un revers... …