Lundi 31 mai, vers 11 h 30, des cyclistes découvrent une femme allongée dans la rue, prostrée mais encore consciente, à La Genevraye (Seine-et-Marne), gravement blessée à la tête, et avertissent la . La victime a reçu de nombreux coups au visage par un homme qui lui a volé son téléphone relate Le Figaro.

 

Frappée à coups de marteau

La victime, âgée de 57 ans, est blessée au front et au niveau du crâne et des avant-bras. Très choquée, elle ne parvient pas à s’exprimer dans un premier temps. Elle finit par raconter qu’elle se baladait tranquillement avec ses écouteurs le long du canal « lorsqu’un individu a surgi de nulle part avec un marteau ». Il lui a volé son téléphone portable et l’a frappée avec le marteau avant de s’enfuir. La victime sera transportée à l’hôpital Henri-Mondor à Créteil (Val-de-Marne).

 

Un suspect en permission de sortie

En début d’après-midi, un suspect s’est présenté au commissariat de Nemours et a reconnu de lui-même les faits. Il a avoué avoir frappé la victime avec un marteau qu’il a ensuite jeté dans le canal du Loing. Il a été aussitôt placé en garde à vue.

L’homme est défavorablement connu de la . Condamné en 2016 à 10 ans de pour , avec un suivi socio-judiciaire, il était incarcéré à Melun (Seine-et-Marne) et bénéficiait d’une permission de sortie depuis le 27 mai 2021, indique au Figaro une source proche du dossier.

L’agresseur va faire l’objet d’une expertise psychiatrique.

1 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

Royaume-Uni : des étudiants d’Oxford retirent le portrait d’Élisabeth II pour dénoncer le colonialisme

Cette action a provoqué la colère du ministre de l'Éducation, Gavin Williamson, qui juge «…