[Satire à vue] Mistral de révolte dans les Calanques de Marseille

poisson peche filet

Les poissons évoluant dans les eaux des Calanques de Marseille ne sont pas peu fiers. À peine sortis des profondeurs, ils seront prochainement mesurés, pesés et photographiés. Les rascasses se bousculent, les mérous se préparent. Bientôt le grand jour, la célébrité, les flashes et peut-être la consécration : finir dans l'assiette du maire de gauche un soir de célébration du 100e règlement de compte dans les quartiers nord. Mais ne rêvons pas. Les pêcheurs du coin n'ont pas la fibre people. Face à la demande de la direction du parc des Calanques, l'intéressé renâcle. Protection de la faune marine oblige, après toute prise, il lui sera demandé, à compter de janvier 2024, de se rendre sur l'application adéquate de son smartphone et d'indiquer le lieu de la pêche, l'espèce, le poids et la taille de la bête. En réaliser un cliché sera vivement recommandé. D'où l'effervescence dans les fonds marins et l'ambiance plus contrastée en surface.

Le reporter de BFM qui s'est risqué sur les embarcations des intéressés ne recueille que protestations et cris de révolte. « C'est une folie totale ! », lance l'un d'entre eux. « Avec les mains mouillés comment voulez-vous faire ? », dit un autre. Aaah l'autochtone est peu coopérant. Allez lui faire comprendre qu'il participerait à un inventaire bénéfique à la faune en présence. Il faut dire qu'en bon technocrate, le régisseur du site a tout prévu, tout évalué… Sauf le contexte sociologique. Comme en témoignent les reportages de TF1 et BFM, dans les environs, la pêche de loisir est pratiqué par une large majorité de retraités très peu au fait des rituels technologiques. La manipulation d'un smartphone leur répugne, les écrans les mettent à cran. Quant aux applications…

Môssieur le directeur s'en fiche comme de son premier trombone. Il veut tout savoir du contenu des carniers. Par voie électronique, sinon rien. La fiche à remplir et déposer dans une boîte, l'ardoise toute simple… Certainement pas. Application, complexification, mot de passe, connexion, batterie à plat… Le must de ces lieux. Le taquineur de dorade du futur partira au large sur sa trottinette flottante, rédigera un rapport en trois exemplaires sur la murène qui vient de le mordre… Effaré, il rentrera au port. La drôle d'espèce d'humain rencontrée en surface donnera lieu à des interrogations parmi les poissons.

La pêche aux smartphones tombés à l'eau est le filon qui se profile dans les Calanques de Marseille. « J'en ai prix un gros comme ça ! » D'un bateau à l'autre, tous de s'extasier sur le dernier IPhone remonté par un expert du moulinet. Après le départ des bobos pêcheurs, un déferlement de chercheurs d'or.

Un lueur de désespoir conclut le reportage consacré à cette technocratisation de la partie de pêche. Le commentaire annonce qu'à l'issue de ce test effectué à Marseille durant un an, « le projet pourrait ensuite se généraliser à toute la France ». Collecteur de données sur les rives de la Loire, compteur de merlans frits dans les administrations… Que de pêches miraculeuses en perspective !

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

28 commentaires

  1. Le drame de ce pays est que la moitié des gens, fonctionnaires, sont payés, avec votre argent, pour emmerd.. l’autre moitié, vous.

  2. Je propose pour régler le problème, de créer une commission régionale avec un rapporteur qui désignera des sous-commissions départementales avec des sous-rapporteurs, afin de nommer des comités locaux chargés de rédiger des rapports, d’établir des statistiques et de faire des audits. Le tout assorti d’une clause de revoyure pour février 2025. En attendant bien sûr l’avis de la Commission européenne …

  3. On ne peut passer à coté de l’émerveillement de ces municipalité de la nupes en particulier écolos ou Socialos. Vous ne pourrez partir pêcher en mer d’une de ces municipalités tel Marseille qu’avec un smartphone à savoir qu’aucune loi ne vous oblige de posséder ce genre de téléphone ni autre d’ailleurs, mais se sont des municipalités de gauche, pas étonnant.

  4. Je ne suis pas pêcheur, mais je n’ai pas non plus de smartphone. Moi qui croyais que les poissons s’attrapaient avec un filet ou une ligne avec un hameçon.

  5. Comme d’habitude, j’adore cet article qui permet de finir cette année plus que tristounette et commencer une sans doute pire, par de l’humour qui nous fait passer la pilule avec un peu de miel.

    • Quel que soit la qualité du miel la pilule reste coincée et seule une déflagration d’importance peut la faire passer.

  6. Chaque fois que les fonctionnaires s’ennuient, il cherchent à mettre en place une réglementation stupide avec pour règle sine qua non que ça emmerde un maximum les classes Françaises les plus modestes.

  7. Et si les marseillais facétieux postaient des photos de poissons en boites péchés dans les calanques juste par hasard .

  8. Avec le socialisme le cercle des libertés se restreint de jour en jour et cela touche progressivement chaque domaine de la vie courante. Ce qui est notoire c’est l’énergie consacrée à réglementer, légiférer, interdire à peu près tout sauf le domaine d’activité habituel de nos remplaçants : prières de rue, violence aux femmes , dégradations , caillassage de la police , vols et viols. En gros pêcher une dorade de 24 cm sans la declarer est plus grave que contraindre une femme à porter une tenue rituelle hiver comme été. Gauche du capital alliée fidèle de l’islam, ennemi féroce du vieux pêcheur provençal, on le savait déjà merci de cette confirmation.

  9. Et si on allait à la pêche aux technocrates, payés par les impôts, qui « emmerdent les Français » ? Les filets exploseraient sous leurs poids.

  10. Les ministères sont trop remplis. Pour occuper les fonctionnaires, on leur crée un circuit de paperasses (même sur tablette) et 2 ans après, ils réclament de l’embauche pour pouvoir traiter les remontées !…. Commençons par supprimer les fonctionnaires, les arguties administratives disparaitront d’elles-même.

    • Il faudra en éliminer un maximum, si on gagne en 2027 … la moindre erreur devra être sanctionnée par une mise à pied définitive et interdiction de revenir dans la Fonction Publique…. et pas que dans les villes de gooche !

  11. Ah ces petits hommes gris, qu’est-ce qu’ils sont intelligents !
    Demander à des pêcheurs de se battre contre un smartphone qu’ils n’ont pas !

    Savez-vous messieurs les petits hommes gris que la loi n’a pas encore décrété que tous ces téléphones portables connectés ne sont pas obligatoires ?
    Serait-ce un nouveau pas contre la liberté individuelle ou bien un contrat gracieux de contractuel de la police maritime ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois