À propos du fameux « plafond de verre » censé empêcher Marine Le Pen de gagner, le sondeur Jérôme Sainte-Marie affirmait, dans le dernier numéro de la revue Éléments : « Son niveau électoral s’est successivement déplacé de 15 % à 24 %, puis à 33 % et, aujourd’hui, à 41 %. Il n’y a pas de plafond de verre pour Marine Le Pen, ou alors c’est un monte-charge ! » Et encore, ces propos étaient tenus avant les élections législatives et l’arrivée en force de 89 députés au palais Bourbon. Succès que vient désormais couronner l’accession à deux vice-présidences, bousculant ainsi un autre tabou, l’autre fameux « cordon sanitaire ».

Mieux : on notera que Sébastien Chenu et Hélène Laporte ont été respectivement élus avec 290 et 284 voix, soit largement plus que celles dont dispose ce groupe. Ce qui signifie, en bonne logique, qu’il y a eu arrangement entre le RN, Renaissance et LR.

Sans surprise, Boris Valaud, patron du groupe socialiste, s’insurge : « Il y a deux cents députés qui ne sont pas du Rassemblement national qui ont voté pour le Rassemblement national, alors qu’ils avaient d’autres choix. Cela veut dire que la banalisation de l’extrême continue d’être à l’œuvre. Il ne faut pas jouer avec les allumettes, il faut se garder de ce d’expérience funeste et de collusions qui finissent en général dangereusement. » Et l’écologiste Julien Bayou de s’alarmer : « LREM se dévoile et se fait marchepied, non seulement de la dédiabolisation du RN, mais aussi de son institutionnalisation. » Ce que, par ailleurs, semble parfaitement assumer Aurore Bergé, patronne du groupe macroniste : « C’est important que toutes les sensibilités voulues par les Français soient représentées. » Éric Woerth ne fit pas autre chose, évoquant une « répartition logique ».

Il n’y a pas à dire, les temps changent… Les écologistes, en revanche, ne changent pas. En témoignent les deux candidatures impromptues de Benjamin Lucas et de l’inénarrable Sandrine Rousseau, mais qui n’ont chacune récolté qu’une petite trentaine de voix. Et les mêmes de reconnaître avoir « un peu forcé la main de leurs alliés de la NUPES » qui, elle, s’en tenait à une seule candidate, Caroline Fiat, élue avec 284 voix. Bref, ça commence à tanguer dans la maison mélenchoniste.

Quoi qu’il en soit, et même si le Rassemblement national a vu lui échapper la tête de la commission des finances, il faut reconnaître que la ligne apaisée de Marine Le Pen a fonctionné au-delà de toutes espérances. Le regard porté sur ce mouvement a changé ; les rapports de force aussi. En effet, et ce, par quelque bout que l’on considère la question, le RN demeure le premier groupe d’opposition à l’Assemblée nationale. Il faudra donc compter avec lui. Voilà qui a déjà commencé.

Un qui avait pris de l’avance en la matière, c’était Lionel Jospin, candidat à l’élection présidentielle de 2002, évincé par Jean-Marie Le Pen, mais qui déclarait, le 29 septembre 2007, sur France Culture : « Pendant toutes les années du mitterrandisme, nous n’avons jamais été face à une menace fasciste et, donc, tout antifascisme n’était que du théâtre. Nous avons été face à un parti, le Front national, qui était un parti d’extrême droite, un parti populiste aussi à sa façon, mais nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste et même pas face à un parti fasciste. »

Ce théâtre, du subventionné et attirant de moins en moins de spectateurs, vient aujourd’hui de déposer le bilan. On ne s’en plaindra pas.

3480 vues

30 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

24 commentaires

  1. Ces avancés du RN est un démenti pour les abstentionnistes qui pense que les élections ne servent à rien. Se mobiliseront-ils la prochaine fois ?

  2. tant que LR ne fera pas un vrai pas en avant, le RN aura un bouclier face a lui (voir le résultat pour les finances)

  3. Recomposition de l’A.N. qui se rapproche, mine de rien, d’une forme de proportionnelle.
    Le plafond de verre a explosé, un plafond de béton s’est abattu sur la NUPES, les obligeant à se reloger dans un entrepôt commun, fait de bric et de broc…

  4. Résultat un Insoumis, et pas n’importe lequel, vient d’être élu à la commission des finances sans doute en compensation ! le plafond de verre est encore solide et crier victoire paraît très optimiste ! et la droite la plus stupide de la planète vient d’en faire à nouveau la démonstration .. un seul doit être satisfait son nom : Sarkozy

  5. Ouais tout va très bien Mme la marquise. MLP a « gagné » en se focalisant sur le pouvoir d’achat et en négligeant tous les problèmes pris à bras le corps par EZ. Des succès comme ça ne font pas du bien à la France.

  6. Marine Le Pen a réussi à déplacer le plafond de verre sur Zemmour et Reconquête. Est-ce un progrès ou une aggravation des obstacles à l’unification de la Droite ? Pour l’instant, c’est surtout NUPES qui en a profité et ce n’est sûrement pas dans l’intérêt de la France.

  7. Je rêve d’une action politique sans plafond, sans cordon, sans partis, c’est bien un rêve! Ben voyons et surtout vive la France!

  8. Fin du plafond de verre !
    On vient de le voir, LR a préféré un LFI à la commission des finances !
    Il faudrait avoir les yeux en face des trous !!!

    1. En effet. On devine avec qui le sieur Macron a décidé de diriger le pays. Le RN ( et ses électeurs)sera comme d’habitude traité comme quantité négligeable.

  9. Le plafond de verre s’est déplacé mais n’a pas disparu . Ce bouclier transparent mais réel , porté par les Députés bienséants , les tient à l’abri des contaminations même lorsqu’ils reculent . Marine a encore de la marge pour parvenir à la respectabilité mais y parviendra par l’abandon de ses convictions au profit de ses ambitions.

  10. « nous n’avons jamais été dans une situation de menace fasciste et même pas face à un parti fasciste. » mais nous sommes face à une menace écolo socialo fasciste !

  11. MLP est le dernier bastion de droite. Dommage que certaines outrances de Zemmour aient affaibli sa campagne mais ses idées font leur chemin et la France avec son bon -sens paysan n’est pas morte.

    1. Zemmour n’a pas affaibli la campagne de MLP ; au contraire. Il a fait avancer les idées communes aux deux candidats et il a servi de paratonnerre.

  12. Les écologistes changerons aussi quand ils ouvrirons les yeux en se rendant compte que l’écologie politique et loin d’être leurs écologie. c’elle qui se pratique tous les jours et non a la tribune.

    1. Les Ecologistes changeront lorsqu’ils ne seront plus aveuglés par l’idéologie mais oseront se confronter aux réalités.

    2. La mode « destructrice » a encore de beaux jours devant elle et de nombreux fans suivent aveuglement le tintamarre de ces pastèques qui ne sont surtout pas écologistes au sens littéral du mot…
      Déconstruire et Détruire sont les 2 mamelles de ces dangereux illuminés !

  13. Tout cela n’est que salade politicienne, commedia dell’arte, ils ont tous et toutes un masque à double face et selon les besoins de circonstances ils prennent l’un ou l’autre.
    Le discours est destiné à donner au mensonge l’accent de la vérité.

    1. Qui a dit : « Le tissus de la vérité se tisse avec le fil de l’honnêteté ». Ce n’est pas jupiter!!!

  14. Il faut espérer qu’enfin les Français commencent à ouvrir les yeux, malheureusement j’en doute.

    1. Il n’y a qu’à voir comment ils relèvent déjà leurs manches pour avoir la fameuse injection salvatrice à cause de « tests » positifs en hausse ( test positif ne veut pas forcément dire Covid) Pour les vacances, des tests seront demandés pour voyager donc : plus de tests égal plus de cas positifs, ignorés jusque là. Bref on n’est pas sortis de l’auberge. Tout est programmé depuis longtemps. Il ne suffit pas d’ouvrir les yeux, il faut aussi allumer le cerveau.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter