Connaissez-vous Josep Borrell ? Vous ne perdez rien à ne pas le connaître, mais il vaut la peine de s'intéresser à ses propos, car ce socialiste et ancien ministre espagnol est vice-président de la Commission européenne et haut représentant de l'Union pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité. On peut donc penser qu'il traduit la politique officielle de l'Union européenne, notamment en matière d'immigration.

Invité de LCI, le chef de la diplomatie européenne a donné son point de vue sur l'intérêt des migrations : « Qu'on aime ou pas, qu'on se réjouisse ou qu'on regrette, l’hiver démographique de l’Europe est comblé par les apports du reste du monde [...]. Des sociétés préfèrent le vieillissement au mélange [...] et d'autres qui pensent qu'il faut un apport extérieur régulé, maîtrisé. » Vous l'aurez compris, la venue des immigrés compense le déficit de la européenne, il faut donc l'organiser. Voilà qui éclaire, s'il en était besoin, la politique de notre gouvernement.

Dans ce domaine comme dans d'autres, Macron est, en effet, le bon élève de l'Europe, au point qu'on se demande parfois si c'est pour la France ou l'Europe qu'il travaille – à moins qu'en bon égocentrique, il ne ramène le monde à lui-même. Quand il plaide pour une meilleure répartition des immigrés sur le territoire, notamment dans les « espaces ruraux, qui eux sont en train de perdre de la population », il ne dit pas autre chose que Josep Borrell. Tout comme Gérald Darmanin quand il propose, dans le cadre du projet de loi Immigration, de créer « un titre de séjour métiers en tension ».

Ce parti pris pour l'immigration traduit non seulement un renoncement aux nations, mais aussi une conception de la société, où tous les hommes sont interchangeables, quelle que soit leur nationalité et leur culture, pourvu qu'ils contribuent à l'activité économique. Il s'agit de disposer d'un stock d'exécutants, si possible dociles, pour la faire fonctionner dans une perspective mondialiste. Dans l'esprit de nos dirigeants, la France n'est qu'un élément de l'Europe et ils s'accommoderaient bien de sa disparition si elle n'était pas utile à la vie économique de l'ensemble.

Nos prétendues élites sont incapables de concevoir d'autres solutions que l'immigration pour pallier le déficit démographique. Elles rejettent une politique familiale et nataliste, considérée comme passéiste et réactionnaire, qui permettrait pourtant de renforcer la population française, de renouveler les générations et de maintenir la viabilité de la protection sociale. La France s’enorgueillit d’être championne d’Europe de la , avec 1,8 enfant par femme, alors qu'il faudrait un taux de fécondité de 2,1 enfants pour garantir la stabilité de la population. Qu'à cela ne tienne : l'immigration est la panacée !

On ne peut qu'être révolté par une telle incurie de nos gouvernants. Ils appellent « pragmatisme » ce qui s'apparente objectivement à une trahison. Il est urgent de les remplacer : il y va de la survie de la France.

9343 vues

13 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

34 commentaires

  1. La liste des trahisons de ces derniers mandats présidentiels est longue comme un jour sans pain. Les vitupérations des immigrationniste et leur violence démontre leur gêne de plus en plus prégnante a imposer leur dogme. Il va falloir qu’ils rendent des comptes.

  2. Ce monsieur Borrell, a croire l’article, vice-président de la Commission européenne, haut représentant de l’Union pour les Affaires étrangères et de la politique de sécurité, donc un monsieur de gauche important dans l’Union Européen mais pas élu par qui que ce soit, donc pas démocrate puisque pas chois par le peuple, semble avoir des raisons pour encourager cette immigration de masse plutôt pas très réel. tant par la sécurité de deux côtés vue le nombre de migrants qui périssent en mer ou dans des conditions de transports désastreux, d’autre part vue les motifs soit disant bénéfiques économiquement pour l’UE où encore la natalité d’une part et économique d’autre part, ces deux raisons ont un point commun, c’est la prospérité économique, ces gens coutent de toutes évidences plus cher à l’UE qu’ils rapportent et pour la démographie cette même raison qui affaiblie le niveau de vie de la population Européenne n’est pas susceptible d’encourager a mettre au monde des enfants dans ce contexte économique actuel dégradé.

  3. Depuis qu’il a été élu président de la République Française, Macron s’est toujours comporté comme le boss de l’EU.

  4. ET puis il y a le non-dit , le plan KALERGI , du nom de ce père de l’Europe dont on ne parle jamais .
    Il est vrai que son plan , à son grand désespoir , à été modifié , il voulait une Europe chrétienne.
    Dés les années 60 , les dirigeants de l’Europe , ont préféré une Europe africaine, maghrébine , arabe , avec un islam conquérant dont il convenait de faciliter l’installation.

    1. C’est la première fois que je lis ce nom qui est le plus important puisqu’il amène à parler de la Trilatérale de son concepteur et surtout de ce qu’ a dit Kalergi. Qui connait ce nom et sa détermination ; pas grand monde je crains, hélas. Cela leur ouvrirait les yeux sur la situation actuelle menée à tambour battant et sans se cacher par les mondialistes.

  5. « un titre de séjour métiers en tension » Il paraitrait en effet que nous manquons de vendeurs de Tour Eiffel miniatures et de rappeurs.

  6. Les nouveaux migrants , contrairement aux anciens comme des Italiens , Espagnols , Polonais , Portugais voulaient s’intégrer , et ils avaient la même culture . Rien de tout ça avec les nouveaux , ils cherchent un eldorado disparu , mais par contre ils veulent garder leurs coutumes, sinon , comment expliquer les abayas , qamis et autre trucs du même genre. MLP , avait propsé des solutions pour encourager la natalité , des propositions moquées par notre Mozart de l’économie , enfin notre pseudo Mozart lui, il écrit un requiem pour la France en la laisssant être envahie par des migrants dont on ne sait que faire. Fidèle , toutou , Macron se soumet au dictat de l’UE .

  7. Avant tout, les décisions sur l’immigration doivent être prises par référendum des citoyens des pays membres de la CE et non  »suggérées » par Bruxelles qui veut aussi imposer des quotas. Notre Président est européen en premier et français en second et donc ne propose aucune politique nataliste. Pourquoi?

  8. Vous êtes bien en accord avec Mr Macron et Mr Darmanin qui vont choisir de régulariser les migrants exerçant des *métiers en tension « .

  9. L’Espagne accueille 400 000 migrants par an et se sont des latinos-américains dites vous, donc des chrétiens. Là est toute la différence avec la France qui se retrouve dans l’obligation de digérer une population dont la culture est si différente de la sienne. Une population qui occupera les déserts ruraux, mais ne remplira pas les églises de nos villages.

  10. Hé bien soyons réactionnaire et il n’y aura plus de déficit démographique et les retraites seront sauvées . Il fallait faire des enfants : ce sont eux qui paieront vos retraites et personne d’autre .

  11. Sortir de cette nasse européenne est devenue l’urgence absolue. Une oligarchie au service de Washington, sortie de nulle part, et certainement pas d’une election, nous impose son ideologie, ses normes et ses guerres. On fait sauter nos pipelines et nos dirigeants disent merci !

  12. Cette immigration ne contribuera jamais à l’activité économique encore moins au déficit démographique, à moins que les Gaulois sachent mélanger l’huile et l’eau ? En attendant, comme on le constate tous malheureusement, cette immigration contribue parfaitement bien à la DESTRUCTION de notre pays comme le souhaite notre Chef d’Etat réélu pour un 2e mandat donc à terme, au train où vont les évènements, il réussira, c’est certain

  13. Ces utopistes ont tout faux, mais veulent imposer leur idéologie suicidaire. Oui, l’Europe est en déclin démographique, mais à qui la faute? Est il responsable d’avoir plusieurs enfants quand on craint de ne pouvoir les nourrir, comment être sûr de pouvoir garantir la sécurité de son enfant quand des criminels circulent librement et que l’Etat ferme les yeux sur les trafics. Ce ne sera quand redonnant sa place à la famille, en l’encourageant en l’aidant, en restaurant la sécurité, en punissant sévèrement les criminels, en relocalisant l’industrie en France que les Français auront confiance et seront prêt à élever des enfants. Non, l’immigration n’est pas une chance vu qu’elle prive le pays d’origine de sa jeunesse et importe de part son nombre des moeurs incompatibles avec notre culture.

  14. Bonne idée d’importer des migrants « pour les métiers en tension » :
    puisqu’on va manquer d’ingénieurs nucléaires pour construire de nouveaux EPR

  15. Remplacer nos gouvernants? Ils viennent d’être élus par les français. Les français sont d’accord pour s’effacer, se faire coloniser et au passage y perdre leur prospérité et la liberté qu’il leur reste. La stupidité est le point commun des occidentaux trop bien nourris et trop bien calinés. La cause est entendue.

    1. Merci de bien vouloir stopper de répéter à qui « mieux mieux » que les français ont réélus macron et tous ces politicards soucieux de leurs gamelle mais pas de la FRANCE … Essayez de comprendre que ce sont les chiffres d’abstention ( qui ont augmenté de façon particulière ) l’explication de ces résultats … Le discours martelé par ces politicards qui ont tous « crier au loup » en voyant MLP augmenter dans les sondages ont fait craindre aux plus motivés « votants » à privilégier la goooche tout en pensant qu’ils allaient « punir » macron … Voilà où en est le bloc des « votants » français ! …
      Depuis des décennies la Commission Européenne est illégitime et devient autre chose avec l’arrivée de vonderlayen à sa tête … Elle nous coûte un pognon de dingue et ce n’est pas fini ! Ces coucous veulent inonder l’Europe par des migrants au motif de « la natalité » ? ! … C’est pour cela qu’il n’y a que des « migrants » et pratiquement aucune femme ??? … Pourtant dans ces pays d’origine elles ont une reproduction conséquente ! … La réalité est toute autre: c’est le contexte économique qui motive les politicards pour imposer « une main d’oeuvre » la plus maléable et corvéable à outrance …
      Le « en même temps » des migrants est motivé par se venger des européens qui sont allé déstabiliser les zones du moyen orient …
      Stop ou encore ? ! …

    2. Une minorité des Français, même si la désafection des population pour les urnes est responsable de cette élection par défaut d’électeurs ! Tous les Français ne sont pas d’accord, loin de là.

  16. Sur cnews, ils ne veulent pas sortir de l’union européenne. Ils font semblant de s’opposer à l’immigration massive.

    1. Quand l’UE était indispensable, durant la guerre froide, ceux qui la construisent aujourd’hui n’en voulaient surtout pas.

  17. Il dit « pourvu qu’ils contribuent à l’activité économique  » or nous constatons que ceux qui arrivent contribuent davantage au déficit de ce pays et à l’insécurité .Il faut donc revoir qui l’on accueille si l’on veut redonner à ce pays une population dynamique et laborieuse . Choisir ces immigrés comme ce fut le cas il y a quelques années ou des italiens , polonais , portugais arrivaient pour en effet contribuer à l’essor de ce pays .Preuve que le français n’était pas raciste quand les immigrés qui arrivaient contribuaient à l’essor de ce pays et respectaient les lois et coutumes .

    1. Vous êtes bien en accord avec Mr Macron et Mr Darmanin qui vont choisir de régulariser les migrants exerçant des *métiers en tension « .

    2. Les migrants d’aujourd’hui n’ont rien à offrir à notre pays. Ils sont là pour profiter de nos programmes sociaux trop généreux sans aucunement contribuer au pays économiquement par leurs labeurs.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter