Une prière de rue musulmane réveille la 3e ville de Vendée

En plein centre-ville de Challans (Vendée), entre 7 heures et 7 heures 30, ce samedi 11 septembre, trois individus équipés d’une sono puissante ont installé leur tapis de prière et ont commencé la prière musulmane du chourouk.

Un député choqué

« Vingt ans jour pour jour après les quatre attentats suicides islamistes qui ont fait près de 3.000 morts, et 6.000 blessés aux États-Unis, pendant que, convergence symbolique du calendrier, se déroule le procès des attentats du 13 novembre 2015 qui ont endeuillé notre pays, cette de piété militante, parfaitement orchestrée en pleine Foire des Minées, a provoqué – tel en était, bien évidemment, l’objectif – un émoi justifié des Challandais qui en ont été témoins », a tweeté le député (MoDem) de la 1re circonscription de Vendée, Philippe Latombe.

L’un des individus déjà connu des services de

Philippe Latombe a averti rapidement la préfecture de la Vendée face à l’agissement de ces individus et a apporté les précisions suivantes : « Les trois individus, dont l’un au moins est connu des services de police (j’ai d’ailleurs déjà eu l’occasion de m’entretenir avec la préfecture à son sujet), ont été interpellés par les gendarmes et seront soumis à des mesures individuelles de contrôle administratif et de surveillance, telles que prévues par l’article 3 de la loi de 2017 renforçant la intérieure et la lutte contre le terrorisme, dite loi SILT. »

Le député a tenu à ajouter que « la préfecture et la gendarmerie ont fait preuve de diligence et, à aucun moment, la des Challandais n’a été mise en danger. »

12 septembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.