Pour dissuader certains motards pratiquant régulièrement le urbain sur une portion de l’autoroute réservée aux convois exceptionnels à Ternay (Rhône), des blocs de pierre massifs ont été installés sur place. La Compagnie nationale du Rhône (CNR) a ainsi répondu aux appels du maire, dont les administrés souffraient des nuisances sonores.

Des rochers pour empêcher de circuler tout droit et à grande vitesse

D’énormes rochers ont été mis en place en juin sur une voie située au bord de l’autoroute à Ternay (Rhône). L’aire était prévue pour les convois exceptionnels ayant besoin de faire demi-tour, mais elle était devenue, depuis plusieurs années, un lieu de pratique de urbain le week-end, explique Actu Lyon.

L’installation a été gérée par la Compagnie nationale du Rhône (CNR), producteur d’hydroélectricité générée par le fleuve et spécialiste de l’aménagement du territoire. Le groupe est intervenu sur l’insistance du maire de Ternay Mattia Scotti afin de mettre fin aux nuisances sonores générées par les rodéos qui pourrissaient la vie des riverains.

Les perturbations s’étaient aggravées depuis deux ans, avec des rodéos organisés également pendant la semaine. Des rochers évitent maintenant aux deux-roues de circuler tout droit et à grande vitesse.

L'opération d'installation des rochers sur la route a coûté près de 30.000 euros, financée en intégralité par la Compagnie nationale du Rhône, en charge de l'entretien de la route.

2440 vues

6 septembre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter