Éric Zemmour a créé la polémique en pointant pour rire un fusil sur le journaliste Paul Larrouturou. S’en est suivie une passe d’armes avec Marlène Schiappa. Éric Zemmour était, aujourd’hui, en visite au salon Milipol. Suivi par une cohorte de journalistes, il a, sans doute pour amuser la galerie, pointé un fusil de sniper Ultima Ratio sur ces derniers, dont le journaliste Paul Larrouturou, qui s’en est offusqué.

Le geste a fortement déplu à Marlène Schiappa, qui s’en est émue sur Twitter. « Viser des journalistes avec une arme en leur disant « Reculez ! » n’est pas drôle. C’est horrifiant. Surtout après avoir dit sérieusement vouloir « réduire le pouvoir des médias ». Dans une démocratie, la liberté de la presse n’est pas une blague et ne doit jamais être menacée », a-t-elle posté sur le réseau social.

Interrogé sur le sujet par Paul Larrouturou, le putatif candidat à la présidentielle a estimé que Marlène Schiappa était une « imbécile » et sa réaction « grotesque et ridicule ».

« L’humour est une arme dont Mme Schiappa est totalement dépourvue », a-t-il ajouté sur Twitter.

« Traiter Ruth Elkrief de « pauvre folle » en plateau. Dire à la journaliste de BFM qu’elle s’est « couverte de ridicule » après son fact-checking. Braquer un journaliste avec une arme « pour rire ». Insulter et menacer ceux qui réagissent. À quel moment on s’inquiète ? », a rétorqué Marlène Schiappa.

Sentiments partagés

Sur Twitter, les réactions sont partagées. « Quand on aspire à d’éminentes fonctions, on sait que le maintien de l’ordre et le maniement d’armes supposent sérieux et respect. Cet homme n’est qu’un saltimbanque. Un homme de télé et de spectacle. Une fumisterie », a tonné le député LREM de Paris Hugues Renson. « Mettre en joue un journaliste pour amuser la galerie et surfer sur les passions les plus tristes… Glaçant », ajoute Marion Lenne, députée LREM de Haute-Savoie. Cependant, d’autres twittos se sont amusés de la situation.

20 octobre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.