Les nostalgiques des locomotives à vapeur se souviennent du tender, ce mini-wagon plein de charbon qui suivait la machine pour alimenter sa chaudière. Eh bien, dans la rude compétition que se livrent les attrapeurs de gogos- pour sauver la planète en mode durable et équitable, un Géo Trouvetou français a décidé de faire du neuf avec du vieux et d’adapter ce principe à la .

On sait, en effet, que le mode de propulsion qui fait le succès (boursier…) de Tesla® a un léger inconvénient : le manque d’autonomie dû à la faiblesse des batteries.

Alors, si vous voulez éviter d’arriver le lendemain aux noces d’argent de votre belle-mère en région, faites-vous donc livrer (par un véhicule diesel) un EP Tender®. C’est un groupe électrogène à roulettes (et à essence), également équipé de batteries, que vous accrocherez à la boule à tracter de votre ZOE et qui vous fournira les kilowatts nécessaires à l’ascension de la dernière côte avant le vin d’honneur. Gabin et sa Lison, de La Bête Humaine, peuvent aller se rhabiller.

L’inventeur a, bien sûr, répondu à l’appel à projet H2020 EIC (Conseil européen de l’innovation) « spécial Green Deal » et prévoit des avec des utilisateurs dès 2021 et une commercialisation dès la fin 2022. Comme disait le célèbre homme d’affaires Samir Traboulsi :« Lorsque l’État jette l’argent par les fenêtres, il suffit de se poster sous le balcon. »

Et aux rétrogrades qui penseraient qu’utiliser un véhicule électrique pour éviter les carburants fossiles tout en l’alimentant avec du carburant fossile, c’est un peu une machine à fabriquer les mégots, je dirai attention !

Véritable couteau , l’EP Tender® peut avoir de multiples autres usages : dépanner un autre véhicule électrique en panne au bord de la route, stocker la production des éoliennes et panneaux solaires dont chacun ne manquera pas de s’équiper et surtout pallier les coupures d’électricité que le ministre de la Transition écologique nous a récemment promises.

Rassurez-vous, EP Tender® a prévu d’ouvrir des parcs qui recevront un grand nombre de remorques. Elles pourront se plugger l’une derrière l’autre afin de former d’importantes unités de stockage à exploiter lors des pics de consommation.

Et comme l’explique son concepteur, la gestion en sera simplissime : « Environ 75 % du temps, les Tender seront immobilisés. Un système intelligent connecté ayant à sa disposition le calendrier des réservations, les prévisions météorologiques et celles du trafic pourra répondre aux sollicitations du réseau et fournir de l’énergie de telle sorte que les remorques soient cependant disponibles aux bon moments pour les utilisateurs. »

Cela ne fait pas franchement envie ?

3 février 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Le Chili, pourtant bon élève de la vaccination, replonge…

Vacciner, c’est bien. Avec un vaccin qui marche, c’est encore mieux ! …