Tandis que – récemment condamné pour avoir illégalement fait entrer des migrants en France, au mépris de la loi – défie à nouveau les autorités, avec l’association Roya citoyenne, en poursuivant ses activités de passeur militant – comme il l’avait d’ailleurs promis ! –, d’autres défenseurs des migrants se sont distingués en forçant la main à PayPal, site de paiement en ligne, pour bloquer le compte de .

En mai, ce groupe patriote et d’autres formations européennes avaient lancé l’opération « Defend  », cherchant à récolter un maximum de dons pour constituer “une équipe de professionnels, affréter un bateau et naviguer sur la Méditerranée pour contrecarrer les bateaux des ONG” (source : Le Monde).

Toutefois, loin de se comporter en Barbaresques, les membres de Génération identitaire – qui, contrairement à certains groupuscules d’extrême , ne visent à tuer personne, notamment des policiers ! – promettaient qu’au cours de leurs actions en mer, ils aideraient les migrants se trouvant dans des situations vitales critiques, tout en les reconduisant sur le continent africain.

Comme une réponse aux illusions immigrationnistes, la collecte a dépassé l’objectif initial de 50.000 euros, frôlant les 65.000 euros en peu de temps. Aussitôt, la machine à broyer la dissidence s’est mise en marche et une pétition a circulé pour réclamer l’arrêt de l’opération. PayPal a donc cédé en gelant le compte de Génération identitaire sans qu’il fût besoin d’une décision de justice, les pro-migrants étant des intouchables de la République, tels les activistes de BDS – Boycott-Désinvestissement-Sanctions – qui prétendent défendre la cause palestinienne en s’attaquant à tout ce qui est estampillé israélien, quitte à manifester parfois un antisémitisme décomplexé !

Le bureau d’accueil et d’accompagnement des migrants (BAAM) a également rédigé une lettre type à envoyer massivement à PayPal, pour que l’entreprise mette un terme à la récolte des dons et annule également les virements déjà reçus (source: Le Monde).

Interrogé par Sputnik – qui n’a visiblement pas les faveurs d’Emmanuel  ! –, un militant de Génération identitaire, Clément Galant, a déclaré que, finalement, “la démarche de PayPal a eu un effet positif sur l’organisation, la qualifiant de “bon coup de pub”, qui va appeler les gens à faire “plus de dons” et à afficher “plus de soutien” envers Génération identitaire”. Il a ajouté que “PayPal était pratique et accessible mais, selon lui, l’organisation peut facilement se passer de ce service de paiement en ligne et recevoir les dons par chèques ou par virement”.

Cette déplorable histoire montre une fois de plus – si besoin était ! – qu’en France, une certaine tyrannie idéologique mène la danse. En attendant, méditons cette phrase de Diderot : “Sous quelque gouvernement que ce soit, la nature a posé des limites au malheur des peuples. Au-delà de ces limites, c’est ou la , ou la fuite, ou la révolte.”

18 juin 2017

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Profanation d’un monument aux morts : l’anti-France en graffitis

La profanation est signée : « Des inscriptions comme “antifrance”, “no border” ou encore “…