Le a suspendu un million de doses supplémentaires du contre le Covid de Moderna, après le décès de deux personnes vaccinées avec les lots concernés et la découverte de nouvelles fioles et seringues contaminées, relate L’Indépendant.

 

Des substances noires dans des seringues et un flacon

Des fioles et seringues contaminées ont été signalées dans la région de Tokyo et d’Okinawa : une particule noire découverte dans un flacon de Moderna à Gunma, mais également « des substances noires » dans des seringues et un flacon, et « une substance rose dans une autre seringue » à Okinawa.

Le a, de son côté, signalé, samedi, le décès de deux personnes qui ont reçu des injections de Moderna faisant partie des lots suspendus par la suite.

 

« Évaluer la nocivité des doses en question»

« Il est peu probable, à mon avis, que la contamination par des substances étrangères a conduit directement à des morts soudaines », selon Takahiro Kinoshita, médecin et vice-président d’un groupe d’information sur les vaccins, ajoutant qu’une enquête devrait « évaluer la nocivité des doses en question ». Malgré tout, les vaccinations de Moderna vont « continuer avec les précautions appropriées ».

Les cas graves de Covid atteignent des niveaux record au Japon, qui a entièrement vacciné 44 % de sa population et fait face, actuellement, à « des niveaux record » de cas graves, dans un contexte de pénurie de lits de soins intensifs.

31 août 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.