Editoriaux - Société - Vidéos externes - 3 novembre 2018

Paroles de “jeunes” : Y a rien qu’est fait pour nous ici !

Ah bon ?..

Quand on avait 16 ans, nous, on n’allait pas voir le maire pour lui dire qu’il n’y avait pas assez de terrains de foot dans la commune…

À lire aussi

La jeunesse aurait donc le devoir de rééduquer les aînés : quelle perversion !

Imprimer ou envoyer par courriel cet article« Si le fantasme du Président est que les jeun…