Olivier Véran vaccine devant les caméras sa collègue Olivia Grégoire, enceinte

Pour inciter les femmes enceintes à se faire vacciner, le ministre de la Santé Olivier Véran a administré devant les caméras, ce mardi, une seconde dose de vaccin anti-Covid-19 à la membre du gouvernement Olivia Grégoire, enceinte de cinq mois.

 

« Tu m'as dit que tu dormais sur le bras gauche, alors je vais te piquer dans le bras droit »

 

La première femme enceinte du gouvernement Castex est désormais doublement vaccinée. Olivia Grégoire, secrétaire d'État chargée de l’Économie sociale et solidaire, enceinte de cinq mois, a reçu sa deuxième dose de vaccin anti-Covid devant les caméras, le 27 juillet. Et c'est le ministre de la Santé lui-même qui a enfilé les gants pour procéder à l'injection en disant à sa collègue : « Tu m'as dit que tu dormais sur le bras gauche, alors je vais te piquer dans le bras droit. »

« La grossesse ne protège pas contre le Covid-19, le vaccin si », a ensuite réagi la secrétaire d’État sur Twitter. Olivia Grégoire, 42 ans, devrait donner naissance à son premier enfant à Noël. Elle avait officialisé sa grossesse auprès de Paris Match : « On peut faire un bébé et plein de choses en politique. On n’est pas enceinte du cerveau », avait-elle déclaré.

 

Convaincre les futures mamans hésitantes

 

Alors qu'Olivier Véran a récemment soutenu que le début de la grossesse (premier trimestre) n’était nullement un frein à la vaccination contre le Covid-19 - contrairement à ce qui avait été annoncé en avril dernier, lorsque des créneaux de vaccination avaient été ouverts uniquement pour les femmes enceintes à partir de leur second semestre de grossesse -, cette opération de communication du gouvernement vise à convaincre les futures mamans hésitantes.

 

 

 

 

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois