Pour inciter les femmes enceintes à se faire vacciner, le ministre de la Santé a administré devant les caméras, ce mardi, une seconde dose de vaccin anti-Covid-19 à la membre du gouvernement Olivia Grégoire, enceinte de cinq mois.

 

« Tu m’as dit que tu dormais sur le bras gauche, alors je vais te piquer dans le bras droit »

 

La première femme enceinte du gouvernement Castex est désormais doublement vaccinée. Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale et solidaire, enceinte de cinq mois, a reçu sa deuxième dose de vaccin anti-Covid devant les caméras, le 27 juillet. Et c’est le ministre de la Santé lui-même qui a enfilé les gants pour procéder à l’injection en disant à sa collègue : « Tu m’as dit que tu dormais sur le bras gauche, alors je vais te piquer dans le bras droit. »

« La grossesse ne protège pas contre le Covid-19, le vaccin si », a ensuite réagi la secrétaire d’État sur Twitter. Olivia Grégoire, 42 ans, devrait donner naissance à son premier enfant à Noël. Elle avait officialisé sa grossesse auprès de Paris Match : « On peut faire un bébé et plein de choses en politique. On n’est pas enceinte du cerveau », avait-elle déclaré.

 

Convaincre les futures mamans hésitantes

 

Alors qu’ a récemment soutenu que le début de la grossesse (premier trimestre) n’était nullement un frein à la vaccination contre le Covid-19 – contrairement à ce qui avait été annoncé en avril dernier, lorsque des créneaux de vaccination avaient été ouverts uniquement pour les femmes enceintes à partir de leur second semestre de grossesse -, cette opération de communication du gouvernement vise à convaincre les futures mamans hésitantes.

 

 

 

 

28 juillet 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.