Chaque semaine, Boulevard Voltaire sélectionne dans l’actualité des infos insolites ou extravagantes qui nous ont fait sourire ou des sujets plus sérieux.

Avec l'affaire Quatennens, ça pédale un tantinet dans la semoule, chez les féministes de La France insoumise heurtées par un tweet de Jean-Luc . L'actrice Juliette Binoche, féministe de haute école, n'y va pas par quatre chemins : elle refuse carrément tous les rôles où elle serait la femme de quelqu'un. Mais on se consolera en apprenant que l'on pourra désormais voir sur la scène l'éternelle Juliette, celle de Roméo, jouée par un homme. À quand Roméo par une femme ? Pour Louis Boyard, le petit prodige de LFI tout en nuances, Zemmour et les mollahs iraniens, c'est du pareil au même. Enfin, Anne Hidalgo devient très difficile à comprendre. Si vous y arrivez, dites-le-nous !

6028 vues

24 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

15 commentaires

  1. Merci à BV pour ce florilège de borborygmes émis par ces personnes hors sol qui ne savent pas où ils habitent.
    Certains lecteurs trouvent ça « pathétique », pour ma part je trouve ça « jouissif ».
    De les voir tous avec leurs mines déconfites s’emberlificoter dans leurs explications fumeuses me procure beaucoup de joie.

  2. Pour ces idéologue de foire au jambon, c’est faite ce que je dit pas ce que je fais. Ceux qui ont voté pour eux, sauf les frères, doivent le regretter amèrement.

  3. Ces gens n’ont pour projet et proposition que le néant a proposer. « Construire  » est un mot qu’ils ne connaissent pas.

    1. Evidemment. Ils sont tous enfants déguisés du bon vieux trotskisme dont le seul but est de détruire sans songer à remplacer.

  4. Je plains très sincèrement la fille dans la fenêtre, obligé de traduire en simultané dans le langage des signes, la bouillie verbale de Gaby Obono. C’est bon pour se choper une luxation, heureusement elle n’a pas eut à faire de mème avec Anne Hidalgo sinon c’était burn-out et trois mois de kiné !

  5. Merci pour ce florilège hebdomadaire. Pour Hidalgo, il me semble que nous sommes entrés dans la confusion mentale, ce qui, d’un point de vue santé, n’est pas très bon signe.

  6. Pauvre Binoche, pauvre Boyard et surtout pauvre, pauvre Hidalgo. En français ou en anglais, elle n’est pas au point.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter