Audio - Editoriaux - Entretiens - 3 avril 2019

Michel Thooris : “La situation est à ce point explosive qu’elle pousse les collègues au suicide !”

Lundi, un fonctionnaire de police mettait fin à ses jours. Désormais, chez les policiers, on déplore un suicide tous les quatre jours. Pour Michel Thooris, interrogé au micro de Boulevard Voltaire, la raison d’être de cette hécatombe réside dans le mal-être physique et moral des forces de l’ordre. L’occasion d’évoquer l’affaire du décès tragique d’Ange Dibenesha après un contrôle de police, samedi dernier.

À lire aussi

Michel Thooris : « Des lobbies mettent la pression sur la police pour assurer l’impunité des dealers »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLa police est à nouveau visée par une plainte,…