Maya Khadra est journaliste libanaise. Pour Boulevard Voltaire, elle revient sur ce vent de révolte qui gagne le pays depuis que la création d’une nouvelle taxe (WhatsApp) a mis le feu aux poudres. Des manifestations de rue témoignent d’un rejet de la corruption par le peuple libanais.

Quel est le rôle du Hezbollah dans le mouvement ?

Le conflit syrien a-t-il des répercussions sur la situation ?

Réponses en images.

À lire aussi

Maya Khadra : « Le Liban va mal sur tous les plans… Il n’y a aucune lueur d’espoir ! »

Après la seconde visite d’Emmanuel Macron au Liban, un mois après l’explosion …