, le directeur général de BFM TV, était interviewé, mardi dernier, dans Culture médias, sur Europe 1. La grille télé de cette chaîne sera bientôt revue dans un sens qui augure d’une chute d’audience semblable à celle qu’a subie la station de radio fut un temps.

Fogiel s’est rapidement réjoui de la nouvelle : « Je suis très heureux d’accueillir à BFM TV . Après des années à Europe 1 et à “C à vous” sur France 5, je suis sûr que son expérience de présentateur de tranche infos et de chroniqueur ayant l’habitude de réfléchir à un traitement différencié de news nous permettra encore d’innover… »

Pour donner la ligne générale qu’il entend suivre par ce mercato estival des médias, on citera cette phrase : « Certes, le 9-12 de CNews fonctionne, mais c’est tellement autre chose… Ils ont trouvé une façon de se “FoxNewsiser” ; c’est cohérent et efficace, mais c’est tellement ce qu’on ne veut pas faire. Je n’ai pas mis Bruce pour aller challenger un concurrent qui est dans une voie efficace mais qui n’est pas du tout la nôtre. Quand je voyais Philippe De (sic) Villiers pendant 1 h 30 sans pub ou Marion Maréchal… c’est tout ce qu’on ne fera pas », dit-il sur Europe 1.

La couleur est annoncée… Faussement, bien sûr. Mais annoncée clairement. Faussement, car la participation du héraut du Puy du Fou fut, le 15, juin, identique à celle des invités habituels, au milieu de quatre autres personnes, et les pages de pub ne furent ni plus ni moins nombreuses que les autres jours.

Que CNews ait des animateurs qui savent tenir un débat (on pense à Pascal Praud ou Christine Kelly), il n’en perçoit pas le bienfait. Que le même Pascal Praud invite Villiers, l’un des auteurs les plus lus de France avec Zemmour, doit lui donner de l’urticaire. Que des Gilles-William Goldnadel, des Philippe Bilger, des Charlotte d’Ornellas, des Gabrielle Cluzel, etc., soient invités sur cette chaîne le fait tousser loin de son coude, plus que le Covid-19.

Il est vrai que Ruth Elkrief voyageant en avion avec le Président ou lui tendant la main avant un meeting, comme on le fait pour montrer sa connivence, est un comportement louable et ne saurait faire l’objet de remarques. Il est vrai que l’entre-soi des plateaux de la même convoquant presque quotidiennement l’inénarrable Alain Duhamel, Sophia Chikirou, ou bien Aurélie Filippetti, ne saurait être une ligne connotée…

Le choix de Fogiel ressemble à celui de la vieille garde d’Europe 1, qui jugea bon, en 2018, de mettre un Patrick Cohen à l’antenne pour redresser la matinale, avec le succès que l’on sait : moins 810.000 auditeurs en un an, ce qui obligea Arnaud Lagardère de le sortir après à peine une saison…

Laissons le mot de la fin à Pierre Lescure, qui saluait le départ de Maxime Switek de « C à vous » par un « Bon débarras » très expressif…

À lire aussi

Ensauvagement : faut pas dire ça…

L’emploi des mots pour désigner les choses gêne décidément beaucoup, à gauche. …