Ce dimanche 12 novembre, à l’initiative de la présidente de l’Assemblée nationale Yaël Braun-Pivet (Renaissance) et du président du Sénat Gérard Larcher (LR), un rassemblement contre l’antisémitisme aura lieu dans les rues de Paris. Alors que cette cause devrait réunir tout le monde, certains sont réticents. C’est notamment le cas dans la communauté musulmane, comme expliqué et excusé par le Conseil français du culte musulman (CFCM). Dans un communiqué relayé sur X, l’association « qui a vocation à représenter le culte musulman en France » a déclaré comprendre « la réticence des musulmans de France à défiler dimanche prochain ». La présence « de racistes anti-musulmans déclarés et assumés » est donnée comme justification.

Des actes anti-musulmans ? Bien peu

Le CFCM joue un double jeu. Tout en disant « lutter contre l’antisémitisme », il critique ouvertement la manifestation : « Cette marche qui a comme objectif exclusif de dénoncer l’antisémitisme sans un mot sur l’islamophobie n’est malheureusement pas de nature à rassembler. »

Faut-il rappeler au Conseil français du culte musulman que, depuis le 7 octobre dernier, plus de 1.100 actes antisémites ont été enregistrés en France, que des étoiles de David sont peintes sur les murs des immeubles occupés par des Juifs, que des tags antisémites ont été découverts aux quatre coins de la France et que les Juifs de notre pays décrochent les mezouzas (objet de culte juif apposé au chambranle de l'entrée d'une demeure) de leurs portes de peur d’être repérés et attaqués ? Faut-il, également, lui rappeler que pendant ce temps, très peu d’actes anti-musulmans ont été recensés ? C’est bien parce que les Juifs sont particulièrement ciblés en ce moment qu’une marche spécifique contre l’antisémitisme est organisée.

Il n’y avait aucune nécessité à ramener cette manifestation aux musulmans, si ce n’est pour « relativiser l’antisémitisme », comme l’explique Florence Bergeaud-Blackler, anthropologue et chercheuse au CNRS, contactée par BV. Les actes antichrétiens sont très nombreux en France, pour autant, les chrétiens ne se sentent pas diminués ou ignorés parce que la marche de dimanche ne les inclut pas. Aucune communauté religieuse autre que les musulmans n’a pris ombrage de ne pas être associée à ce rassemblement. Ça en dit long !

Plus que de dénoncer un manque de considération pour les musulmans, Florence Bergeaud-Blackler comprend que le CFCM « appelle les musulmans à ne pas participer à la marche ». Elle précise : « Il n'appelle pas à l'apaisement, c’est de la rancune, de la concurrence victimaire. C’est une manœuvre. »

Une promotion du communautarisme

La manifestation, pas de nature à rassembler ? Ce discours cherche à justifier l’absence des musulmans à cette marche et, donc, à les extraire de la lutte contre l’antisémitisme. Il peut aussi avoir pour effet d'accroître le sentiment de rejet des musulmans. L’association voudrait monter les Français les uns contre les autres qu’elle ne s’y prendrait pas autrement ! « Le CFCM ne veut pas de l’unité nationale, il veut contrôler ses ouailles et la communauté musulmane », analyse Florence Bergeaud-Blackler. Elle ajoute : « L’islamophobie sert à rendre les musulmans vulnérables pour qu’ils cherchent à être protégés par la communauté. » Une façon de promouvoir le communautarisme.

En conclusion, l’association « laisse à ses concitoyens la libre appréciation de participer ou non à la marche du dimanche prochain ». L’art de mettre de l’huile sur le feu sans en avoir l’air.

7872 vues

10 novembre 2023 à 11:58

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

41 commentaires

  1. Madame Florence BERGEAUD-BLACKER doit être remerciée pour la clarté de son analyse et ses explications : heureusement le bon sens a encore droit de cité au sein de la communauté scientifique et, dans le cas présent, au sein du CNRS.
    Merci à B.V de nous en avoir rendu compte.

  2. Actes islamophobes : Combien de morts (0) ? Antisémitisme islamiste : Des milliers de morts !! Cherchez l’erreur du CFCM;

  3. Pas davantage que les « LF’Istes , les affidés du CFCM ne sont tenus de leurs présences à cette Marche . Ce qui rendra encore plus méritoire la présence de ceux qui y viendront ! Après tout , il est exact que tous les Palestiniens n’ont pas voté pour le Hamas !

  4. Encore un ministre Veran pour ne pas le nommer ou bien également le ministre du travail, tant faux-cul, l’un que l,autre pour leur propos à l’occasion de cette annonce concernant ce rassemblement contre antsemitisme ont montré leur inaptitude à gouverner sont à côté de la plaque.
    Certes les juifs sont parfaitement intégrés à la culture Française, aux mœurs et aux lois de la France, contrairement à l’islam quine croit qu’en son coran, bible islamique qu n’appelle qu’à la mort des « mécréants » les attentats contr les musulmans sont hélas inexistants par contre ceux contre les juifs et les chrétiens sont très significatifs et fréquents et organisés par les musulmans qu’en dire ?

  5.  » un rassemblement contre l’antisémitisme « . Je suppose que c’est un rassemblement contre l’antisionisme », puisque notre gouvernement se fiche comme d’une queue de pelle des 10 000 civils (dont 5000 enfants) environ tués à Gaza (en rapport avec 1400 tués en Israel dont moins de la mitié de civils! (les palestiniens étant, pour la plupart des sémites, et une partie des habitants d’Israél n’atant pas sémites)

    1. Il me semble que la marche de dimanche est pour lutter contre l’antisemitisme en France . Je ne pense pas que les juifs français à côtés desquels nous vivons , aient quelque chose à voir avec le drame qui se passe entre Israël et la Palestine . Que l’on s’en prenne à ma voisine de palier uniquement parce qu’elle est juive , au nom d’un conflit dont elle n’est pas personnellement responsable , est pour moi , insupportable . Et ce serait pareil si ma voisine était musulmane ou catholique.

    2. vous faites l’erreur  » volontaire » de confondre les 1400 Juifs massacrés dans une barbarie innommables le 7 octobre dernier avec la population de Gaza victime en premier lieu du Hamas qui s’en sert comme bouclier humain, et qui hélas en effet sont en première ligne de la défense légitime d’Israël- vous avez le droit de le penser, mais les faits sont têtus vous savez, et l’histoire vous donnera tord.
      Mais la marche de dimanche n’est pas du tout dans cette  » dualité douteuse » – il s’agit d’affirmer qu’en France nous n’acceptons pas que les personnes juives soient discriminées,  » taguées », insultées, pour leur appartenance à cette communauté – Vous avez le droit de ne pas y participer, tout comme nous avons le droit de vouloir le faire.

  6. Toute cette haine, tout ce mépris des juifs et de la civilisation occidentale, sont inscrits dans le Coran. Pourtant ce livre n’est pas interdit à la vente et trône même en tête de condoles dans certaines grandes surfaces. Les nupes et Mélancon ont(ils lu cet ouvrage ? Qu’en pensent-ils ?

  7. Ils commencent à nous fatiguer avec leur islamophobie. Faut-il leur rappeler la situation des Chrétiens dans les pays islamiques ? Veulent-ils vraiment comparer ?

  8. Il est évident que se militer ouvertement contre l’antisémitisme peut être considéré comme faire injure au Coran. Délicat…

    1. Il n’y a rien de  » délicat » à défiler ouvertement pour affirmer qu’en France aucun Juif ne doit subir l’injure, la profanation, les tagues etc…. Si les musulmans subissaient le quart du dixième de ce qui est infligé aux Juifs et aux chrétiens, ce serait contesté de la même façon –
      Cessez d’inverser les rôles – le Coran n’est pas le sujet sur cette manifestation.

  9. Les masques de l’hypocrisie tombent au CFCM ainsi que de certains politicards, ou journalistes de gauche ou d’ailleurs, quand aux Juifs, aux chrétiens, ou aux Français dans leur ensemble, pas ceux de papier, nous savons pertinemment qui nous menaces, nous agressent, nous pillent, violent nos filles, ou égorges nos professeurs, certainement pas la droite nationale qui serait poussée par une hypothétique idéologie patriotique. Nous savons séparer le bon grain de l’ivraie, et nous attendons désespérément de nos dirigeants qu’ils cessent leurs couardises et de nous prendre pour des vaches que l’ont emmènerait à terme a l’abattoir, qu’enfin ils nous protègent en sauvant ce qui reste de notre civilisation, de notre vivre ensemble, avant d’avoir comme Israel a le faire nous mêmes

  10. Une fois de plus on a assiste à un enfermement idéologique basé sur la religion et l’obscurantisme. Les musulmans de France qui souhaitent s’integrer et pas seulement profiter de notre pitoyable et lamentable generosite et faiblesse refusent de comprendre plusieurs choses . La première , les attentats massifs , les meurtres ignobles en France , n’ont pas été commis par des juifs il semble bon de le rappeler mais directement importés par leurs freres avec grande sauvagerie tres organisee dans beaucoup de cas . La seconde ils devraient méditer profondément sur la réalité historique juive. Ont t’ils seulement une idée de la réalité du génocide juif au 20eme siècle ne se limitant bien entendu pas aux camps d’extermination partie visible de l’iceberg de cadavres mediatiquement exposé. Des massacres systématiques de villes et villages entiers , civils hommes, femmes, enfants et nourrissons jetés dans les fosses au quotidien en Pologne, pays baltes, Biélorussie, Moldavie, et bien entendu Ukraine, Russie en 41 42 43 . Ils n’en ont pas conscience. Ainsi ils devraient comprendre que jamais Israël ne lâchera face a pareilles ordureries et que dans les circonstances actuelles les gens éclairés les défendent.

Les commentaires sont fermés.