L’Ocean Viking à Toulon le 11 novembre : quel symbole !

Darmanin

Il y a une semaine, Giorgia Meloni a accueilli, à Rome, les dirigeants des pays méditerranéens pour promouvoir un nouveau mode de coopération entre pays d’immigration et pays d’émigration, sur le modèle de l’accord signé par l’Union européenne avec la Tunisie dans le but de freiner l’arrivée de migrants sur le Vieux Continent. L'occasion de se souvenir que le 11 novembre dernier - tout un symbole -, la France accueillait l'Ocean Viking et accusait l'Italie. Gabrielle Cluzel réagissait à cette nouvelle capitulation devant l'immigration imposée par les ONG.

 

Gérald Darmanin l’a annoncé lors du compte rendu du Conseil des ministres : « Les autorités françaises ont pris la décision […] d’inviter le navire [Ocean Viking] à rejoindre le port militaire de Toulon. Il devrait y arriver ce vendredi 11 novembre en début de matinée. » C’est la première fois qu’un bateau de ce type accoste en France. Le 11 novembre, donc. Quel symbole ! Même Jean Raspail n’avait pas osé l’imaginer pour son Camp des saints.

Gérald Darmanin est très colère contre l’Italie qu’il accuse d’avoir « pris le parti de ne pas se comporter comme un pays européen responsable » et de ne pas avoir été « au rendez-vous du devoir d’humanité ». Car les Italiens sont un peu comme les Anglais, on peut les malmener. Il dénonce le « choix incompréhensible » de l’Italie. Un gouvernement qui tient ses promesses électorales, c’est vrai que c’est assez peu compréhensible en France. Ici, les politiques ne parlent pas la même langue.

L’accord européen était pourtant simple, comprend-on, à l'écouter : l’Italie réceptionne les bateaux, les pays européens se les répartissent. Les « relocalisent », comme ils disent. Les saupoudrent (aux yeux) afin que les administrés n'y voient que du feu.

Par mesure de rétorsion, Gérald Darmanin annonce que la France ne relocalisera pas, contrairement à ce qui était prévu, 3.400 migrants venant d’Italie : la France « prendra des mesures de renforcement des contrôles aux frontières intérieures avec l’Italie ». Les Français apprennent donc fortuitement que l’équivalent, en effectif, d’une quinzaine d’Ocean Viking est en Italie en transit, prêt à passer la frontière française.

Je devrais dire « feu la frontière française ». Ce 11 novembre, les élus de la France entière, en écharpe tricolore, fleuriront les monuments aux morts, s’inclineront devant les humbles patronymes de ceux qui, innombrables, dans les tranchées, sont morts pour défendre un mètre de terrain. Ce sera l’hommage de la carpe au lapin, du vice à la vertu, du cambrioleur qui boit aimablement à la santé du propriétaire dont il a crocheté la cave et bradé les bouteilles. C’est la FOB : la France open bar.

Ne protestons pas trop, ils seraient bien capables de supprimer, un jour prochain, ces commémorations trop guerrières, pas assez inclusives. Ou de les noyer et les rendre méconnaissables dans un « jyfoustout » mémoriel dont ils ont le secret et dont les poilus seraient peu à peu chassés.

En attendant, ces soldats sont, pour la France, l’œil de Caïn. Sa conscience. Ils la regardent depuis l’ossuaire de Douaumont, les cimetières militaires. « Son sacrifice nous honore et nous oblige », écrit, dans son communiqué, le ministre de la Défense à chaque fois qu’un soldat meurt en OPEX (opération extérieure). Le sacrifice des poilus nous honore et nous oblige… à ne pas brader ce pour quoi ils sont morts.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 28/08/2023 à 11:31.
Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

71 commentaires

  1. Bravo Gabrielle
    Accueillir en France ce bateau un 11 Novembre , est une injure à nos Poilus dont le sacrifice de leur vie a été de sauver l’intégrité de la France
    Daniel LOPEZ

  2. « En attendant, ces soldats sont, pour la France, l’œil de Caïn. Sa conscience. » Si vous voulez dire que la France a dissimulé ce qui lui reste de conscience sous six pieds de terre, je confirme. Conscience, remords, regrets, honte, ont été enterrés avec. Il ne nous reste que l’idéologies « progressiste », en résumé : le culte du veau d’or.

  3. Il y a quelques années concernant le refus d’accueillir l’AQUARIUS E. Macron avait dit :

    […] les bons sentiments faciles sont sans lendemain […] ……. mais avec Monsieur Macron c’est tout et son contraire.

  4. Et question qu’il ne faut pas poser : quelle est la religion de ces « réfugiés » , la délinquance est liée à l’immigration , et le terrorisme est lié à une religion.
    On peut se demander par ailleurs , qui finance leur passage , 4000 euros , les familles se cotisent parait il , mais des « associations » mafieuses ou musulmanes peuvent aussi financer , en contrepartie de « services » à rendre une fois parvenu en Europe.

  5. Excellent article. Jean Raspail, que mon père connaissait un peu, n’aurait pas osé aller aussi loin dans sa prophétie. Avec cette affaire de débarquement, la réalité dépasse la fiction.

  6. Noé a prêché pendant 40 ans. Ils se moquaient de lui . Méticuleusement il construisit son arche,respectant à la coudée près ce qui lui avait été ordonné. Le jour du déluge, la porte définitivement fermée, un nombre incalculable vint frapper à sa porte le suppliant de le laisser entrer. Il ne laissa plus entrer personne conformément à ce que dieu lui avait demandé. Nous sommes au même stade. Les éveillés nous interpellent depuis des années sur la catastrophe à venir mais tous font la sourde oreille,n’ayant plus une once de spiritualité et faisant une confiance absolue à leurs rois qui nous mènent vers l’abîme. Il n’appartient pas à l’homme de diriger ses pas indépendamment de ceux de dieu. Ils progresseront toujours vers le pire,égarés et étant égarés. La laïcité nous a tuée. Heureux les assoiffés de justice,car ils seront rassasiés. Tout est écrit dans la bible. Du commencement jusqu’à la fin. Et la fin est plus proche qu’on ne puisse imaginer. Encore faut-il croire.

  7. J’aime bien « les autorités française », je crois qu’il vaut mieux entendre « les autorités euroberlinoises » on est plus près de la réalité.

  8. Merci Madame Cluzel pour cet excellent article. Tous ces politiques qui aujourd’hui vont fleurir les monuments aux morts ont ils conscience de leur trahison. Toutes ces familles anéanties par la disparition au Champ d’Honneur comme on dit, d’un de leurs enfants quand ce ne fut pas la fratrie entière et la disparition de toute la branche, toute cette énergie mise pour reconstruire la France et tenter d’oublier les horreurs devraient nous inciter, nous leurs descendants à n’élire que ceux qui ne veulent que le bien de la France. C’est à nous maintenant de croire en la France et de tout mettre en oeuvre pour que nos descendants puissent vivre heureux dans ce si beau pays que nos ancêtres nous ont légués.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois