Gérald l’a annoncé lors du compte rendu du Conseil des ministres : « Les autorités françaises ont pris la décision […] d’inviter le navire [Ocean Viking] à rejoindre le port militaire de Toulon. Il devrait y arriver ce vendredi 11 novembre en début de matinée. » C’est la première fois qu’un bateau de ce type accoste en France. Le 11 novembre, donc. Quel symbole ! Même n’avait pas osé l’imaginer pour son Camp des saints.

Gérald est très colère contre l’Italie qu’il accuse d’avoir « pris le parti de ne pas se comporter comme un pays européen responsable » et de ne pas avoir été « au rendez-vous du devoir d’humanité ». Car les Italiens sont un peu comme les Anglais, on peut les malmener. Il dénonce le « choix incompréhensible » de l’Italie. Un qui tient ses promesses électorales, c’est vrai que c’est assez peu compréhensible en France. Ici, les politiques ne parlent pas la même langue.

L’accord européen était pourtant simple, comprend-on, à l'écouter : l’Italie réceptionne les bateaux, les pays européens se les répartissent. Les « relocalisent », comme ils disent. Les saupoudrent (aux yeux) afin que les administrés n'y voient que du feu.

Par mesure de rétorsion, Gérald annonce que la France ne relocalisera pas, contrairement à ce qui était prévu, 3.400 migrants venant d’Italie : la France « prendra des mesures de renforcement des contrôles aux frontières intérieures avec l’Italie ». Les Français apprennent donc fortuitement que l’équivalent, en effectif, d’une quinzaine d’Ocean Viking est en Italie en transit, prêt à passer la frontière française.

Je devrais dire feu la frontière française. Ce 11 novembre, les élus de la France entière, en écharpe tricolore, fleuriront les monuments aux morts, s’inclineront devant les humbles patronymes de ceux qui, innombrables, dans les tranchées, sont morts pour défendre un mètre de terrain. Ce sera l’hommage de la carpe au lapin, du vice à la vertu, du cambrioleur qui boit aimablement à la du propriétaire dont il a crocheté la cave et bradé les bouteilles. C’est la FOB : la France-Open-Bar.

Ne protestons pas trop, ils seraient bien capables de supprimer, un jour prochain, ces commémorations trop guerrières, pas assez inclusives. Ou de les noyer et les rendre méconnaissables dans un « jyfoustout » mémoriel dont ils ont le secret et dont les poilus seraient peu à peu chassés.

En attendant, ces soldats sont, pour la France, l’œil de Caïn. Sa conscience. Ils la regardent depuis l’ossuaire de Douaumont, les cimetières militaires. « Son sacrifice nous honore et nous oblige », écrit, dans son communiqué, le ministre de la Défense à chaque fois qu’un soldat meurt en OPEX, en opération extérieure. Le sacrifice des poilus nous honore et nous oblige… à ne pas brader ce pour quoi ils sont morts.

11523 vues

10 novembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

71 commentaires

  1. Bravo Gabrielle
    Accueillir en France ce bateau un 11 Novembre , est une injure à nos Poilus dont le sacrifice de leur vie a été de sauver l’intégrité de la France
    Daniel LOPEZ

  2. « En attendant, ces soldats sont, pour la France, l’œil de Caïn. Sa conscience. » Si vous voulez dire que la France a dissimulé ce qui lui reste de conscience sous six pieds de terre, je confirme. Conscience, remords, regrets, honte, ont été enterrés avec. Il ne nous reste que l’idéologies « progressiste », en résumé : le culte du veau d’or.

  3. Il y a quelques années concernant le refus d’accueillir l’AQUARIUS E. Macron avait dit :

    […] les bons sentiments faciles sont sans lendemain […] ……. mais avec Monsieur Macron c’est tout et son contraire.

  4. Et question qu’il ne faut pas poser : quelle est la religion de ces « réfugiés » , la délinquance est liée à l’immigration , et le terrorisme est lié à une religion.
    On peut se demander par ailleurs , qui finance leur passage , 4000 euros , les familles se cotisent parait il , mais des « associations » mafieuses ou musulmanes peuvent aussi financer , en contrepartie de « services » à rendre une fois parvenu en Europe.

  5. Excellent article. Jean Raspail, que mon père connaissait un peu, n’aurait pas osé aller aussi loin dans sa prophétie. Avec cette affaire de débarquement, la réalité dépasse la fiction.

  6. Noé a prêché pendant 40 ans. Ils se moquaient de lui . Méticuleusement il construisit son arche,respectant à la coudée près ce qui lui avait été ordonné. Le jour du déluge, la porte définitivement fermée, un nombre incalculable vint frapper à sa porte le suppliant de le laisser entrer. Il ne laissa plus entrer personne conformément à ce que dieu lui avait demandé. Nous sommes au même stade. Les éveillés nous interpellent depuis des années sur la catastrophe à venir mais tous font la sourde oreille,n’ayant plus une once de spiritualité et faisant une confiance absolue à leurs rois qui nous mènent vers l’abîme. Il n’appartient pas à l’homme de diriger ses pas indépendamment de ceux de dieu. Ils progresseront toujours vers le pire,égarés et étant égarés. La laïcité nous a tuée. Heureux les assoiffés de justice,car ils seront rassasiés. Tout est écrit dans la bible. Du commencement jusqu’à la fin. Et la fin est plus proche qu’on ne puisse imaginer. Encore faut-il croire.

  7. J’aime bien « les autorités française », je crois qu’il vaut mieux entendre « les autorités euroberlinoises » on est plus près de la réalité.

  8. Merci Madame Cluzel pour cet excellent article. Tous ces politiques qui aujourd’hui vont fleurir les monuments aux morts ont ils conscience de leur trahison. Toutes ces familles anéanties par la disparition au Champ d’Honneur comme on dit, d’un de leurs enfants quand ce ne fut pas la fratrie entière et la disparition de toute la branche, toute cette énergie mise pour reconstruire la France et tenter d’oublier les horreurs devraient nous inciter, nous leurs descendants à n’élire que ceux qui ne veulent que le bien de la France. C’est à nous maintenant de croire en la France et de tout mettre en oeuvre pour que nos descendants puissent vivre heureux dans ce si beau pays que nos ancêtres nous ont légués.

  9. Darmanin est en roue libre depuis quelques temps. Il se permet de dire et de faire des choses qu il reprocherait sans honte à tout opposant. Faire ces reproches à l Italie qui accueille depuis longtemps tous les migrants est une honte. Son seul reproche est de dire que le Italie est fachiste… Lui. Il a tellement tourné et retourné sa veste qu une sait plus de quel parti il est. Il prépare, je pense, sa candidature pour les prochaines présidentielles..

    1. Bonjour Jean F,
      >>> Il a tellement tourné sa veste qu’on ne sait plus de quel parti il est ! <<<
      Il semble de plus en plus qu'il ne soit d'aucun parti ! Comme ses partisans d'ailleurs !
      Ils agissent tout simplement sur instigations de la mouvance mondialiste qui les pilote dans la philosophie et l'intérêt des prétendus "Politiquement Corrects" !
      Autre exemple, dans un autre domaine ? Celui des masques.
      Ils ont économisé sur les masques et on n'en trouve plus : Conclusion : Les masques sont inutiles !
      On retrouve des masques que l'on peut vendre avec profit… Conclusion : Vous portez un masque ou l'on vous colle une prune !
      Etc. Etc.
      Mais, bonne journée à vous… si c'est encore possible dans ces conditions.

  10. PaulusLaius, dans son commentaire de 8H 42 aborde le problème sous un angle incontournable : Celui de l’application du Droit Maritime applicable au transport de passagers.
    Le navire mis en cause, devrait dès son accostage et bien sûr, avant le débarquement de ses « passagers », faire l’objet d’un contrôle général, dont, entre autres :
    – Contrôle médical,
    – de la conformité de son armement aux règles de « Transports passagers », Certificats de navigabilité ; Permis de navigation ; Assurances maritimes ; Etc.
    – du respect des règles de sécurité portuaire, en rappelant que la Capitainerie du Port peut en interdire l’accès aux bâtiments dont l’entrée serait susceptible de compromettre la sécurité, la santé, la conservation ou la bonne exploitation des ouvrages portuaires. Etc.
    – de la conformité à la règlementation de la Police des Frontières, des douanes, Etc
    En l’occurrence, l’un des navires bat pavillon Norvégien. Il navigue donc, avec ses passagers, sous responsabilité et sauvegarde de la Norvège. Nous pouvions donc l’avitailler en fonction des circonstances et lui recommander de mettre le cap soit sur un port Norvégien, soit sur le port d’embarquement, ceci en toute sécurité pour les passagers, car la Norvège, pays de marins par excellence, ne saurait accorder son pavillon par seule complaisance… Etc ; Etc ; Etc !
    Bref ! Il y aurait tant de choses efficaces à faire sans mettre en danger la vie des « passagers » ! A condition de le vouloir… évidemment !

    1. Le droit maritime est tellement interprété par l’idéologie de nos gouvernants qu’il en a perdu toute consistance. Ne demeure que l’idéologie.

  11. « La France prendra des mesures de renforcement des contrôles ds frontières intérieures avec l’Italie ». La France ou le gouvernement Français ? Que pensent les Français de la politique migratoire de ce gouvernement à la suite de ceux qui l’ont précédé ? Par ailleurs, que pense l’UE de ces contrôles aux frontières intérieures entre pays membres ? Qu’en pensent aussi les instances judiciaires qui ont approuvé la dissolution de « génération identitaire » et la relaxe du paysan Français qui fait passer les même frontières (France/Italie) par des migrants venant « travailler » sur ses terres ? Je crois qu’il est grand temps de mettre un terme à cette mascarade indigne d’un Etat « majeur » !

  12. Ce pays va à vau-l’eau dirigé par un narcissique et ses affidés, aucun d’eux n’étant capable d’imaginer ne serait-ce que l’après-demain. Force est de constater pourtant qu’une majorité de Français l’a souhaité comme tel lors des dernières présidentielles et, pire encore, je suis prêt à parier qu’il passerait de nouveau s’il fallait revoter. Le Français moyen est encore trop gras, il a encore trop à perdre matériellement pour se révolter, mais le jour où son confort sera sur la balance, même son altruisme qu’il brandit comme un étendard sera de peu de poids.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter