Ces dernières semaines, dans l’archipel de Mayotte, à 8.000 kilomètres de Paris, la situation est devenue catastrophique : insécurité galopante, attaques à la machette, guet-apens, tsunami migratoire, hostilité des Comores, pénuries d’eau.

Une situation qui échappe au quotidien de nombreux Français de la métropole, et notamment au gouvernement, un abandon qui a de quoi inquiéter les populations locales. Privés d’eau depuis des mois, les Mahorais subissent de plein fouet la double peine : une véritable submersion migratoire venue des Comores et de l’Afrique de l’Ouest, et le désespoir économique.

Depuis plusieurs jours, de grandes manifestations et barrages sont tenus à Mayotte pour réclamer d’urgence l’aide de l’État après l’opération Wuambushu qui a tourné au fiasco. Ici, les juges font la loi. Et ils n’entendent pas se soumettre aux plans de Gérald Darmanin.

Zoom sur une situation proche de l’embrasement avec la députée mahoraise (LIOT) Estelle Youssouffa. Au menu : les vrais chiffres de la démographie et de l’immigration, les problématiques sociales et économiques. Selon la parlementaire surnommée « Oiseau piment » pour son bagout, il n’y a « pas de préférence nationale à Mayotte mais une préférence étrangère ».

Entretien choc sur ce que pourrait devenir demain la France tout entière.

11644 vues

10 février 2024 à 19:02

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

75 commentaires

  1. bonsoir
    où est le français dans l’administration judiciaire à Mayotte quand on s’étonne que la langue utilisée pour rendre la justice est le mahorais et non pas le français sans que cela choque quiconque en Métropole !!!!
    je pensais que la justice est rendu au nom du peuple français dans les départements français donc en français.
    depuis quand cette « faveur » est elle admise par nos élus et gouvernements.
    cordialement

  2. Merci pour cet entretien très éclairant sur la situation à Mayotte ,un cri d’alarme que nous devons entendre car il révèle une situation dans bien des endroits en métropole .

  3. Mayotte est une vision en mode accéléré de ce qui se passe sur le continent français….voire européen car on oublie trop souvent que ce qu’ils appellent pompeusement un montage organisé par ceux qui dirigent cette vaste escroquerie. Leur l’Europe n’est rien d’autre que le résultat d’une Union européenne pervertie au nom d’une idéologie mortifère pour tous les peuples pris dans ses tenailles à plus ou moins long terme.

  4. Comment des êtres supposés « humains » peuvent se transformer en telles bêtes sauvages, voire en monstruosités sauvages, parce que même les animaux ne font pas ça !!!! Et comment les populations peuvent se laisser manipuler et détruire à ce point ? C’est incompréhensible !!!
    Et on me dit que ces tyrans sont « cons »….?! Pas d’accord, je trouve que depuis 50 ans ils ont joué super finement pour nous la mettre à ce point à l’envers. Dommage que ce soient des malades mentaux.

  5. Ce qui se passe à Mayotte va se passer en France d’ici une 30aine d’année si ce n’est avant. Ouvrons les yeux avant qu’il ne soit trop tard et réclamons tous que, à défaut d’arrêter l’immigration par une loi quelconque qui ne sera jamais applicable, les lois sur l’attribution de la nationalité et sur les regroupements familiaux soient remises en cause. Fini la facilité pour tous. Faisons comme à Monaco ou en Suisse et arrêtons de jouer avec l’avenir de nos petits enfants.

  6. La situation devient incontrôlable dans ce TOM-DOM et va tourner à une guerre civile d’ampleur heureusement limitée par la taille réduite du territoire. Plutôt que d’arrêter les frais avec cette importation sans queue ni tête de miséreux, de délinquants et de divers parasites, le pouvoir va étaler ce flot d’envahisseurs sur tout le territoire national et provoquer une guerre civile grandeur nature. Et avec un peu de chance, ce dénouement aura lieu quand le RN aura accédé au pouvoir par les urnes et on pourra dire que c’est de leur faute. Des gouvernants efficaces auraient plutôt verrouillé l’ile, pour circonscrire l’incendie, puis invité les grands medias à envoyer des cameramans pour passer au 20h les massacres qui ne vont pas manquer d’arriver et faire réfléchir un corps electoral qui a du mal à se réveiller.

  7. J’espère me tromper, mais au vu de ce que je vois et de ce que j’entends, la seule question qui surnage est qui va verser le sang de qui. A force de ne rien faire et de laisser faire, on se retrouve dans une impasse. Et si ça pouvait servir de leçon aux métropolitains. Là cela tient-il de l’utopie ?

  8. En France, nous avons la même insécurité, alors que Darmanin, quoiqu’il en coûte, fasse appel à l’ARMEE pour expulser les comoriens et les africains de l’ouest par bateaux et par avions pour rétablir l’ordre et la paix. Dans le même élan, qu’il procède de la même manière en France et qu’il vide par la même occasion les prisons de tous les étrangers même les français de papier. La France ça se mérite ! un criminel, un violeur, un voleur, un trafiquant ou autres, perd le droit.de garder la nationalité Française…….

Les commentaires sont fermés.