Yves d’Amécourt, bien connu des lecteurs de BV, est issu d’une famille de viticulteurs, d’agriculteurs et de forestiers. Il a été porte-parole de François Fillon sur les questions agricoles et rurales lors de l’élection présidentielle de 2017, puis porte-parole jusqu’en 2022 du Mouvement de la ruralité. Il a été également secrétaire général du syndicat des viticulteurs de Bordeaux, puis maire, président de communauté de communes, conseiller général et conseiller régional. En 2021, Yves d’Amécourt a rejoint le mouvement de David Lisnard, Nouvelle Énergie.

Pour lui, ces révoltes successives de la France dite périphérique - qui est en fait « la France éternelle », celle des campagnes - devraient nous alerter. Il pointe notamment du doigt l'écologisme, bien différent de l'écologie. La lutte contre la nocivité des pesticides, par exemple, passe non pas par les interdictions mais par la recherche scientifique qui permettra de s'en passer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12636 vues

03 février 2024 à 19:51

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

31 commentaires

  1. Remarquable interview d’un professionnel de l’agriculture. Il ferait certainement un excelent ministre. Mais comme Macron ne veut s’entourer de gens insignifiants pour être sûr qu’ils ne lui feront pas d’ombre, aucune chance que cela se produise. En précisant toutefois que M. d’Amécourt pointe à juste titre la responsabilité écrasante dans notre situation d’écolos bobos vivant en ville, apôtres de la décroissance, alors que si on croit à l’avenir de l’humanité, au lieu des interdictions qui se multiplient, c’est la recherche et l’initiative qu’il faut encourager. Mais nos députés ne savent qu’inventer pour aller à l’encontre de cette solution d’espoir.
    Quant à Gabrielle Cluzel, elle peut ce soir se réjouir d’être dans le collimateur d’un certain Jean Viard, pour lequel, puisqu’il y a maintenant en France autant de musulmans que de catholiques pratiquants, il faudrait le même nombre de mosquées que d’églises. Cet individu ptrétend que grâce à elle, qualifiée évidemment d’extrême droite, il peut se réjouir de vendre mieux son bouquin. Heureusement qu’en face de lui se trouvait Alain Bauer, pourtant franc maçon notoire, pour apporter une vision légèrement différente et moins idyllique de la situation dans notre malheureux pays.

  2. Un discours limpide , une expertise qui fait autorité de la part d’une personne qui a une analyse qui prend en compte les réalités de terrain . Il est non seulement un spécialiste qui pose un diagnostique d’ensemble mais aussi qui apporte des perspectives en nous rendant un peu d’espoir en nos propres forces .
    Son jugement sur les écologistes politiques est sans appel auquel il oppose une réflexion et une confiance dans nos propres capacités de pouvoir résoudre les problèmes soulevés par notre environnement économique et politique .Les écoles d’agricultures , les écoles d’ingénieurs , écoes d’agronomes travaillent concrètement pour notre environnement ; Franchement merci BV de m’avoir fait connaitre une personne que l’on voudrait avoir aux plus hautes fonctions de l’état .
    Il remet à leurs places ces experts du Giec qui ne voient que des problèmes au climat là où on pourrait faire confiance en l’homme . Un exemple me vient à l’esprit, celle de la filière nucléaire , dont madame Voynet a coupé l’herbe sous les pieds en jouant sur les peurs et en faisant l’impasse sur la qualité de nos chercheurs . Aujourd’hui des possibilités de nucléaire propre est une réalité sauf que nous avons pris un énorme retard à cause de gens qui raisonnent en termes politique à court terme en direction de leurs électorat y compris contre l’intérêt général !

  3. Un entretien que l’on aimerait voir diffuser sur nos « chaines nationales » mais que l’on n’y verra jamais…Un homme qui a les pieds sur terre, des idées et des projets. Hélas, il ne sera jamais président, premier ministre ni même ministre. Nous avons perdu cette chance en 2012 pour hériter d’un clown avec un scooter !!!

  4. Je précise que Fillon est allé à Berlin se faire adouber par Merkel en 2017. Je suis devenu très méfiant à l’égard des piètres héritiers du Général.

  5. Cela nous rappelle la réflexion de Claude Allègre sur un certain Nicolas Hulot, nommé ministre de l’écologie par erreur de distribution et par la macronie : « …il veut nous faire rouler en bicyclette alors qu’il fait ses coûteux et juteux reportages en hélicoptère… »

  6. Cet homme parle d’or ! Trop intelligent, on comprend mieux pourquoi micron 1er ne l’a pas appelé à participer à son nouveau gouvernement. Il lui aurait fait de l’ombre … et pourtant l’ombre est un bon remède au réchauffement de la terre. Il reste à M. ISNARD de monter en puissance dans l’opinion publique, on s’en trouvera mieux qu’avec ces huluberlus qui occupent le terrain.

    1. Un entretien que l’on aimerait voir diffuser sur nos « chaines nationales » mais que l’on n’y verra jamais…Un homme qui a les pieds sur terre, des idées et des projets. Hélas, il ne sera jamais président, premier ministre ni même ministre. Nous avons perdu cette chance en 2012 pour hériter d’un clown avec un scooter !!!

  7. Entretien très intéressant sur l’avenir de l’écologie à l’encontre de ce qui se passe aujourd’hui afin de trouver une synergie entre écologie et développement économique dont nous aurons besoin pour le futur. Les écologistes ont vision restrictive d’un avenir voire un retour vers le passé que la population ne voudra pas revenir en arrière avec des restrictions et des contraintes de toutes sortes . L’homme mérite mieux et les technologies sont là pour l’aider et refuser d’essayer ces nouvelles technologies sont une injure aux développements de notre humanité. Tout est question de mesure de nuances et d’optimisation du vulgarisation.

  8. Vu ce qu’ont raconté certains agriculteurs comme quoi ils étaient surveillés par Drone ou satellite et que s’ils dépassaient la mise en culture de qq jours ils perdaient leurs aides ou avaient des amendes, cela devient grotesque !!! En fait nous lavons plus blanc que blanc en France que ce soit pour l’agriculture ou les émissions de CO2 !!!
    Mais ne plaignons pas tous les agriculteurs, les gros céréaliers qui cultivent en France ou en Ukraine du blé sur des terres louées et sans aucune surveillance phyto sanitaire !! il me semble avoir vu il y a qq années des reportages sur le sol agricole où il n’y avait plus rien ni insectes ni vers !!! les pesticides utilisés à tour de bras entre les années 55 à 90 ont fait leur oeuvre aussi. Je connaissais des paysans qui cultivaient les légumes pour le marché mais qui à côté faisait une autre culture pour leur famille !! On est passé d’un extrême à l’autre !! j’en conviens !! Vive l’Europe et les contrats multinationaux mais demandez vous qui se gave ? les centrales d’achat et les supermarchés, au cas où les gens l’ignoreraient Mr Leclerc qui essaye d’embobiner tout le monde est un multimilliardaire et pas que lui et tous ces industriels en charcuterie et plats cuisinés à votre avis ?On vous raconte que la grande distribution ne gagne que 1.2 % mais sur quelle masse de chiffre d’affaires. Je suis bien placée pour savoir comment ils négocient les prix ce sont de vrais requins !!!

  9. Vous croyez pour ne citer que ces deux la que les socialistes comme Hollande qui n’aime pas les riches où les staliniens de la clique a Mélanchon incluant les verts qui veulent restaurer la terreur et spolier les Français soit pauvres ou dans le besoin non bien sûr ! Ils sont abjects et nous méprisent du plus profond de leur pitoyable âme.

Les commentaires sont fermés.