La gauche ne se renouvelle pas beaucoup. Partant du principe que c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleurs onguents, elle a trouvé son angle d’attaque à la campagne et à la dynamique d’Éric Zemmour : le pourrissement. La méthode est éprouvée, elle a servi et resservi contre le Front national. Elle a fait des miracles lors de la campagne Fillon, torpillée en beauté. Elle est tissée de perturbations, cette méthode de provocations, de harcèlement, jusqu’à excéder ceux qui en sont victimes. Alors, au moindre débordement, on fait donner les grandes orgues médiatiques. Défilent alors les bonnes consciences, les professionnels de l’indignation aux frais du contribuable et les marchands de qui promettent le retour des heures sombres, de la destruction et du chaos. Quelques provocateurs infiltrés dans les rangs du premier meeting de campagne de auront suffi à éloigner les caméras et les téléspectateurs de l’essentiel. De l’ébauche d’un programme, d’un nom de parti destiné à durer, d’une masse de 13.000 Français venus à Villepinte avec l’espoir que leur pays s’en sorte. Balayer tout cela n’est qu’un jeu d’enfant avec quelques images chocs. Salir l'image d'un candidat, de ses électeurs, de sa campagne, de ceux qui le soutiennent, de ses proches, de ses idées... La stratégie du pourrissement a fait merveille lors de la visite du candidat à Marseille. Mais les Français ne se laisseront pas prendre éternellement à ce petit jeu.

Cette entreprise de salissure tous azimuts n’efface pas la réalité. Celle d’une opinion qui a basculé : sur les sujets essentiels de l’ et de la souveraineté, la France de Zemmour, Le Pen et Ciotti est majoritaire. Chacun le sait, une victoire est à portée de main. À condition de regarder vers le ciel et non vers la boue que remue inlassablement une gauche ivre de destruction.

5 décembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 13 votes
Votre avis ?
46 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires