Au siège du Rassemblement national, dans le XVIe arrondissement de Paris, Jordan Bardella, face aux caméras, annonce fièrement : « Nous ferons entrer le plus d’avocats du peuple possible au sein de l’Assemblée Nationale ; pour défendre les Français. » Visiblement euphorique, le président par intérim du parti se félicite d’une élection qui donnera au RN la possibilité de constituer un groupe parlementaire. « Une première depuis 1986 ! » Jordan Bardella en profite pour faire appel à une mobilisation générale des « électeurs patriotes » et évoque l’électorat d’Éric Zemmour ainsi que les « orphelins LR ».

Le Rassemblement national a obtenu les votes de 4.260.000 Français, soit 6 points de gagnés par rapport aux élections législatives de 2017. Une nette progression qui, selon Jordan Bardella, « satisfait » les cadres du parti. Pourtant, tout n’est pas encore joué, loin de là. Présent dans 200 circonscriptions pour le second tour des législatives, le parti de Marine Le Pen va devoir mobiliser un large panel d’électeurs si elle veut constituer un parti d’opposition puissant au gouvernement d’Emmanuel Macron. Mais où se trouve donc cette réserve de voix ?

Avec seulement 4,2 % des suffrages exprimés, Reconquête a échoué dans sa tentative d’intégrer l’Assemblée, mais ces voix devraient aller, logiquement, aux candidats du Rassemblement national selon la même logique qu’au second tour de l’élection présidentielle. Pour le moment, Éric Zemmour n’a donné aucune consigne de vote.

La réserve se situe aussi chez Les Républicains, Jordan Bardella se dit prêt à les accueillir. « Les orphelins LR qui ne veulent pas d’une grande majorité présidentielle allant de Macron aux LR sont les bienvenus chez nous », dit-il. Le parti de Christian Jacob a connu une lourde déroute, hier soir, et ne dépasse pas, à l’échelle du territoire, les 15 % de suffrages exprimés. Il enverrait, selon les projections, entre 30 à 40 députés à l’Assemblée. Mais dans nombre de circonscriptions, les électeurs LR ne pourront plus voter pour leur candidat battu au premier tour, ils devront choisir. Un candidat NUPES contre un candidat RN, un candidat RN contre un candidat Ensemble : les électeurs des Républicains auront à décider s’ils veulent faire barrage soit à l’extrême gauche, soit à la politique d’Emmanuel Macron. Selon Le Monde, le second tour des législatives verra 108 duels du RN contre Ensemble et 61 contre la NUPES, de quoi donner l’embarras du choix aux électeurs LR.

Les abstentionnistes : 1re réserve de voix pour le RN ?

Le RN vise aussi les abstentionnistes : l’abstention s’élève à 53 %, un record. Près de 26 millions de Français ne se sont pas rendus aux urnes, un chiffre en hausse par rapport à 2017. De quoi rêver d'une remobilisation électorale et d’un vote barrage à Emmanuel Macron. Jordan Bardella le sait : « Je dis aux abstentionnistes qu’ils ne doivent pas laisser les pleins pouvoirs à Macron […] c’est à lui que profite l’abstention ! » Et il rappelle que « ceux qui s’abstiennent le plus sont ceux qui subissent le plus la politique d’Emmanuel Macron ».

Face à une puissante coalition de gauche menée par Jean-Luc Mélenchon et la puissance de Ensemble acquis à Emmanuel Macron, le RN va devoir s’imposer comme le seul parti de droite réellement dynamique. La constitution d’un groupe parlementaire au sein de l’Hémicycle lui permettrait de gagner beaucoup en influence. Le Rassemblement national, premier parti d’opposition ? Réponse dimanche prochain.

2168 vues

13 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

29 commentaires

  1. Bardella est plus « politique », et ouvert, que Marine, mais il est surveillé de près… au nom de la Sacro-Sainte Dynastie. Comme Philippot dans le temps.
    Même s’il est un peu tard, puisse-t-il faire des « ouvertures » aux Droites mortifiées.

  2. Pour demander l’appui d’une réserve il faut être un peu respectueux avec elle avant et reconnaissant ensuite.
    La position de MLP avant les élections ne correspond pas à cet état d’esprit.
    Et à quoi servira un député RN de plus ? De toute façon ils seront inaudibles.
    Mais bon je voterai quand même RN en pensant à La France pas à MLP.

  3. le mot « reconquête » sous entend la Guerre et les Français veulent la PAIX ! Nous ne voulons pas de guerre ni sur notre sol, ni ailleurs !
    C’est reconstruire la France qui est nécessaire et pour la reconstruire, il faut nous demander à quel moment de notre Histoire nous avons délibérément choisi de laisser tomber notre pays en ruines.
    Comment reconstruire la France sur la morne idéologie libérale libertaire ?
    Elle ne peut se reconstruire qu’à la source du baptême de Clovis .

    1. Oui les Français veulent la paix, mais les islamistes ne connaissent pas ce concept et veulent nous imposer leur mode de vie.
      Ce n’est ni avec Macron ni avec Mélenchon qu’on pourra s’en sortir

  4. Certes, je suis catastrophé à la vue du résultat des élections présidentielles et du 1er tour des législatives. Je suis ecoeuré par ces électeurs qui ont tout oublié du quinquennat infâme de Macron, et qui ont voté pour lui et son parti qui change de nom tous les mois. Mais je suis aussi écoeuré par les abstentionnistes, pour qui l’inconscience tient lieu de bulletin de vote. Alors même si les patriotes se sont déchirés, après avoir voté Reconquête, je voterai RN dimanche. Non aux MacMel !

  5. Beaucoup de mes relations familiales et amicales n’ont pas voté et pour la plupart je suis certain qu’elles n’y ont même pas pensé ..
    Le bureau de vote de mon village déserté à l’heure du dépouillement ( nous étions 3 spectateurs ..) et je suis certains que TOUS ces abstentionnistes sont les plus virulents lorsqu’il s’agit de critiquer et d’entonner le fameux «  yakafokon yavékapa «

  6. Le RN, machine à perdre, appelle à l’aide ceux qu’il a rejetés avec mépris au lendemain des présidentielles. Ces gens n’ont jamais eu l’intention de gouverner. Vivre de la politique leur suffit depuis toujours et plus ils auront de députés plus ils recevront d’argent public ! À votre bon coeur !

  7. Comme c’est bizarre. Les voix de Reconquête! intéressent désormais le RN? Ben voyons!
    C’est un peu tard. Il fallait y penser avant.

  8. Vu le comportement perdant et anti-France de MLP, EZ et NDA (et Pécresse) plus personne n’y croit et n’ira voter. Transformer une majorité relative de 42 % en minorité à la 3e place : Bravo !!!

  9. Vous n’avez toujours pas compris que MLP ne veut pas entendre parler de droite? C’est une femme progressiste dont certains soutiens sont de droite. L’identité de la France elle s’en fiche. La morale conservatrice elle la hait. C’est une impasse. Jetez un œil sur les programmes de droite des autres pays européens et vous comprendrez. Hongrie, Pologne, Espagne, Italie… ils n’ont rien à voir avec le RN même s’ils s’affichent parfois ensemble…

    1. MLP ne veut surtout pas gouverner. D’ailleurs elle en est incapable et elle le sait. Tout ce qui l’intéresse c’est vivre confortablement du système.

  10. hors de question de soutenir le RN qui a refusé la main tendue de Zemmour. en plus, à part l’immigration, il n’a rien de « droite ».

  11. Après avoir rejeté la demande d’union de Reconquête pour les législatives, le RN espère donc logiquement récupérer son électorat, mais ce sera sans moi. Le seul but de MLP est de faire rentrer des sous dans sa boutique (qui perd toujours) car elle ne veut pas gouverner, elle n’en n’est d’ailleurs pas capable ; en plus elle écarte systématiquement les gens susceptibles de lui faire de l’ombre, c’est pour ça qu’elle a refusé tout débat avec Zemmour qui aurait permis d’ouvrir les yeux de certains

    1. Le RN savait très bien que Reconquête allait voler les circonscriptions avant de lui cracher à la gueule. A la première occasion, ils annoncent qu’ils ne voteront finalement pas RN. Vous en êtes une belle illustration.

  12. Penser que l’on devrait voter RN parce que on a voter Reconquête ? Certes les idées générales sont compatibles, mais le seule avenir que devrait considérer MLP c’est commentatrice sur BFM. Donc, non pour ce parti qui n’offre plus rien.

  13. Pouvoir enfin constituer un groupe parlementaire serait une belle victoire pour un parti qui , depuis son existence, a dû naviguer contre les tempêtes politico-médiatiques qui se sont acharnées sur lui ; aujourd’ hui , il est de bon ton de reprendre ses thèses et on a même voulu , sans succès pour l ‘ instant , le liquider ;
    Bien que le fameux  » barrage » ne fonctionne que pour lui et jamais pour l ‘ extrême gauche , souhaitons au RN de concrétiser son ambition .

  14. Il semble me souvenir que MLP a refusé la main tendue de EZ et des autres partis patriotes donc pourquoi voter RN ?

    1. Difficile d ‘ accepter la main tendue d ‘ un candidat qui n ‘ a pas cessé de vous cracher dessus pendant toute la campagne et qui appelle à l ‘ aide lorsqu ‘ il se trouve en difficulté …

  15. Il y a une chose qui commence vraiment à m’agacer au RN, c’est cette constante satisfaction de perdre. Ils sont ravis de perdre. Moins, certes. Mais ils perdent quand même. Encore. Et toujours.

    1. ou voyez qu’ils perdent à eux seuls ils font 19 pour cent , alors que larem et associés font 25, nupes également

    2. Il est vrai qu’ils ne peuvent pas gagner, quand même, encore et toujours, comme notre « Grand Z », le héros de Saint-Tropez !

    3. Ca c’est grâce aux zemmouristes et LR qui vont se précipiter pour voter Macron. Ils diront après que Marine c’est une machine à perdre.

    4. A qui la faute ?
      Pour l ‘ instant , la seule réussite de Zemmour est d ‘ avoir divisé le camp national et de monter les uns contre les autres ; lamentable ;
      C ‘est ça son désir d ‘ union des droites ?
      C ‘est ça vouloir sauver la France , la main sur le coeur ?

      1. Ce n’est pas sûr : avant l’émergence de Zemmour j’étais LR, pas RN.
        Il y a eu pas mal de LR qui sont passés chez lui

    5. Le RN ne veut pas le pouvoir, sinon il aurait fait des alliances. Son fond de commerce progresse et alimente financièrement ses cadres. C’est tout ce que le RN veut. Dommage qu’ils soient encore des millions à se faire berner par Marine et ses sbires.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter