Marseille, Roubaix, Saint-Denis, Aubervilliers, Rennes, Toulouse, Montpellier, Lille, Strasbourg, Nantes… Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête dans 3.000 villes de France (contre 12.700 pour Emmanuel Macron et près de 20.000 pour Marine Le Pen), mais il remporte 31 % des suffrages dans les villes de 100.000 habitants, là où Marine Le Pen est à 16 % et Emmanuel Macron à 26 %.

À Marseille, selon 20 Minutes, l’Insoumis progresse de 7 points par rapport à 2022 et attire 31,11 % des électeurs. Il triomphe dans six arrondissements du centre-ville et dans les quartiers nord, « dans les deuxième et troisième arrondissements où il a été élu député, le vote a même des airs de plébiscite, avec un score respectivement de 46,52 % et 58,45 % »« L’histoire d’amour entre Jean-Luc Mélenchon et Marseille continue », explique au quotidien Mohamed Ben Saada, militant LFI et très actif défenseur des intérêts dits « communautaires ».

En Seine-Saint-Denis, où la population française de souche est en voie de disparition, 49 % des voix se sont exprimées en sa faveur, 37 des 40 communes l’ont placé en tête, avec des pointes à 65 % à Villetaneuse, 61 % à Saint-Denis, 55 % à Montreuil et 60 % à Aubervilliers. À noter la forte abstention : 30,2 %. Emmanuel Macron fait, dans le département, un score de 20,2 %, Marine Le Pen 11,8 % et Éric Zemmour 5 % (Actu Saint-Denis).

Et la liste continue : Roubaix, 52,2 %, Avignon, 36,8 %, +10,5 points à Paris, +11, 1 points à Strasbourg, +6,3 à Marseille, +32 points en Guadeloupe, +10,4 à Rennes…

Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête dans 5 des 8 départements d’Île-de-France : dans l'Essonne avec 28,1 % (+6,2), dans le Val-de-Marne avec 32,7 % (+8,1), dans le Val-d'Oise 33,2 % (+9,2), en Seine-et-Marne 25,9 % (+5). Un succès aux allures de triomphe dans les quartiers que l’on appelle pudiquement populaires - un euphémisme qui a tout de la manipulation sémantique - et qui sont à forte majorité d’origine arabo-musulmane : 65,4 % des suffrages (+24,6) à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), 60,6 % des voix (+28) à Trappes (Yvelines).

Des chiffres qui sonnent comme autant d’alertes : le Grand Remplacement a définitivement quitté le domaine de la théorie ardemment et hypocritement décriée par la plupart des candidats pour se traduire en actes politiques, sous nos yeux. En clair, « les quartiers », qui historiquement se rendaient peu aux urnes, commencent à se mobiliser. La propagande indigéniste et islamo-gauchiste, couplée à la pression démographique, porte ses fruits amers. Les Français se prennent aujourd’hui en boomerang la réalité en pleine face.

Ajoutons que, selon un sondage réalisé par La Croix sur le vote des Français selon leurs confessions, 69 % des musulmans ont voté pour Jean-Luc Mélenchon.

Dans les DOM-TOM, à part Mayotte qui plébiscite Marine Le Pen, sans doute en raison d’une forte immigration comorienne, Jean-Luc Mélenchon rafle la mise : 56,2 % en Guadeloupe, soit 32 points de plus qu'en 2017, 53,1 % des voix (+25,7 points) en Martinique, 50,6 % en Guyane (+26,9) et 40,3 % à La Réunion (+15,7). On peut prévoir que les diverses révoltes et autres manifestations de violence n’étaient qu’un parcours d’entraînement pour le quinquennat à venir, quel que soit le vainqueur. Avec l’indépendance des DOM-TOM comme objectif ?

Jean-Luc Mélenchon trône, donc, non pas sur un tas d’or mais sur une poudrière sociale. Même s’il reste dans l’opposition, il détient les clés des cinq ans à venir.

Il n’est pas aujourd’hui au second tour, à cause notamment de la multiplicité des candidatures à gauche, mais il a, tout comme Marine Le Pen, bénéficié d’un vote utile : il se trouve donc en position de force et négociera chèrement son appui. Emmanuel Macron n’a-t-il pas, lundi, avoué à la presse lors d’un de ses déplacements qu’il « échangeait des SMS » avec l’Insoumis ? Ce dernier n’hésitera pas à pratiquer une forme de chantage à la paix des banlieues, car le temps et la démographie jouent en sa faveur. Il va même aujourd’hui jusqu’à espérer une cohabitation après les élections législatives.

Si Marine Le Pen devient présidente de la République, ce Grand Remplacement s’imposera à elle, d’autant plus violemment que Jean-Luc Mélenchon, dans une stratégie de terre brûlée civilisationnelle, ne lui ménagera pas un troisième tour social mouvementé. Au mieux.

 

5191 vues

11 avril 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

67 commentaires

  1. La libanisation de la France est en route et il ira certainement plus vite que prévus
    Quand des imams donnent des consignes de vote ,hallucinant et on laisse faire !!
    Le grand remplacement dont parle très justement Eric Zemmour sera là tres vite avec toutes les conséquences sociales

  2. C’est clair, la gauche a abandonné le petit peuple pour le remplacer par les musulmans. J’espère que ce peuple français va voter contre le socialo-centriste.

  3. Merci pour votre analyse Marie d’Armagnac que je partage pleinement . Je profite de cet espace libre pour écrire que les propos *ICI* de Gabrielle Cluzel – Dtr . de Publication ( Article précédant ) , sont inacceptables . Précédemment , je partageais globalement ses analyses , mais là elle accable sans nuances les Retraités d’être Responsables de l’Élection de Macron ! Pour moi , ( Retraité 79 ans ) c’est tout à fait inadmissible ! Je n’ai pas pu répondre sous son article , je suis très déçu !

  4. Merci de votre analyse très réaliste Marie d’Armagnac ! Vous aurez remarqué qu’au plus Macron distribue de l’argent à Marseille , au plus les * Marseillais * ( enfin ce qu’il en reste ) votent pour Mélanchon ! J’allais dire * c’est à ça qu’on les reconnait * ! OK ! Par contre la Rédactrice en chef , ici , n’aura pas marqué des points avec moi aujourd’hui en accablant les Retraités qui seraient responsables de l’élection de Macron ! Mais où prend t’elle ses informations ? Invraisemblable !

  5. Ce damné de la terre qui empoche 34000 € ( trente quatre milles ) mensuels de ses mandats divers et avariés, qui n’a JAMAIS bossé de sa vie , a récupéré les voix des cocus PS et autres NPA ou PCF . Beaucoup de ces électeurs frustrés vont s’abstenir et pour les autres voté MLP , c’est peut-être LA chance ultime pour le RN versus MLP
    Sinon et bien cela voudra dire qu’il n’y a plus rien à attendre des isoloirs et pour longtemps. Seules l’abstention et la rue seront catalyseurs de la colère

  6. Comment faire confiance à un politicien qui croit qu’Emmanuel Macron est préférable à Marine Le Pen?

  7. Nous avons vraiment eu chaud. La théorie Terra Nova est en voie d’être appliquée. Attention 2027 et 2032.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter